Archives pour la catégorie Mamour aime

Les parents dînent et les enfants jouent chez Les Fils à Maman

FILS_A_MAMAN_LOGO
J’ai le bon plan pour les parents qui veulent aller se faire un ptit resto en amoureux mais qui ne savent pas où mettre leur mignonne progéniture pendant ce temps-là… (non la cabane au fond du jardin n’est pas une option on a dit !)

Je sais pas si vous connaissez les restaurants Les Fils à Maman, il y en a plusieurs en France (Bordeaux, Lyon, Dijon, Nantes, Rennes…).
Et certains de ces restaurants ont pensé à ces parents qui n’ont personne pour garder leurs enfants quand ils ont envie de sortir manger !

Vous allez pouvoir venir au restaurant et manger tranquillement pendant que vos enfants seront pris en charge par des baby-sitters ! Ils joueront, mangeront, feront des activités, tout ça dans une salle à côté !
Génial non ?
C’est réservé aux enfants de plus de 3 ans et c’est absolument gratuit ! Vous paierez juste votre repas à vous… Pour les horaires, vous pouvez venir à partir de 19h30 et vos enfants pourront être gardés jusqu’à 22h. Lire la suite

C’est quand même de l’amour !

IMG_20180214_143901_326
Bon une semaine que j’ai rien écrit (ou presque) et je viens encore râler ! C’est vrai… mais c’est pour la bonne cause je crois…

Personne n’est passé à côté, hier c’était la St Valentin.
Et comme tous les ans, je vois une foule de gens qui râlent et critiquent ceux qui la célèbrent : « c’est commercial… blablabla… c’est tous les jours qu’on doit s’aimer blablabla… »

Ça m’énerve. De plus en plus !

Alors d’abord… oui c’est commercial. ET ALORS ?
Tout est commercial ! Noël c’est pas commercial ? Disney ça va, c’est pas trop commercial ? Tout le merchandising autour de l’équipe de France, c’est pas commercial non plus ?

Hey, les gens, truc de fou : tu rentres dans un commerce, tu achètes, hop c’est commercial ! Dingue non ?!
Et franchement, si on envie de craquer notre slip dans un bouquet de fleur ce jour-là, qu’est-ce que ça peut bien vous faire ? Est-ce que je vous gonfle parce que vous achetez tous les produits dérivés de la Reine des Neiges ?
Chacun son truc. Si ça vous fait plaisir d’acheter un maillot du PSG tous les ans c’est tant mieux pour vous et ça ne me dérange pas, alors pourquoi aurais-je mon mot à dire ?
Si ça me fait plaisir d’acheter un ptit cadeau à mon mari pour la St Valentin, je crois que ça ne touche pas à votre liberté, je crois que ça ne dérangera personne, alors pourquoi critiquer ?

De toutes façons, vous le savez bien, je le répète assez souvent ici. Je suis pour le respect de chacun. Mon mantra : chacun fait ce qu’il veut tant que ça n’empiète pas sur la liberté des autres. Lire la suite

Installer des abeilles chez soi avec BeeHome

Abeilles maçonnes avec de l'argile
J’ai reçu des infos la semaine dernière sur les abeilles sauvages…

J’ai lu tout ça avec beaucoup d’intérêt parce que justement j’étais bien tentée par le parrainage de ruches. Et plus je faisais des recherches et plus je trouvais des sites expliquant que finalement c’était pas si bien que ça et qu’il valait mieux accueillir une ruche chez soi !

Bon pour moi c’était pas possible parce qu’il faut un jardin plus grand que le mien, en effet il y a une distance à respecter entre la ruche et son logement. Si mon jardin avait été plus en longueur c’était bon !

Alors quand j’ai vu ce que proposait la start-up suisse Wildbiene+Partner, j’ai eu envie d’en savoir plus !

Il existe plein d’espèces d’abeilles (plus de 800 en France) et toutes ne sont pas productrices de miel. Elles ont malgré tout un rôle hyper important dans l’écosystème puisqu’elles participent activement à la pollinisation des plantes. Et comme vous le savez probablement, la pollinisation est très importante car elle permet de former les fruits et ensuite les graines.

On a donc terriblement besoin de ces abeilles qui sont malheureusement en danger depuis plusieurs années déjà à cause, entre autres, de la pollution.

Cette start-up propose donc des petites maisonnettes, les BeeHomes pour accueillir des abeilles chez soi ! Et pour ça, pas besoin de grand jardin !
Les abeilles sauvages maçonnes ne sont pas du tout agressives, vous pouvez donc les installer chez vous que vous soyez à la campagne ou en ville, dans votre jardin ou sur un balcon !
En plus les BeeHomes sont en bois et super jolies…
Beehome Classic Produit Lire la suite

Le miracle de Noël

IMG_20171225_003936_176
Ah… c’est bientôt Noël ! J’aime tellement cette période… Comment est-ce que je sais que c’est Noël ? Eh bien écoutez, je ne suis pas très malin c’est vrai mais ça se voit quand même !

Je les vois les lumières dans les magasins et dans les rues. Je vois les gens qui courent partout avec leurs gants, leurs bonnets et leurs gros manteaux. Les enfants sont excités comme ces satanées puces. On sent des effluves de chocolat chaud et d’orange qui s’échappent des maisons.

Oui vraiment quelle belle période. C’est l’un des rares moments où les gens sont heureux, vraiment heureux. Ou alors, tout l’inverse d’ailleurs parce que certains sont malheureux, vraiment malheureux. C’est marrant, enfin marrant, on se comprend, il n’y a pas de juste milieu à Noël : Dépression ou pur bonheur.

Moi, j’ai toutes les raisons de pencher vers la dépression mais finalement j’ai choisi de continuer à aimer Noël plus que tout.

Bon par contre il fait froid. Et j’aime pas ça le froid. Quand on passe ses journées et ses nuits à sillonner la ville c’est pas très agréable. Le pire étant le moment où la neige arrive. Trouver un endroit pour dormir à l’abri des flocons, c’est vraiment la galère.

Heureusement je suis devenu tout fin au fil des ans, j’arrive à me caler facilement dans un coin.

Mais on s’éloigne du sujet !

Noël.

D’ailleurs, fut un temps où je passais des fêtes de Noël absolument merveilleuses.  On était tous rassemblés devant le sapin, près d’un bon feu de cheminée. C’était doux. J’avais une famille qui m’aimait, des enfants qui m’adoraient. Le repas était absolument succulent, c’était le grand jeu : foie gras, dinde aux marrons et purée de potiron, fromage et bûche au chocolat ! Je m’arrêtais au plat, prêt à exploser alors que les enfants ne mangeaient que le dessert ! Mes souvenirs sont encore intacts après toutes ces années passées dans la rue.

Et puis malheureusement,  la vie a mal tourné pour nous. Les problèmes dans la boîte, l’alcoolisme pour tenir mais aussi oublier et finalement la faillite. Adieu les jolis Noël… ma famille n’a pas eu d’autre choix que de s’éloigner et finalement m’abandonner.  Je pense encore souvent à eux, comment pourrais-je oublier ? Est-ce qu’ils vont bien ? Ont-ils remonté la pente sans moi ? Je crois que je ne le saurai jamais…

Depuis à chaque Noël, j’essaie de me rapprocher des enfants qui passent pas trop loin de moi. Pour retrouver un peu ce bonheur perdu. Mais les mamans tirent les bambins vers elles pour qu’ils ne m’approchent pas trop. Elles n’ont pas confiance.

Je peux pas leur en vouloir, je vieillis, je suis sale et hirsute malgré tous mes efforts et on ne peut pas dire que je sente la brioche à la cannelle ! Enfin quitte à choisir, je crois que je préfèrerais sentir la dinde aux marrons…

Alors, pour faire passer le temps, je me promène dans les rues. Je jette des coups d’œil aux vitrines qui arborent des décorations toutes plus rouges et brillantes les unes que les autres ! Je suis particulièrement absorbé par les automates qui bougent et qui chantent. Ça me fascine de voir ces figurines skier sur leur fausse neige.

Je m’attarde devant les fenêtres des gens qui n’ont pas encore tiré leurs rideaux. Certains me font des sourires et j’ai même de temps en temps un petit quelque chose à manger. C’est aussi une des spécificités de Noël, on me donne plus facilement un bout à grignoter.
IMG_20171218_131536_422
Brrrr… ce soir il fait particulièrement froid. Le vent est sec et piquant. Il va falloir que je me trouve une bouche d’aération pour cette nuit, j’ai rien trouvé de mieux pour me tenir à une température raisonnable.

Oh tiens, je viens de le remarquer mais il y a une vieille dame qui me regarde depuis l’autre côté de la rue. Elle tient un petit garçon par la main. Il doit avoir 7 ou 8 ans, un petit brun tout maigrelet avec les cheveux en bataille. Il a de grands yeux malicieux en amande cachés derrière ses lunettes qui lui donnent un air d’Harry Potter.  Ils se parlent tous les deux et continuent à me regarder. Ça ne fait aucun doute que je suis au centre de leur conversation.

Je n’aime pas trop la pitié que je vois dans leurs yeux mais bon, à force je m’y suis habitué et ça reste mieux que la peur ou le dégoût.

Ah ! Ils traversent… et se dirigent vers moi ! Alors ça, en 7 ans passés ici, ça ne m’était jamais arrivé… Qu’est-ce qu’ils me veulent ? Et qu’est-ce que je vais leur dire ? Ils s’approchent encore bientôt ils pourront me toucher…

Je dis pas non, tant qu’ils laissent ma queue tranquille ! Oui j’ai des exigences… mon pauvre appendice est tordu car il est resté coincé dans une porte.

Ça peut paraître bizarre, je sais, j’avais essayé de chaparder un steak dans un restaurant et le propriétaire m’a mis dehors… mais la porte n’a pas attendu que je sois sorti pour se refermer sur moi. Depuis je suis sensible et j’ai horreur qu’on la touche, même la remuer de joie est devenu difficile. Bref, c’est mon talon d’Achille…  s’ils tentent ne serait-ce que de la frôler, je leur lèche le nez et vu l’odeur qui se dégage de mon gosier, ils vont vite faire demi-tour !

Bon, tout va bien, ils me gratouillent derrière les oreilles et me caressent la tête ! J’en suis presque gêné, j’ai peur de leur filer des puces… mais en même temps, ça ne m’est pas arrivé depuis si longtemps, c’est si bon…

Je… quoi ? Venir avec vous ? Mais euh… juste pour passer Noël ou pour la vie ? La vieille dame a une voix tellement douce, elle m’explique qu’elle se sent souvent seule… Ce petit garçon, c’est son petit-fils. Quand il m’a vu, il lui a dit qu’il sentait qu’elle et moi on pourrait bien s’entendre et faire un bout de chemin ensemble. Je crois que ce gamin est particulièrement futé Mamie, faut continuer à l’écouter ! Elle me dit aussi que son petit-fils est venu passer quelques jours avec elle avant de retourner fêter Noël avec ses parents. Elle va se retrouver seule et c’est trop dur pour elle. Son fils et sa belle-fille ne lui parlent plus depuis bien longtemps. Une sombre histoire d’héritage… décidément l’argent fait bien trop souvent le malheur. Heureusement, ils lui laissent voir régulièrement le petit Harry (qui s’appelle Jules en réalité), mais en dehors de ces visites, elle est complètement seule.

Elle me touche cette vieille dame. Comment résister ? Bien sûr que je les suis vers mon nouveau foyer. Je m’aperçois que je remue la queue comme un fou ! Le froid a vraiment dû l’anesthésier…

Et voilà, après un bon bain, je me retrouve au chaud au pied d’un sapin. L’enfant me prend dans ses bras et la vieille dame m’apporte un morceau de dinde. Des années que je ne m’étais pas senti aussi bien, aussi aimé.

Une chose est sûre, Noël restera donc encore ma période préférée… parole de chien à la queue tordue !

Mes envies pour 2018

IMG_20180109_121115_474
Oui ben, il est temps de s’y mettre hein ! Parce que bon, on est déjà mi-janvier dis donc !!

Donc comme l’année dernière je vais faire une liste de ce que j’ai envie pour 2018… pas de résolutions, mais des choses qui me plaisent et qui me rendraient la vie plus jolie si j’arrivais à les réaliser.

Bon alors déjà on pourrait quasiment reprendre toutes celles de l’année dernière parce qu’elles étaient très bien… mais bon, on va varier les plaisirs un peu hein !

Allons-y :
IMG_20171230_180157_925
1) Celle-ci était dans ma liste 2017 et je ne l’avais pas assouvie, je la mets donc tout en haut cette année, la top priority quoi, passer un WE en amoureux ! Bon, je m’aperçois que je triche un peu parce que théoriquement cet été Bulotte aura l’âge où on a laissé Craquotte à mes beaux-parents pour les vacances d’été… donc théoriquement, elle restera avec eux… je dis théoriquement parce qu’elle me semble tellement petite, tellement plus « bébé » comparée à Craquotte au même âge !!
Mais bon, peut-être qu’on va y arriver, j’y crois !

2) Enfin faire ma rééducation périnéale… ça fait quand même 5 ans que je dois le faire ! Alors je vais essayer de trouver quelqu’un qui pourra me prendre assez tôt le matin ou assez tard en fin de journée pour que je puisse y aller quand mon mari rentre du boulot ou avant qu’il y aille.
Ce serait quand même vachement bien ça… Lire la suite

Les envies de 2017, on en est où ?

IMG_20171119_163021_525
En janvier, j’avais lancé la liste de mes envies. En me disant que les envies étaient peut-être plus simples à réaliser que les résolutions à tenir.
Et je vois en relisant ce billet que je toussais déjà bien l’année dernière… ça va ptêtre devenir une de mes envies ça aussi : ne pas tousser pendant un hiver ! (on peut toujours rêver…)

Bref, j’avais donc listé 12 points. Alors où est-ce qu’on en est, quasiment un an plus tard ?
Eh ben, pour le début de la liste c’est plutôt pas mal du tout ! Après ça se gâte un peu mais je crois que dans l’ensemble, j’ai bien géré !

Allez, on fait le point !
IMG_20171019_101128_036
1) Perdre du poids
Bon ben là je crois que c’est plutôt très bien puisque j’ai perdu 13 kg ! Et franchement c’était assez inespéré ! En janvier, je ne pensais pas du tout que j’allais tester la Méthode Meer, donc j’étais pas trop partie pour mincir. J’y croyais vraiment pas ! C’est probablement l’une de mes plus grandes réussites de l’année (voire même la seule en fait).

2) Me faire tatouer, 2 fois
Screenshot_20171012-151249 Lire la suite

Les tatouages, 2ème round !

IMG_20170824_113734_574
Oui oui il paraît que quand on a commencé on ne peut plus s’arrêter ! Je vais pas te dire que c’est faux puisque j’ai remis ça à peine 3 semaines après mon premier !

Mais je sais pas si c’est vrai non plus… ou pas pour tout le monde (bonjour les banalités !). Mon premier tatouage représentait mon couple, c’était important pour moi, évidemment. J’en voulais donc obligatoirement un autre pour représenter mes enfants, ma famille. Donc dès le départ, je savais que j’en aurais au moins deux.

J’ai trouvé ma 2ème tatoueuse par hasard sur Instagram, en plus j’ai eu la chance de gagner un bon cadeau chez elle, parfait ! Il s’agit d’Az Tattoo, à Bordeaux. Et en regardant son travail, je suis tombée amoureuse d’un de ses dessins, il me parlait, d’une façon qui te semblera ptêtre un peu concon, mais il me le fallait !

Donc paf, emballé c’est pesé, j’ai lancé le projet pour 2 nouveaux tattoos d’un coup ! Lire la suite

Ma contribution à Octobre Rose 2017

cancer du sein logo
Ça y est depuis hier, le mois de prévention contre le cancer du sein a débuté.
J’en parle tous les ans parce que ça me tient particulièrement à cœur. Il y a eu plusieurs cas dans ma famille au fil des années : mon arrière grand-mère paternelle, ma grand-mère maternelle, la sœur de ma mère.
Heureusement pour nous, ils ont tous eu une issue favorable. Mais l’aspect génétique est bel et bien là et peut-être qu’un jour ça tombera sur moi.

Cette année est également toute particulière. Cette année ma copine de l’école de Minus, la maman de son amoureuse est décédée d’un cancer du sein à 33 ans, il y a un peu plus de 7 mois. Je suis toujours aussi triste quand je pense à elle et quand je vois ses enfants qui ont l’âge des miens. C’est une plaie que je n’arrive pas à panser parce que c’est bien trop injuste et parce que c’était une perle.

Depuis quelques années je vais faire la course du Ruban Rose à Bordeaux. Et à chaque fois j’ai les larmes aux yeux, je crois que cette année ce sera extrêmement difficile de les retenir.
C’est ma contribution à la recherche, c’est mon don. Quand je ne peux pas y aller, je fais directement un don à l’Institut Curie.

L’année dernière j’ai râlé très fort contre les grandes marques qui se faisaient du pognon pendant Octobre Rose. On m’a répondu que c’était toujours ça de pris… certes mais quitte à lâcher 30€ je préfère les donner à l’Institut Curie au moins c’est la totalité de ces 30€ qui va à la recherche pas 5 ou 10%. Et je parle à de grandes marques ! Pas de petits créateurs qui vivent de ce qu’ils font.

Bref, cette année je voulais faire plus.

Et cette année, je sais faire des choses : je sais faire des tricotins. Lire la suite

Ces ptites choses que tu ne sais pas sur… MOI !

IMG_20170319_183732_619
Que fait de mieux la blogueuse ? Parler d’elle bien sûr ! Evidemment, quand on ouvre un blog c’est souvent pour parler de sa ptite personne… oui c’est très narcissique j’en conviens ! (et c’est aussi de l’humour, bien sûr)

Alors parlons de moi aujourd’hui… je vais te révéler des choses absolument futiles mais terriblement intéressantes sur moi. Des infos dignes de Gala et Voici, au moins.

Allons-y mes cher(e)s lectrices/eurs !

– Je suis rentrée dans un pantalon taille 36 une fois.
Ouais je sais, c’est dingue. Je me souviens c’était y’a 15 ans, au tout début de mon histoire avec Maximus ! Ok, il me fallait 10 minutes pour l’enfiler et au moins autant pour l’enlever MAIS j’y arrivais !

– J’ai mon niveau 1 de plongée.
Mon amour pour l’océan ne date pas d’aujourd’hui tu sais… J’ai passé mon premier niveau de plongée avec mon oncle qui était instructeur à l’époque, je devais avoir 17 ans. ET BAM le coup de vieux !
J’ai donc plongé à Biarritz pour commencer, puis à Tahiti (où mon oncle et sa famille ont habité pendant 3 ou 4 ans), en Espagne pas très loin de Barcelone et en Corse. Bizarrement je n’ai jamais plongé ici alors qu’il paraît qu’il y a des coins sympas dans le bassin. Un jour je m’y remettrai peut-être.

Moi et les bouteilles c'est lourd La plongée, c’est la sexytude à son apogée… Lire la suite

Le tatouage, toute première fois

IMG_20170120_213725_778
Des années que je voulais en faire un… je savais même ce que je voulais pour ce 1er tatouage : les initiales de mon mari et moi que j’avais « inventées » et qu’il avait calligraphiées pour notre mariage, un R et un M enlacés. On m’en avait dissuadé parce que c’était con de se graver dans la peau un truc en rapport avec son mec… En parlant de mec, le mien n’aime d’ailleurs pas trop ça… Mes parents non plus !

Et puis en fait, j’ai arrêté d’écouter les autres. Je me suis décidée à faire ce qui me plaisait à moi. C’était même dans ma liste de mes envies pour 2017.
Cette envie a grondé encore plus fort quand la maman de l’amoureuse de Minus qui était devenue ma copine est décédée. On en avait parlé souvent de se faire tatouer, elle réfléchissait à son motif, avait peut-être même trouvé son tatoueur. Ça aurait été son premier à elle aussi… sauf qu’elle en a pas eu le temps.
Alors, c’est un peu con peut-être, mais c’est devenu urgent dans ma tête. Moi qui allais bien, il fallait que je fasse ce que je souhaitais tant que j’en avais la possibilité, un peu comme un hommage à ma copine.
atelier fedesko haillan Lire la suite