C’est quand même de l’amour !

IMG_20180214_143901_326
Bon une semaine que j’ai rien écrit (ou presque) et je viens encore râler ! C’est vrai… mais c’est pour la bonne cause je crois…

Personne n’est passé à côté, hier c’était la St Valentin.
Et comme tous les ans, je vois une foule de gens qui râlent et critiquent ceux qui la célèbrent : « c’est commercial… blablabla… c’est tous les jours qu’on doit s’aimer blablabla… »

Ça m’énerve. De plus en plus !

Alors d’abord… oui c’est commercial. ET ALORS ?
Tout est commercial ! Noël c’est pas commercial ? Disney ça va, c’est pas trop commercial ? Tout le merchandising autour de l’équipe de France, c’est pas commercial non plus ?

Hey, les gens, truc de fou : tu rentres dans un commerce, tu achètes, hop c’est commercial ! Dingue non ?!
Et franchement, si on envie de craquer notre slip dans un bouquet de fleur ce jour-là, qu’est-ce que ça peut bien vous faire ? Est-ce que je vous gonfle parce que vous achetez tous les produits dérivés de la Reine des Neiges ?
Chacun son truc. Si ça vous fait plaisir d’acheter un maillot du PSG tous les ans c’est tant mieux pour vous et ça ne me dérange pas, alors pourquoi aurais-je mon mot à dire ?
Si ça me fait plaisir d’acheter un ptit cadeau à mon mari pour la St Valentin, je crois que ça ne touche pas à votre liberté, je crois que ça ne dérangera personne, alors pourquoi critiquer ?

De toutes façons, vous le savez bien, je le répète assez souvent ici. Je suis pour le respect de chacun. Mon mantra : chacun fait ce qu’il veut tant que ça n’empiète pas sur la liberté des autres. Lire la suite

Installer des abeilles chez soi avec BeeHome

Abeilles maçonnes avec de l'argile
J’ai reçu des infos la semaine dernière sur les abeilles sauvages…

J’ai lu tout ça avec beaucoup d’intérêt parce que justement j’étais bien tentée par le parrainage de ruches. Et plus je faisais des recherches et plus je trouvais des sites expliquant que finalement c’était pas si bien que ça et qu’il valait mieux accueillir une ruche chez soi !

Bon pour moi c’était pas possible parce qu’il faut un jardin plus grand que le mien, en effet il y a une distance à respecter entre la ruche et son logement. Si mon jardin avait été plus en longueur c’était bon !

Alors quand j’ai vu ce que proposait la start-up suisse Wildbiene+Partner, j’ai eu envie d’en savoir plus !

Il existe plein d’espèces d’abeilles (plus de 800 en France) et toutes ne sont pas productrices de miel. Elles ont malgré tout un rôle hyper important dans l’écosystème puisqu’elles participent activement à la pollinisation des plantes. Et comme vous le savez probablement, la pollinisation est très importante car elle permet de former les fruits et ensuite les graines.

On a donc terriblement besoin de ces abeilles qui sont malheureusement en danger depuis plusieurs années déjà à cause, entre autres, de la pollution.

Cette start-up propose donc des petites maisonnettes, les BeeHomes pour accueillir des abeilles chez soi ! Et pour ça, pas besoin de grand jardin !
Les abeilles sauvages maçonnes ne sont pas du tout agressives, vous pouvez donc les installer chez vous que vous soyez à la campagne ou en ville, dans votre jardin ou sur un balcon !
En plus les BeeHomes sont en bois et super jolies…
Beehome Classic Produit Lire la suite

Des vêtements fun avec Grafitee

logo grafitee
Il y a quelques semaines on m’a proposé de tester les différentes collections du site Grafitee.

Mais qu’est-ce qu’il y a chez eux ?
Des sweats, des tee-shirts, des chaussettes, des tote-bags et des accessoires rigolos et décalés !
Alors bon, tu me connais, j’ai jamais trop de fringues marrantes… j’ai donc accepté avec grand plaisir ! Car oui, chez Grafitee, c’est pour les hommes et les femmes ! Pour une fois que je parle de trucs pour les grands et pas pour les enfants…

J’ai donc choisi 4 pièces : un sweat que j’aime à la folie, un tee-shirt qui me fait beaucoup rire et 2 paires de chaussettes.

Pour le pull, j’ai réussi à trouver quelque chose qui montre encore mon amour pour la Bretagne avec ce sweat Triskell :
sweat triskell grafitee
Il y a plein de modèle « bretons » et j’avoue que j’ai eu du mal à me décider ! Mais j’aimais beaucoup la façon dont le triskell était revisité, je trouvais ça super original et joli donc ça a finalement été mon choix !
Je suis fan parce qu’il est super agréable à porter, il est doux et en plus je rentre dans du S alors bon… Lire la suite

Ses vêtements personnalisés avec Fée Parmôha

Logo-Fee-Parmoha-1
Un peu avant Noël, on m’a proposé de tester un tout nouveau concept que j’ai trouvé absolument génial !

Avec le site Fée Parmôha, on peut créer sa robe ou son tee-shirt avec un motif complètement personnalisé ! On aura donc un vêtement unique que l’enfant aura créé seul.
Quelle fierté non ?

En plus c’est super simple… il suffit de vous rendre sur le site et d’imprimer le patron après avoir choisi la taille de l’enfant.

Ensuite, il ne reste plus qu’à laisser aller sa créativité ! Car tout est possible…
On peut peindre, dessiner au feutre, au crayon de couleurs, coller des fleurs ou des feuilles, des paillettes, coller une photo et dessiner autour ou juste poser des objets dessus ! On peut vraiment tout imaginer.

Il suffit ensuite de prendre une photo de l’œuvre ou de la scanner et de l’envoyer sur le site lors de la commande.

Et quelques jours plus tard, c’est dans votre boîte aux lettres !

J’ai réfléchi un bon moment pour trouver le motif pour la robe de Craquotte ! Ouais le dessin, c’est moyennement son truc… il fallait donc un motif assez simple pour qu’elle puisse le faire seule.

On a finalement choisi de faire quelque-chose qui ressemblait à des branches avec des fleurs de cerisier. Lire la suite

5 ans ma discrète

IMG_20180127_205847_752
Et ça y est, samedi ma Craquotte a soufflé sa 5ème bougie !

Ma Boucle d’Or plus tellement dorée… mais toujours bouclée quand même. Ma ptite futée qui comprend tout très vite mais qui ne le montre pas forcément.

5 ans déjà… Et je m’en veux parce que pour les 2 autres je suis capable de dire que je me souviens de leur naissance comme si c’était hier, alors que pour elle, c’est beaucoup plus flou. Probablement parce que ça a été l’accouchement le plus simple et presque le moins douloureux des 3 !

En tout cas, ça fait 5 ans qu’elle illumine nos vies avec sa joie et son entrain !

Y’a bien une chose qui n’a pas changé avec elle, c’est qu’elle est toujours contente de ce qu’on lui propose. Et c’est vraiment agréable…

Elle se plait de plus en plus à l’école et elle comprend tout très très vite, ce qui fait qu’elle commence à prendre de l’avance. Elle devrait, si l’administration le veut bien, sauter une classe et arriver dès l’année prochaine en CP. Moi ça me stresse, elle, elle est absolument ravie !
Elle veut être grande, elle ne sait pas expliquer pourquoi, mais elle veut être grande… j’ai beau lui dire qu’elle a bien le temps, elle s’en fiche !
Et elle veut aussi apprendre à lire… bref, elle veut tout faire un peu plus vite que la musique ! Lire la suite

Le miracle de Noël

IMG_20171225_003936_176
Ah… c’est bientôt Noël ! J’aime tellement cette période… Comment est-ce que je sais que c’est Noël ? Eh bien écoutez, je ne suis pas très malin c’est vrai mais ça se voit quand même !

Je les vois les lumières dans les magasins et dans les rues. Je vois les gens qui courent partout avec leurs gants, leurs bonnets et leurs gros manteaux. Les enfants sont excités comme ces satanées puces. On sent des effluves de chocolat chaud et d’orange qui s’échappent des maisons.

Oui vraiment quelle belle période. C’est l’un des rares moments où les gens sont heureux, vraiment heureux. Ou alors, tout l’inverse d’ailleurs parce que certains sont malheureux, vraiment malheureux. C’est marrant, enfin marrant, on se comprend, il n’y a pas de juste milieu à Noël : Dépression ou pur bonheur.

Moi, j’ai toutes les raisons de pencher vers la dépression mais finalement j’ai choisi de continuer à aimer Noël plus que tout.

Bon par contre il fait froid. Et j’aime pas ça le froid. Quand on passe ses journées et ses nuits à sillonner la ville c’est pas très agréable. Le pire étant le moment où la neige arrive. Trouver un endroit pour dormir à l’abri des flocons, c’est vraiment la galère.

Heureusement je suis devenu tout fin au fil des ans, j’arrive à me caler facilement dans un coin.

Mais on s’éloigne du sujet !

Noël.

D’ailleurs, fut un temps où je passais des fêtes de Noël absolument merveilleuses.  On était tous rassemblés devant le sapin, près d’un bon feu de cheminée. C’était doux. J’avais une famille qui m’aimait, des enfants qui m’adoraient. Le repas était absolument succulent, c’était le grand jeu : foie gras, dinde aux marrons et purée de potiron, fromage et bûche au chocolat ! Je m’arrêtais au plat, prêt à exploser alors que les enfants ne mangeaient que le dessert ! Mes souvenirs sont encore intacts après toutes ces années passées dans la rue.

Et puis malheureusement,  la vie a mal tourné pour nous. Les problèmes dans la boîte, l’alcoolisme pour tenir mais aussi oublier et finalement la faillite. Adieu les jolis Noël… ma famille n’a pas eu d’autre choix que de s’éloigner et finalement m’abandonner.  Je pense encore souvent à eux, comment pourrais-je oublier ? Est-ce qu’ils vont bien ? Ont-ils remonté la pente sans moi ? Je crois que je ne le saurai jamais…

Depuis à chaque Noël, j’essaie de me rapprocher des enfants qui passent pas trop loin de moi. Pour retrouver un peu ce bonheur perdu. Mais les mamans tirent les bambins vers elles pour qu’ils ne m’approchent pas trop. Elles n’ont pas confiance.

Je peux pas leur en vouloir, je vieillis, je suis sale et hirsute malgré tous mes efforts et on ne peut pas dire que je sente la brioche à la cannelle ! Enfin quitte à choisir, je crois que je préfèrerais sentir la dinde aux marrons…

Alors, pour faire passer le temps, je me promène dans les rues. Je jette des coups d’œil aux vitrines qui arborent des décorations toutes plus rouges et brillantes les unes que les autres ! Je suis particulièrement absorbé par les automates qui bougent et qui chantent. Ça me fascine de voir ces figurines skier sur leur fausse neige.

Je m’attarde devant les fenêtres des gens qui n’ont pas encore tiré leurs rideaux. Certains me font des sourires et j’ai même de temps en temps un petit quelque chose à manger. C’est aussi une des spécificités de Noël, on me donne plus facilement un bout à grignoter.
IMG_20171218_131536_422
Brrrr… ce soir il fait particulièrement froid. Le vent est sec et piquant. Il va falloir que je me trouve une bouche d’aération pour cette nuit, j’ai rien trouvé de mieux pour me tenir à une température raisonnable.

Oh tiens, je viens de le remarquer mais il y a une vieille dame qui me regarde depuis l’autre côté de la rue. Elle tient un petit garçon par la main. Il doit avoir 7 ou 8 ans, un petit brun tout maigrelet avec les cheveux en bataille. Il a de grands yeux malicieux en amande cachés derrière ses lunettes qui lui donnent un air d’Harry Potter.  Ils se parlent tous les deux et continuent à me regarder. Ça ne fait aucun doute que je suis au centre de leur conversation.

Je n’aime pas trop la pitié que je vois dans leurs yeux mais bon, à force je m’y suis habitué et ça reste mieux que la peur ou le dégoût.

Ah ! Ils traversent… et se dirigent vers moi ! Alors ça, en 7 ans passés ici, ça ne m’était jamais arrivé… Qu’est-ce qu’ils me veulent ? Et qu’est-ce que je vais leur dire ? Ils s’approchent encore bientôt ils pourront me toucher…

Je dis pas non, tant qu’ils laissent ma queue tranquille ! Oui j’ai des exigences… mon pauvre appendice est tordu car il est resté coincé dans une porte.

Ça peut paraître bizarre, je sais, j’avais essayé de chaparder un steak dans un restaurant et le propriétaire m’a mis dehors… mais la porte n’a pas attendu que je sois sorti pour se refermer sur moi. Depuis je suis sensible et j’ai horreur qu’on la touche, même la remuer de joie est devenu difficile. Bref, c’est mon talon d’Achille…  s’ils tentent ne serait-ce que de la frôler, je leur lèche le nez et vu l’odeur qui se dégage de mon gosier, ils vont vite faire demi-tour !

Bon, tout va bien, ils me gratouillent derrière les oreilles et me caressent la tête ! J’en suis presque gêné, j’ai peur de leur filer des puces… mais en même temps, ça ne m’est pas arrivé depuis si longtemps, c’est si bon…

Je… quoi ? Venir avec vous ? Mais euh… juste pour passer Noël ou pour la vie ? La vieille dame a une voix tellement douce, elle m’explique qu’elle se sent souvent seule… Ce petit garçon, c’est son petit-fils. Quand il m’a vu, il lui a dit qu’il sentait qu’elle et moi on pourrait bien s’entendre et faire un bout de chemin ensemble. Je crois que ce gamin est particulièrement futé Mamie, faut continuer à l’écouter ! Elle me dit aussi que son petit-fils est venu passer quelques jours avec elle avant de retourner fêter Noël avec ses parents. Elle va se retrouver seule et c’est trop dur pour elle. Son fils et sa belle-fille ne lui parlent plus depuis bien longtemps. Une sombre histoire d’héritage… décidément l’argent fait bien trop souvent le malheur. Heureusement, ils lui laissent voir régulièrement le petit Harry (qui s’appelle Jules en réalité), mais en dehors de ces visites, elle est complètement seule.

Elle me touche cette vieille dame. Comment résister ? Bien sûr que je les suis vers mon nouveau foyer. Je m’aperçois que je remue la queue comme un fou ! Le froid a vraiment dû l’anesthésier…

Et voilà, après un bon bain, je me retrouve au chaud au pied d’un sapin. L’enfant me prend dans ses bras et la vieille dame m’apporte un morceau de dinde. Des années que je ne m’étais pas senti aussi bien, aussi aimé.

Une chose est sûre, Noël restera donc encore ma période préférée… parole de chien à la queue tordue !

Taille 40

meer-neuro-comportementaliste-nutrition-pour-maigrir-durablement
Je traînais un jean 44 de chez H&M depuis plusieurs mois déjà. Je crois même que quand je l’ai enfilé de nouveau il ne m’allait déjà plus vraiment.
Mais ça passait quand même. Et puis j’aimais sa forme, bootcut et taille haute, parfait pour ma morphologie et mon confort !

En plus ça faisait une éternité que je l’avais pas mis celui-ci ! Au moins 3 ans, c’est-à-dire juste avant d’être enceinte de Bulotte…
J’étais donc bien contente de le remettre.

Et puis en décembre, il a fallu me rendre à l’évidence. Ça n’allait plus ! Il fallait que je m’en trouve un autre…
J’ai donc patiemment attendu les soldes pour partir à la quête du Graal : un jean à ma taille en soldes ! (Spoiler : toutes les conditions précédemment citées n’ont pas été remplies… sauras-tu retrouver laquelle est passée à l’as ?)

Bon ben laisse-moi te dire que ça n’a pas été chose aisée… Qu’est-ce que j’en ai marre de cette mode slim, skinny, super-slim/skinny ! C’est pas un modèle qui me va, et y’a que ça partout ! L’enfer !
Même la coupe droite est quasi absente des rayons…

J’ai donc fait tous les magasins abordables de la galerie marchande et j’ai fini par trouver un jean coupe droite (à défaut de bootcut) chez Camaïeu.
Je sais que H&M taille plutôt grand, mon jean 44 était ptêtre bien un équivalent 46 ailleurs (la preuve j’ai acheté un pull taille S et une blouse taille 36, je sais que je suis assez fine en haut mais quand même !).
Du coup chez Camaïeu, j’ai pris un 44 et un 42 pour aller les essayer dans la cabine avec ma ptite Bulotte.
J’ai été prise d’un grand optimisme et j’ai décidé d’essayer le 42 d’abord (en fait ça m’aurait un peu miné le moral d’acheter un autre 44…). Et là miracle, je suis rentrée dedans tellement facilement que je me suis dit qu’au bout de 2h, il se serait détendu et qu’il serait donc trop grand ! Lire la suite

Tomber en panne sur la rocade : le point sécurité routière !

IMG_20180104_113513_097
Il y a une quinzaine de jours, j’ai débuté 2018 en me faisant une très très grosse frayeur… J’ai eu presque aussi peur que quand je tombe nez à nez avec une araignée, c’est dire !

C’était un samedi matin, je roulais tranquillement à 90 sur la rocade bordelaise (le périph de Bordeaux quoi). Je doublais, j’étais donc sur la voie du milieu… et là paf, un ptit à-coup, un voyant s’allume (j’ai à peine le temps de le lire) et la voiture perd instantanément de la vitesse !

De 90 je passe à 50 en quelques secondes… et je suis toujours sur la voie du milieu !

Autant te dire que c’est la grosse panique, j’ai moyennement envie de me retrouver à l’arrêt en plein milieu de la rocade… je bataille pour me rabattre parce que malgré mes warnings et ma vitesse d’escargot personne n’a envie de me laisser passer ! À croire que personne n’est capable de comprendre que j’ai forcément un problème ! Nan, je me fais juste klaxonner dans tous les sens…

En vrai ça passe vite, ça a duré tout au plus 40s, mais pfiou… je finis par réussir à me rabattre, sur une bretelle de sortie et je peux pas aller plus loin…

Je suis toujours en méga stress parce que c’est pas du tout sécurisant comme endroit une sortie ! Et je sais que je vais devoir me détacher pour sortir côté passager et donc me tortiller pour traverser la voiture… Encore des secondes hyper dangereuses parce que si y’en a un qui fait pas attention que je suis à l’arrêt et qu’il me rentre dedans, ben… je passe à travers le pare-brise !

Bref, j’ai réussi à sortir ! Tout va bien !

Franchement j’ai eu malgré tout une chance presque folle ! C’était un WE donc il y avait un peu moins de monde, en semaine je n’aurais jamais pu me rabattre. Et ensuite, fait rarissime, j’étais seule ! Parce que si en plus j’avais eu Bulotte avec moi comme c’est le cas 99% du temps, je t’explique même pas la trouille que j’aurais eue.

Je suis donc passée de l’autre côté de la barrière de sécurité et j’ai appelé d’abord mon mari pour lui chouiner dans les oreilles et ensuite mon assurance pour me faire dépanner. Lire la suite