Des astuces faciles pour réduire ses déchets

Vous avez entendu cette horrible info qu’il y a eu : la Méditerranée est maintenant la mer la plus polluée. Et surtout elle est pleine de plastique. Du plastique qui ne se voit pas forcément puisqu’il est souvent sous forme de particules…

Ces particules sont avalées par les poissons qui sont eux-même avalés… par les Hommes ! Et la boucle est bouclée, les pollueurs sont pollués.

Il est donc temps de réduire nos déchets…

Alors je vais te donner quelques exemples de ce qu’on fait chez nous (et on en a parfois déjà parlé ici) même si on est loin, bien loin, d’être parfaits. Mais on avance petit à petit… Rome ne s’est pas faite en un jour, n’est-ce pas ?
Et je ne parle pas forcément de tout fabriquer soi-même parce qu’honnêtement j’ai pas envie de le faire… mais il existe des solutions !

Dans l’ensemble on essaie de réduire notre consommation de plastique en achetant des trucs avec un emballage cartonné ou en verre ou même sans emballage. Oui je sais le carton et le verre ça fait encore du déchet mais c’est plus facilement recyclable ou dégradable. Donc c’est toujours ça de gagné…

Et ça coûte pas forcément plus cher… ça peut parfois être un investissement à la base mais ensuite c’est vite amorti.

Aujourd’hui je vais donc te parler de ce qu’on utilise et quand il y a encore une meilleure alternative que la nôtre je te la donnerai aussi. Car oui, pour certaines choses, je sais qu’il y a mieux mais je n’arrive pas encore à sauter le pas.

1) On passe au savon et shampoing solide.
Ça, ça fait une sacré réduction de plastique pour nous ! On est 5 dont 3 enfants et 2 qui se lavent maintenant seuls. Je crois bien qu’ils avaient la main lourde sur le gel douche… du coup les bouteilles défilaient relativement vite ! Idem pour le shampoing.

J’ai trouvé la marque qui me convient le mieux pour tout ça et c’est les Savons de Joya. J’en avais pas mal entendu parlé alors j’ai fini par en acheter et je suis ravie.
Les enfants ont bien pris l’habitude de se laver au savon, y’a eu aucun soucis.

Quant au shampoing solide, il faut essayer plusieurs marques. Toutes ne me convenaient pas complètement. Là j’ai trouvé la marque idéale pour moi. Et vous l’avez remarqué parce que plusieurs d’entre vous m’ont dit que mes cheveux étaient bien beaux ces derniers mois. Eh oui, j’ai retrouvé les frisettes de ma jeunesse ! J’aimerais bien aussi retrouver l’éclat mais j’ai pas encore réussi…

En tout cas, il y a différents types de shampoings et de savons, plusieurs senteurs, avec et sans huiles essentielles et c’est juste emballé avec un ptit carton autour, aucun plastique !
C’est un peu plus cher à l’achat qu’une bouteille de gel douche mais ça dure bien plus longtemps…

J’ai aussi acheté les savons de Clémence et Vivien, ils sont super également !

2) On passe au dentifrice solide.
Là encore j’ai testé 2 marques. Les deux sont très bien ! J’avais eu celui de chez Pachamamaï dans une box beauté et je l’avais beaucoup aimé. En plus, une fois qu’on a la ptite boîte, on peut acheter directement les recharges. Aucun déchet donc !

Et j’en aussi acheté un chez les Savons de Joya encore ! Celui-ci n’a quasiment pas de goût et surtout il coûtait deux fois moins cher que le premier…
Là j’ai donc payé 11€ les 40g. Vous pensez que c’est cher ? Je l’utilise depuis début mars et j’ai utilisé un dixième de la boite à peine ! Je crois donc que c’est très vite amorti, non ?

Après il faut s’habituer à ce type de dentifrice, ça ne mousse pas comme les autres…
Mais la composition est bien meilleure et pas de tube en plastique !

3) On passe au déodorant solide.
Là encore c’est plus cher mais ça dure bien plus longtemps. C’est aussi un ptit peu moins efficace que le spray des grandes marques, il faut le reconnaître. Mais rien ne vous empêche d’en remettre un peu à la mi-journée.

Je n’utilise que ceux de serviettes démaquillantes, le pot est en verre, fini les bouteilles d’alu et les sels d’aluminium !

4) On achète des coton-tiges en « carton ».
Oui alors là je sais, c’est pas encore idéal du tout. Il ne faudrait plus en utiliser du tout. Et cette photo de Justin Hofman m’a brisé le cœur (moi qui aime tellement les hippocampes) :

Au moins ça réduit le plastique, mais il faudrait qu’on passe à l’oriculi, ces « cure-oreilles » en bambou mais j’ai du mal à sauter le pas. Je crois que j’ai pas envie de devoir nettoyer ceux de mes enfants, pourtant c’est pas « sale » hein mais bon…
Donc pour l’instant je prends les coton-tiges en carton, c’est mieux que rien… De toutes façons, ceux en plastique vont disparaître des rayons.

5) On passe aux protections hygiéniques lavables.
Il y a 10 ans on m’aurait dit ça, j’aurais répondu « mais bien sûr… »
Et pourtant maintenant je suis en plein dedans…

Depuis ma dernière grossesse, je ne mets plus de tampons, je ne les supporte plus. J’ai donc essayé autre chose, notamment la cup. Mais ça ne m’a pas convenu non plus.
Je mettais donc des serviettes hygiéniques jetables… mais ça fait beaucoup de déchets… j’ai donc fini par acheter des serviettes hygiéniques lavables.

Je comprends complètement que ça puisse rebuter certaines d’entre vous (y’a pas si longtemps que ça j’aurais jamais voulu). Mais au final, c’est mon sang, y’a rien de crado.
Quand j’enlève ma serviette, je la rince immédiatement et ensuite je la passe à la machine. Et c’est reparti pour un tour !
Là aussi c’est un investissement mais ça dure longtemps !

Deux précisions quand même : ça absorbe un peu moins que les serviettes jetables (enfin la marque que j’ai achetée en tout cas, mais comme ça a un coût j’avoue que j’ai pas cherché à en essayer une autre).
Et au bout d’un certain temps, elles sont tâchées. C’est un secret pour personne, le sang, ça tâche. Même rincé à l’eau froide, je n’arrive pas à tout faire partir. Mais bon, c’est tâché mais propre alors ça ne me dérange pas !

Si ça vous intéresse, on en parlera plus longuement dans un article dédié.

7) On arrête le coton !
Ma consommation a considérablement réduit. Je n’en utilise plus que pour nettoyer les cacatomiques de Bulotte. Pour le reste j’utilise des lingettes lavables que j’ai cousues moi-même. Mais vous en trouverez facilement un peu partout, celles des Tendances d’Emma sont apparemment très bien.

J’ai aussi découvert il y a peu les espèces de serviettes démaquillantes. Et c’est incroyable ! On mouille juste un peu la serviette, on frotte les yeux et le visage et paf tout est parti !
Plus besoin de démaquillant (et hop un contenant en plastique en moins et des économies en plus !)
Moi j’ai acheté la mienne chez Lidl, ça m’a coûté 2 ou 3€ !
Elle est en nid d’abeille alors c’est vrai que c’est pas forcément hyper agréable sur les yeux mais j’ai vu qu’il y avait des serviettes démaquillantes en microfibre qui sont bien plus douces mais je ne les ai donc pas essayées.

Je trouve ça génial ! Je viens de passer la mienne au lavage à 60°, il ne reste pas une trace de mascara dessus. J’ai pas testé avec un rouge à lèvres par contre. Mais encore une fois, même s’il reste une trace, ça me gène pas ! Je sais que ça a été lavé c’est donc propre !

8) Au magasin, on ne prend plus les trucs emballés dans du plastique.
J’ai donc changé de marque de pâtes par exemple. Je prends maintenant des Barilla qui sont emballées dans des boîtes en carton.
On ne prend que les jus de fruits dans des bouteilles en verre ou en carton, pareil pour le lait.
Quand j’achète des gâteaux industriels, je vérifie qu’ils ne soient pas emballés individuellement… Mais bien sûr le mieux c’est de les faire soi-même, ça prend pas très longtemps et c’est meilleur à tous les niveaux.
J’en achète quand même de temps en temps parce que malgré tout, j’ai pas toujours l’envie et le temps, donc ça dépanne.

Là je sais que ce n’est pas encore idéal. Le mieux serait d’acheter des pâtes en vrac par exemple. Mais il n’y a encore pas tant de magasins que ça qui le proposent. Je sais qu’il y a la Recharge par ici, mais c’est dans Bordeaux, c’est donc pas hyper pratique pour faire les courses (pour nous).

Dans les Biocoop ils commencent à faire ce type de choses : on peut acheter des trucs d’épicerie en vrac ainsi que de la lessive, du liquide vaisselle, de l’huile et du vinaigre. Le choix n’est pas énorme mais j’imagine que ça va se développer avec le temps.

Et si vous en avez la possibilité, inscrivez-vous dans une AMAP. Vous venez chercher vos légumes/fruits/pain/viande/poisson/etc avec vos contenants donc pas d’emballages. C’est souvent bio, ça vient direct du producteur à côté de chez vous… Mais c’est vrai, nous n’aurez pas le choix de ce que vous avez dans votre panier de légumes… On peut pas tout avoir hein !

9) On arrête l’eau en bouteille.
Bon sur ce point je triche. On a pas arrêté… je suis hyper parano et j’ai toujours peur qu’il y ait une saloperie qui passe dans l’eau du robinet.
En revanche, je n’achète plus de petites bouteilles, on a chacun notre gourde. Et je ne prends plus de bouteilles de 1,5L, je prends les grosses de 6 et 8 litres. C’est donc pas encore l’idéal mais je pense que ça fait moins de plastique que 6 bouteilles.

10) On arrête le sopalin et les serviettes/mouchoirs en papier.
Pour le sopalin on est bons, on en utilise quasiment jamais. Un rouleau peut me faire plus d’une année ! Et sinon, à la place, on utilise un torchon, une éponge et ça fait l’affaire.
Pour les serviettes en papier, on en utilise à peu près jamais. On a toujours eu des serviettes en tissu ici.
Il m’arrive d’en utiliser à Noël, ou pour les anniversaires des enfants quand il y a un motif qui va bien mais c’est donc extrêmement ponctuel.
En revanche pour les mouchoirs, j’ai du mal… je trouve ça un peu crado les mouchoirs en tissu du coup j’arrive pas à changer… Pourtant là encore ça ferait une bonne réduction de déchets et des économies…

11) On arrête les couches jetables.
Bon là je plaide complètement coupable… j’ai jamais pu m’y résoudre.
Mais je sais que ça aurait été vachement bien…

12) En pique-nique on change ses habitudes !
Pour les sorties des enfants, ils ont une boîte pour mettre leur repas. Dons pas besoin d’emballer les sandwiches c’est propre dans la boîte ! On dit donc au revoir au sac plastique et au papier l’alu…

Ils ont bien sûr leur gourde. Et si je leur donne une compote, c’est avec les gourdes Squiz qui sont lavables et rechargeables, fini les Pom’Potes…

Voilà, je crois que j’ai à peu près dit tout ce qu’on faisait pour l’instant.
Tu vois, on est loin d’être parfaits. Mais ce qu’on fait est facile, ça n’est pas plus cher que ce qu’on prenait avant (même souvent moins cher au final) et ça ne prend pas de temps !
Car oui, je l’avoue, je cuisine déjà énormément (j’achète pas de plats tout faits, y’a des emballages, plein de conservateurs dedans) donc je n’ai pas du tout envie d’en passer encore plus à faire de la lessive et du dentifrice maison par exemple.
Mais comme il existe de bonnes alternatives, c’est cool !

Il faut juste avoir envie de changer certaines habitudes. Et c’est souvent le plus difficile… mais quand on s’y met il y a plein de choses qu’on ne voit plus de la même façon. Notre façon de consommer change petit à petit et c’est ça qui est bien.

On est pas parfaits mais on s’améliore et si tout le monde changeait un peu ça ferait une grosse différence…
Il faut aussi obliger les grands groupes de distribution et grandes marques à changer, ils ont eux aussi une grosse responsabilité dans la pollution mondiale…

4 réflexions au sujet de « Des astuces faciles pour réduire ses déchets »

  1. Laura

    Commencer sur ce chemin c’est prendre conscience de tellement de chose et je trouve que c’est un peu lié avec le minimaliste. On en veut moins mais mieux!
    Il me reste encore du progrès à faire mai je suis en bonne voie: je fais mon déodorant maison, shampoing solide j’ai testé celui de Lamazuna et là j’ai fais le mien donc le temps de le finir j’en ai pour des mois encore, j’ai encore des shampoing liquide quand je fais mes bains d’huile je trouve plus pratique de laver mes cheveux avec…. Niveau savon je suis au savon d’alep Mais j’avoue que savon de joya me tente vraiment!
    Cup testée et approuvée +++++ je ne pourrai plus m’en passer!
    J’ai du mal avec le dentifrice, j’ai pas trouvé en ZD qui me convienne! Lamazuna bof! J’ai essayé comme avant en poudre mais bof et y’a tjs l’emballage plastique! Je ne savai pas que la marque les Savons de Joya en faisait donc pourquoi pas! Pour le moment je suis tjs avec mon tube plastique!
    J’ai changé ma brosse à dent aussi… marque Lamazuna ou tu renvoie la partie ou se trouve les poils et eux gère le recyclage!
    Chaque jour est une avancée…. je fais mon marché pour limiter les plastiques, je consomme différemment quand je suis en grande surface !
    Je fais mes produits d’entretien + lessive….
    Et je me surprend à analyser la composition de certains prooduits et me dire beurk j’en veux pas donc finalement je vais à l’essentiel (récemment a Sephora avec des collègues… elles avaient envie de tout tester et moi…. ben rien du tout quand je regardais les étiquettes!)

    Répondre
    1. mamourblogue Auteur de l’article

      Ouais il parait que les bains d’huile c’est bien efficace mais galère à rincer quand même… j’ai jamais essayé moi du coup ! Je mets du gel d’aloé vera après mon shampoing, ça marche pas mal et y’a pas besoin de rince 😉
      La cup j’ai testé une fois, mais ça me gênait terriblement du coup j’ai jamais recommencé, mais ptêtre que la taille allait pas, je sais pas…
      Par contre pour le maquillage je pense que je suis très mauvaise… bon je mets vraiment pas grand-chose : anticerne (bio) mais crayon/mascara et parfois rouge à lèvres pas bio du tout… et puis je me maquille pas tous les jours mais bon, je me suis vraiment pas penchée dessus du coup…

      Répondre
  2. Squiz

    Bravo, on aime beaucoup votre façon de voir les choses ! On ne peut pas être parfaits à 100%, ni tout changer d’un coup, mais du moment qu’on se met en chemin et qu’on progresse un peu chaque jour… tous ces petits gestes finissent par compter ! En tout cas, on est bien heureux que nos p’tites gourdes réutilisables vous accompagnent sur ce chemin 🙂
    Squizement vôtre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *