Les maisons de parents Ronald McDonald


La semaine dernière j’ai été conviée à une visite un peu spéciale et je tenais absolument à vous en parler.

Tu es déjà peut-être en train de faire la moue à la vue du titre, je ne peux pas te blâmer, j’ai fait la même. Car oui, c’est bien le géant de la fast food qui est derrière la fondation.
MAIS, c’est une très belle cause alors quand McDonald fait un truc bien et important, il faut le souligner non ?

Et puis qui n’a jamais mangé chez McDo ? Moi ça m’arrive encore quelques fois…

Bref, revenons à la fondation Ronald McDonald et aux maisons de parents. C’est évidemment un projet qui a d’abord été lancé aux Etats-Unis par un grand sportif, papa d’un petit garçon très malade qui a dû être longuement hospitalisé.
Il a vu la galère que c’était pour les parents de ces enfants pour pouvoir rester aux côtés de leur progéniture dans ces moments très difficiles.
Moi qui ai dû dormir à côté de Craquotte pendant 5 jours, je peux comprendre comme c’est éprouvant, et encore, j’ai eu un lit de camps et elle n’était pas gravement malade… alors pour ceux qui doivent être hospitalisés plusieurs semaines, voire plusieurs mois…
Il a donc décidé de lancer ce projet et c’est McDonald qui l’a suivi.

Aujourd’hui le projet s’est étendu au monde entier et il y a des maisons de parents dans tous les pays où il y a des restaurants McDonald.
En France, il y en a 9, bientôt 10.
À Bordeaux, elle est à côté de l’hôpital des enfants de Pellegrin, tout au bout du parking, il y a environ 5 min de marche pour rejoindre l’hôpital.

Alors à quoi servent ces maisons ?
Tout simplement à pouvoir rester proche du lieu d’hospitalisation de son enfant. Ça peut être pour une nuit ou pour une durée beaucoup plus longue.
Bien sûr tout le monde ne peut pas toujours en bénéficier, il n’y a pas assez de chambres pour tous les parents d’enfants hospitalisés mais pour ceux qui y sont c’est un réel soulagement.

Les familles auront à payer seulement 10€ par nuit… une broutille comparée au prix d’une chambre d’hôtel à Bordeaux… Évidement, sont prioritaires les familles qui vivent loin de l’hôpital et qui ne peuvent pas faire les aller/retour chaque jour. Ensuite c’est au cas par cas (et le choix est bien sûr extrêmement difficile à faire…).

Tout est disponible sur place quand vous arrivez, les draps et le linge de toilette sont fournis, car parfois les parents se retrouvent ici après un accident pendant les vacances et n’ont donc pas ce qu’il faut pour faire des lits.

Concernant les maisons, elles sont toutes pensées sur le même principe. Il faut absolument que ce soient des lieux confortables, lumineux, colorés. Bref, un endroit agréable pour pouvoir se ressourcer après une journée parfois éprouvante dans les locaux blancs et froids des hôpitaux.
Et c’est exactement ce que j’ai ressenti dans la maison de Bordeaux. On s’y sent bien ! Tout est mis en place pour que vous passiez un séjour agréable malgré les conditions qui vous y amènent.

Il y a donc une salle de jeux pour les enfants, car oui, on y vient aussi en famille, les frères et soeurs de l’enfant hospitalisé sont évidemment autorisés.
Il y a également un salon avec des jeux de société, des livres, des canapés confortables.
Les chambres sont jolies.
Il y a même une salle pour se faire masser et évacuer tout le stress… ça peut paraître étonnant mais je crois que ce n’est pas du luxe quand on vit ces moments.

Mais ces maisons sont également faites pour que les parents se rattachent à la vie « normale » en faisant des tâches du quotidien. Il n’y a donc pas de service de restauration mais une grande cuisine pour qu’ils se fassent à manger. Il y a donc également des grands frigo et des placards pour ranger ce dont ils ont besoin pour cuisiner.
Et enfin il y a des machines à laver et sèches linge.

Vous vivrez donc en collectivité avec d’autres familles qui traversent grosso modo les mêmes épreuves.

L’équipe que j’ai rencontrée à Bordeaux (qui est absolument adorable) m’a dit que des amitiés très fortes se tissaient régulièrement entre ces murs. Tous les ans, il y a une « fête » à la maison et toutes les familles qui y ont séjourné sont conviées. Beaucoup d’entre elles viennent tous les ans même quand l’issue de leur séjour n’a malheureusement pas été heureuse.

Ces lieux de vie deviennent vite un soutien incroyable pour les familles.
Elles sont écoutées par les autres parents mais elles peuvent aussi se changer les idées, se reposer correctement pour pouvoir être plus fortes aux côtés de leur enfant.

Alors on peut penser ce qu’on veut de Mc Do mais j’ai trouvé ce dispositif merveilleux et j’espère qu’il va s’étendre encore plus. Car une petite dizaine de maisons sur toute la France, c’est vraiment pas suffisant…
C’est environ 4000 familles par an qui sont accueillies dans notre pays, c’est certes déjà bien mais on peut faire mieux.

Donc bien sûr comme toute fondation, elle a besoin de dons, pour s’étendre, construire, rénover…
Evidemment la plus grosse partie du financement vient des restaurants, c’est 76% ! Mais ensuite, ce sont des dons, de partenaires et bienfaiteurs et des particuliers.
Vous pouvez donc faire des dons directement sur le site de la fondation, envoyer un don directement à la maison de votre choix.
Lorsque vous allez au McDonald, vous verrez sur les comptoirs des petites maisons transparentes où vous pouvez glisser une pièce, c’est pour ces maisons que servent ces tirelires, en 2017 c’est plus de 300 000€ qui ont été collectés ainsi.
Vous pouvez également faire votre don quand vous commandez via les bornes.

Enfin, vous pouvez offrir de votre temps à ces lieux et devenir bénévoles. Venir tondre le jardin, faire un peu de peinture, proposer des ateliers aux familles, des massages… bref tout ce qui pourrait les aider à se sentir mieux.

Et les 15, 16 et 17 novembre (ça commence aujourd’hui donc) sachez que si vous prenez un menu Best Of ou Maxi Best Of, 1€ est automatiquement reversé à la fondation Ronald McDonald.

Voilà, j’espère que ce genre d’établissements pourra se développer et que de plus en plus de parents pourront être accueillis pour accompagner leur enfant au mieux.
Et si vous voulez en savoir encore plus ou faire un don, je vous laisse aller consulter le site de la fondation.

4 réflexions au sujet de « Les maisons de parents Ronald McDonald »

  1. Evelyne

    Merci d’avoir partagé cette découverte.
    Je ne savais pas a quoi elles pouvaient ressembler ces maisons, ni qu’il y en avait une à Bordeaux.
    Il m’est déjà arrivée(un peu poussée par ma fille) de donner quelques pièces dans la tirelire du mcdo mais pas à chaque fois et cela fait un petit moment…du coup la prochaine fois j essaierai d y penser.

    Elle semble très agréable effectivement et si elles peuvent être réconfortantes pour les familles qui vivent de telles épreuves alors oui bravo mr macdo!

    Répondre
    1. mamourblogue Auteur de l’article

      C’est vrai que ça donne plus envie de faire un don quand on sait à quoi ça sert vraiment et ce que ça permet de faire 😉

      Répondre
  2. Magali

    Merci pour le partage de cette belle initiative. Je vais un peu moins culpabiliser les prochaines fois que j’emmènerais mes filles au mcdo !!
    Bonne semaine
    Magali

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *