Le tatouage, toute première fois

IMG_20170120_213725_778
Des années que je voulais en faire un… je savais même ce que je voulais pour ce 1er tatouage : les initiales de mon mari et moi que j’avais « inventées » et qu’il avait calligraphiées pour notre mariage, un R et un M enlacés. On m’en avait dissuadé parce que c’était con de se graver dans la peau un truc en rapport avec son mec… En parlant de mec, le mien n’aime d’ailleurs pas trop ça… Mes parents non plus !

Et puis en fait, j’ai arrêté d’écouter les autres. Je me suis décidée à faire ce qui me plaisait à moi. C’était même dans ma liste de mes envies pour 2017.
Cette envie a grondé encore plus fort quand la maman de l’amoureuse de Minus qui était devenue ma copine est décédée. On en avait parlé souvent de se faire tatouer, elle réfléchissait à son motif, avait peut-être même trouvé son tatoueur. Ça aurait été son premier à elle aussi… sauf qu’elle en a pas eu le temps.
Alors, c’est un peu con peut-être, mais c’est devenu urgent dans ma tête. Moi qui allais bien, il fallait que je fasse ce que je souhaitais tant que j’en avais la possibilité, un peu comme un hommage à ma copine.
atelier fedesko haillan
Bref, la première étape ça a été de trouver quelqu’un pour me faire mon dessin. J’ai contacté plusieurs personnes dont le style me plaisait mais ils étaient tous tellement overbookés que j’étais même pas sûre de pouvoir le faire avant la fin de l’année !
Finalement on m’a conseillé l’Atelier Fedesko au Haillan et c’était super. C’est une toute jeune tatoueuse qui a fait exactement ce qu’il me fallait !

Elle m’a réduit un peu les lettres et rajouté des feuilles de lierre, symbole de notre mariage. Dans le langage des fleurs, le lierre signifie « amour éternel ».

Et tu sais quoi ? Je pensais que j’allais même pas dormir la veille que je serais hyper flippée et en fait, pas du tout !
Je le voulais sur les côtes, proche du cœur. On m’avait prévenue que ça risquait de faire mal… ben non. Alors il n’est pas gros ça a duré 35/40 minutes je crois, mais c’est passé comme une lettre à la Poste.
Bon on va pas se mentir, y’a eu des moments où ça piquait un peu mais franchement je peux pas dire que j’ai eu mal (c’est qui le lion la warrior ?).

Et Tadaaaaaaam :
IMG_20170824_113734_574
En fait, sachez (pour ceux qui n’en ont jamais fait) que finalement le plus chiant c’est après le tatouage !
Déjà faut pas se mettre au soleil ou se baigner pendant tout le temps de la cicatrisation, donc en été ça peut être problématique. Moi j’ai pas trop de soucis, là où il se trouve il peut pas voir le soleil et je me baigne quasi pas donc pas de problème !

Ensuite, ça reste douloureux dans les jours qui suivent le tatouage. C’est sensible quoi. Et quand cette phase de sensibilité est passée, c’est la cicatrisation qui arrive et ça graaaaaaaaaaaatte !! Pendant cette phase, ça va d’ailleurs un peu peler et tu vas perdre des ptits bouts d’encre, c’est normal pas de panique.

Et après, ça continue un peu de me chatouiller de temps en temps mais ça ne me gratte pas et ça ne me fait plus mal du tout. Aujourd’hui j’en suis à 9 jours et je ne sens quasiment plus rien. La cicatrisation est donc quasi complète, ça a été super rapide.

Au final, j’en suis absolument ravie ! Probablement parce que ça fait des années qu’il mûrit dans mon esprit et des années que je l’attends…
Il est comme je l’imaginais et je l’adore. Maximus et ma mère ont même « avoué » que « ouais… il est joli ça va ! ». Tout va bien donc, pas de divorce en vue !

On m’avait aussi dit qu’une fois qu’on a commencé, on en refait toujours… effectivement le prochain est en cours de création ! Mais c’était prévu avant même que j’aie fait le premier. J’avoue que j’ai terriblement hâte qu’il soit fini et de le faire (j’aimerais bien septembre/octobre pour qu’il soit cicatrisé avant que je retourne aux bébés nageurs…). Cette fois ce sera avec une autre jeune tatoueuse dont j’adore le travail et chez qui j’ai eu le chance de gagner un bon d’achat. Ce sera donc chez Az Tattoo à Bordeaux.

À suivre donc…

8 réflexions au sujet de « Le tatouage, toute première fois »

  1. Elodie Minet

    Il est très beau!!!
    Ca me fait fort envie depuis un moment,et je n’ai pas encore osé me lancer.Peur de la douleur je pense 😉 (je le voudrais à l’intérieur du poignet.

    Répondre
    1. mamourblogue Auteur de l’article

      Merci !
      Ben écoute pour la douleur, elle m’a dit que les côtes c’était l’un des endroits les plus douloureux et franchement ça a été… je crois que l’intérieur du poignet est sensible aussi mais du coup j’imagine qu’il sera pas très gros. Donc même si ça fait mal, ça sera vite passé 😉

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *