La rentrée du grand zèbre

IMG_20170904_090201_252
Voilà, ça n’a échappé à personne, l’école a repris pour quasiment tous les écoliers.

Les deux miens y sont allés avec pas mal d’entrain hier matin même s’ils n’étaient ni l’un ni l’autre avec leurs copains de l’année dernière.
Mais Craquotte a 2 maîtresses stagiaires et elle retrouve l’ATSEM adorée que Minus a eu 2 ans donc je sais que ça va aller comme sur des roulettes !

Quant à Minus, cette rentrée sera quasi identique aux précédentes… sauf qu’il y a une petite variation par rapport aux autres. Un élément qui change un peu la donne.
Si tu es un peu familier avec ces termes, tu auras compris dès le titre. Minus est un zèbre, un enfant à haut potentiel intellectuel, un enfant précoce, un surdoué. Et je n’aime pas trop ce dernier terme, mais bon…
zebra-308769_960_720
Tu te souviens peut-être qu’avant les vacances la pédiatre avait fini par émettre cette hypothèse en voyant que le comportement de Minus n’évoluait pas et que c’était toujours hyper difficile pour nous à la maison.
Elle nous avait donc orientés vers un neuropsy et nous avons fait les tests en juillet avant de partir en vacances. J’ai eu un RDV fin août pour les résultats.

J’ai tenté de tout mémoriser mais c’était beaucoup d’informations d’un coup et aussi malgré tout, un nouveau truc à encaisser. Bien sûr ce n’est pas grave, loin de là, mais je crois que tout le monde préfère que ses enfants rentrent un peu dans les moules (pas un trop petit on est d’accord). Et là on est hors moule. Et surtout ce qui est compliqué à encaisser c’est que son attitude est liée à ce haut potentiel et que donc on a pas fini de galérer.
MAIS et c’est déjà beaucoup, maintenant on sait pourquoi et ça nous permettra de voir et d’aborder les choses différemment.

Alors comme je l’ai lu dans plusieurs livres, ce n’est pas parce qu’un enfant est compliqué à gérer comme l’est Minus qu’il est zèbre. Ce n’est pas non plus parce qu’il a de grandes facilités à apprendre plein de choses qu’il est zèbre. C’est une combinaison de plusieurs choses.
IMG_20170402_120416_144
Minus aurait d’ailleurs un profil hétérogène. Le test calcule 4 valeurs, il est toujours au-dessus de la moyenne dans les 4 catégories et bien au-dessus dans une des catégories.
Mais, ces résultats semblent être minorés par un trouble de l’attention. Et c’est aussi ça qui me fait un peu peur… Le moindre bruit, la moindre distraction et hop il lâche complètement ce qu’il faisait. Et ça, ça me stresse un peu pour la suite de sa scolarité.

Il n’est donc pas mieux qu’un autre, ça c’est très clair dans notre tête, en revanche il fonctionne, il réfléchit de façon différente. Et tout ce qu’il ressent, il le ressent bien plus intensément que les autres, c’est la cause de ses énormes colères ou chagrins parce que c’est compliqué à gérer pour un enfant. Et pour nous du coup, parce qu’on comprend mieux ses réactions mais ça ne les excuse pas malgré tout.

En tout cas, ce qui m’a vraiment rassurée sur notre éducation en lisant les livres, c’est que ce sont des enfants qui cherchent à repousser les limites coûte que coûte et à chaque instant et qu’il est primordial de ne pas lâcher, de résister même si c’est épuisant et parfois déprimant. Donc toutes ces années de lutte n’ont pas été vaines, on a fait ce qu’il fallait (pas toujours bien peut-être mais on a tenu bon).

Maintenant on espère avoir une aide d’une psy spécialisée pour nous aider à se remettre sur de bons rails et l’aider à évoluer, pour j’espère enfin que les relations à la maison soient apaisées.
IMG_20170712_123247_550
Nous ne lui avons pas dit les résultats du test. On doit le faire, seulement on ne sait pas comment encore. J’ai pas envie qu’il comprenne de travers ce qu’on lui aurait maladroitement expliqué. Peut-être qu’on va attendre le RDV avec la psy en novembre, parce que j’imagine qu’elle aura des mots plus adaptés.

Sa maîtresse n’est pas au courant non plus. Le neuropsy m’a dit que comme ça se passait plutôt bien l’année dernière c’était pas une obligation de lui en parler. Mais je pense que je prendrai quand même un RDV début octobre, une fois qu’elle aura un peu cerné mon fils pour qu’on en parle, surtout du côté « trouble de l’attention ».

Enfin nous avons maintenant des doutes également sur Craquotte. Car oui, il y a une composante génétique là-dedans. Le neuropsy m’a dit que les filles et les garçons ne l’exprimaient pas de la même façon. Selon lui 50% des garçons zèbres ont le caractère de Minus alors que chez les filles c’est seulement 10% ! Elles passent donc plus souvent inaperçues. Mais ce qu’il a décrit me fait beaucoup penser à ma fille…
Bulotte est encore petite mais elle, elle aurait plus le caractère de Minus ! YOUPI !
Et à la lecture des livres, je n’ai pas été étonnée de me reconnaître très souvent dans les descriptions, j’ai dit tellement souvent que son caractère, il le tenait de moi…
Mon mari quant à lui ne se reconnaît pas du tout là-dedans alors qu’il reconnaît beaucoup notre fils et moi.
Je me découvre donc probablement zèbre à 36 ans !

Bref, aujourd’hui nous sommes un peu soulagés de savoir enfin qu’il y avait vraiment quelque chose caché sous ces années difficiles, on espère maintenant qu’on va pouvoir trouver des solutions pour avancer et que notre maison retrouve enfin un peu de calme et de douceur.

PS : Pour les lectures pour l’instant on a lu 2 bouquins :
Les Tribulations d’un petit zèbre, de Alexandra Reynaud. C’est très bien mais ça relate l’histoire d’une famille à TRÈS haut potentiel, alors nous on est pas là hein… donc c’est intéressant mais pas complètement adapté.
L’Enfant surdoué, de Jeanne Siaud-Facchin. Celui-ci semble être un peu la bible. Et effectivement, il regorge d’informations et permet vraiment de comprendre mieux son enfant. Mais j’ai quand même trouvé qu’il était un peu déprimant parce qu’on dirait que ces enfants sont terriblement malheureux et que ce qui leur arrive est horrible… donc bon, j’aimerais bien lire quelque chose de plus positif quand même !

On m’a beaucoup conseillé Olivier Revol ainsi que Béatrice Millêtre mais je n’ai pas encore eu le temps de m’y pencher…

28 réflexions au sujet de « La rentrée du grand zèbre »

  1. marjorie

    très intéressant ton texte.
    bonne rentrée à tes loulous.

    ici mon nain ressemble à ton minus et la maitresse nous a évoqué cette possibilité. Pourtant si je lui demande d’écrire son nom ou de faire un dessin, c’est comme s’il avait 2 ans (il en a 4). il a un caractère épouvantable.
    J’en ai parlé au médecin une fois, qui m’a dit que ma fille avait le profil aussi.
    On va attendre quelques années pour voir l’évolution mais bon

    Répondre
    1. mamourblogue Auteur de l’article

      Ici il dessine plutôt bien (mais ma fille pas trop).
      Honnêtement pour le côté « caractère » à force j’avais plus beaucoup de doutes mais pour le côté « intellectuel » je pensais pas… enfin il comprend vite ce qu’on lui explique mais, par exemple il n’a pas appris à lire avant le CP, il compte pas plus vite ou mieux que les autres tu vois… j’étais un peu perdue quoi… mais apparemment ça veut pas dire pour autant qu’ils ne sont pas zèbres… c’est une combinaison 😉

      En tout cas, bonne rentrée aussi 🙂

      Répondre
  2. Marjorie

    En fait la maîtresse m’a dit que tout va bien niveau travail et comportement quand il est bien dans sa tête et que quand ça ne va pas, plus rien ne va. Et chez nous bah c’est juste l’horreur. Il ne veut rien faire

    Répondre
  3. Christelle

    Héllo, ç Est « marrant » Parce Que Quand je lisais tes papiers Sur Minus j y retrouvais beaucoup mon minipouce eT Quand la psy nous a Parle haut potentiel pour minipouce je sais pas pourquoi Ca Ma Fait penser à ton Minus.
    Fin bref minipouce Est Plus petit Îl Va avoir seulement 5 ans , testé îl y a 1 mois et soupçon confirme :-/
    Cômme tu Dit ç Est Pas quelque chose de grave mais ça ReSte rude à encaissér et pour ma part dans les jours de blues j ai du mal à envisager un futur positif 🙁
    A la maison ç Est tres compliqué , îl Est tres intense et En période d’école et du coup de stress les journées sont longues.
    Re bref (j ai trop tendance à La disgresssion ) , ç est toujours un plaisir de te lire et cela Va ne Faire Que me motiver encore plus à continuer de te suivre toi et ta petite famille

    Répondre
    1. mamourblogue Auteur de l’article

      Disons que pour l’instant je ne vois pas l’avenir bouger en fait… ça fait tellement d’années qu’on est enlisés que j’ai souvent l’impression que plus rien ne changera…
      J’espère vraiment qu’en voyant quelqu’un qui est (apparemment) spécialisé là-dedans ça nous aidera…
      Bon courage en tout cas <3

      Répondre
      1. Christelle

        Je ne comprend Que trop bien :-/
        L ecole à repris Que depuiS hier eT l ambiance à la maison Est deja tres électrique (elle l etait deja une bonne Semaine en prévision de la rentrée)
        Si Ca peut vous rassurer îl voit une psy DepuiS 1 an et Ca lui Fait beaucoup de bien . Il est éncore tres intense dans ses réactions , Ses ressentis … mais îl Est moins rigide par contre . J espère que de votre côté îl en sera de meme

        Répondre
        1. mamourblogue Auteur de l’article

          Oui c’est rassurant de savoir que ça apporte des solutions à certains 🙂
          Ici c’est légèrement plus calme depuis la rentrée… mais ça marche souvent par cycles aussi…

          Répondre
          1. Christelle

            Je lisais dans Ûn com Que Ses relations sont difficiles avec Sa soeur . Ç est tellement Ca ici aussi . Élle a « Que » 9 mois mais il passe de je lui fais un câlin de force à répéter en boucle Qu élle m agace :-/
            Apres les relations frères/soeur ç Est jamais simple mais bon

          2. mamourblogue Auteur de l’article

            Il adore la toute petite parce qu’elle « est trop mignonne » ! Mais la moyenne (qui a 4 ans et demi) il ne la supporte plus (alors qu’il l’adorait quand elle était petite). C’est dur aussi en tant que Maman de voir ça et de ne pas trouver de solutions pour que ça s’arrange… parce que sa sœur en a beaucoup souffert et j’imagine qu’elle en souffre toujours…

          3. Christelle

            Pas évidemment en effet de voir ses enfants se déchirer :-/
            ICi Pour le moment elle est toute petite Donc je n ai Pas l impression qu élle en souffre mais il y a des chances qu en grandissant Si les choses ne changent pas que Ca se complique. Îl a pas mal de soucis de socialisation et ne semble pas bien comprendre les « codes » (îl est vrai que quelque part ç est leur demander de se contraindre à fonctionner selon nos codes , notre fonctionnement alors que nous ne le faisons pas dans l autre sens :-/) . Du coup îl a souvent un comportement inadapté Avec élle . Du genre lui imposer des choses Cômme Si élle etait ûne poupée ou commencer à jouer avec élle Parce que lui en a envie à ce moment là puis La laisser en plan parce qu elle ne fait pas ce qu îl attend d élle donc ca l intéresse plus :-/
            Pas sur qu elle supporte ce chaud/froid bien longtemp :-/

          4. mamourblogue Auteur de l’article

            Ah mais voilà, c’est exactement ça le chaud/froid !! Ou alors elle devait se contenter de le regarder jouer… autant te dire que ça l’a vite gonflée ^^

          5. Christelle

            J imagine ^^
            Je compte Plus Les fois ou ç est moi Qui doit venir dans sa chambre pour jouer pour qu àu final îl Joue Àu Lego eT je serve juSte De spectatrice

  4. Agnès

    Bonjour !!
    Je comprends mieux maintenant ces sensations de poudrière qui émanaient de certains de vos postes…
    A 4 ans je lisais, à 5 ans j’ai lu les malheurs de Sophie et je savais lire l’heure… Je ne comprenais pas le monde, j’avais l’impression d’y être toute seule… Mes parents m’ont fait évaluer, QI de 10 ans à 6 ans. A l’âge adulte 131.
    Cela ne m’a pas aidée à devenir « quelqu’un d’important », je n’ai pas réussi dans la vie comme on dit, mais j’ai réussi MA vie. Cela m’a aidée à comprendre certains de mes enfants mais je n’ai pas cédé aux sirènes qui me proposaient d’en mettre un en centre spécialisé pour QI élevés. Je voulais qu’elle reste une enfant, juste une enfant, et ma foi je ne regrette pas… Elle n’inventera ni vaccins ni autre, mais c’est une nana géniale, juste quelqu’un de bien. Bon courage.
    Agnès

    Répondre
    1. mamourblogue Auteur de l’article

      Bonjour,
      Eh ben voilà pourquoi je suis un peu perdue avec ces tests… parce que mon fils ne fait pas du tout ça ! Il n’a pas lu plus tôt que d’autres enfants, ne compte pas mieux ou plus vite…
      En tout cas pour l’instant je comprends un peu mieux mais j’avoue que je ne sais pas du tout comment faire mieux.
      Mais bon, on verra comment tout ça évolue…
      Merci en tout cas !

      Répondre
      1. Agnès

        Oh j’étais bien précoce en lecture ! Mais il y a un mais : le jour où l’on a voulu m’apprendre les dizaines et les unités à l’aide de bûchettes en bois j’étais furieuse ! Je venais de découvrir les mathématiques et par là même je découvrais que je haïssais les mathématiques…. Même précoce ou surdoué on n’est jamais bon en tout ! J’ai abandonné le solfège en 2ème année, classée première, parce que « je n’aimais pas las quadruples croches » ;0)
        Bon courage Marjolaine, vos enfants sont riches, on n’est jamais pauvres quand on est intelligent.
        Agnès

        Répondre
        1. mamourblogue Auteur de l’article

          Oui tout je suis bien d’accord ! C’est juste que pour l’instant on est proches de l’enfer à la maison… et que les relations avec sa sœur sont plus que compliquées… (et je ne sais pas si c’est lié à ça). Bref, j’aimerais bien que ce soit un peu moins dur de temps en temps…
          Merci en tout cas !

          Répondre
  5. Lanimee

    Ici aussi on a au moins un zèbre à la maison… et sa mère certainement aussi ! Mais bon elle commence juste l’année de petite section de maternelle avec une nouvelle maîtresse donc on verra en cours d’année ce qu’elle en dit… je préfère ne pas en parler, personnellement je n’ai pas forcément bien sû gérer ça quand j’étais à l’école donc comme tu dis si elle peut rester « dans le moule  » ça m’arrangerais… même si on est très fiers de tout ce qu’elle sait !
    Pour la grande je suis moins sûre mais elle a mon caractère, je ne sais pas trop si c’est en lien ou pas. En tout cas pas de trouble attentionnel spécifique remarqué, juste de la lenteur pour tout…
    après mon métier devrait m’aider à détecter mes enfants ou non mais bon il paraît que les cordonniers sont les plus mal chaussés !

    Répondre
  6. Evelyne

    Et ben voilà des choses en commun. ma pépette est très difficile aussi et en grandissant c est devenu presque invivable. je mettais ça sur l arrivee du ptit frere y a bientôt 3 ans. elle a ete suivi par une pedopsy mais rien ne changeait. puis sur les conseils d une amie, l annee derniere je l ai emmene voir une psychologue . je lui ai demandé si cela etait judicieux et elle a dit tout a fait car on retrouvait plusieurs signes chez ma fille. la difficulte a se concentrer , les coleres, son langage bien avance, son besoin de bouger sans cesse, ses angoisses…bref les tests elle les a passé en août avec une neuro psychologue et nous avons la restitution ce matin!!!! elle sera présente car je préférais qu’elle entende et comprenne ce qu il en est par la proffessionnelle qui je pense aura les mots plus adaptes que moi.

    Répondre
    1. mamourblogue Auteur de l’article

      Alors le test a confirmé tout ça ?
      Tu as raison de l’emmener, ce sera plus facile effectivement… nous il était en vacances chez ses grands parents et comme c’est toujours compliqué pour les RDV j’ai quand même pris celui qu’il me proposait…

      Répondre
  7. Evelyne

    Ah et aussi la psy m a conseille la lecture du livre de l enfant surdoué du meme auteur que toi et calme et attentif comme une grenouille. mais j ai pas encore tout lu.

    Répondre
  8. Fanny

    Pas facile tout ça …
    On a fait tester notre aîné suite à ce qu’il se passait à l’école et il semblerait qu’il n’y ait « pas de précocité mais que sa lenteur sur certains items ait un peu faussé les résultats généraux » ; par contre dans le caractère et les relations frère/sœur que tu décris de Minus je retrouve mon deuxième … qui est aussi hypersensible …
    Difficile aussi d’accorder à chacun le temps et l’attention dont il a besoin (y compris en terme de suivi psy et autres …)

    Répondre
    1. mamourblogue Auteur de l’article

      Ah ça c’est sûr… il a encore eu le culot hier de me dire que sa soeur avait tout et lui rien… quand je lui ai fait la liste, il s’est vite rendu compte que celle qui devrait se plaindre c’était elle !
      Il ne se rend évidemment pas compte du temps qu’il nous prend et que du coup on accorde pas à ses sœurs… c’est compliqué…

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *