La sexualité des enfants

images
Vaste sujet… peu abordé ! Eh ouais, déjà le seske c’est un peu tabou entre adultes alors quand ça touche aux enfants, je t’explique même pas…

Et pourtant, il y a des choses à en dire…
Sandrine de Mes Blablas de Maman nous a conviées à une table ronde autour de ce sujet. Cette table ronde a été super bien animée par sa tante, Marie Line Lassagne qui est sexologue.
Et c’est quand même bien d’avoir quelques bases avant que ça nous tombe dessus.
Je vais donc essayer de te résumer un peu tout ça…

Oui ça commence très très tôt ! Alors évidemment, au début c’est des réflexes de vasocongestion, d’afflux de sang dans les organes génitaux, rien de sexuel dans le sens où, nous, adultes, nous l’entendons.

On se rend bien compte de ce réflexe quand on change la couche d’un bébé garçon, c’est pas rare de voir qu’il a une érection ! C’est la même chose chez les petites filles en fait, mais c’est moins visible, forcément.
Eh ben sache que ça a aussi lieu pendant la grossesse ! Les fœtus ont eux aussi des érections… je t’avoue que ça m’a un peu troublée !

Bref tout ça pour dire que ça commence tôt et que pour eux, rien de plus normal.
img-303
Un peu plus tard, les bébés découvrent leurs mains, leurs pieds mais pas seulement… ils découvrent aussi leur organes génitaux. Souvent ils sont un peu entravés par la couche donc c’est au moment du bain que c’est le plus facile.
Il arrive aussi que les jeux que nous avons avec eux leur produisent des sensations… comme lorsqu’on les fait sauter sur nos genoux et qu’ils trouvent ça trop génial (cherche pas je suis traumatisée, ça y est).
Et puis quand ils enlèvent la couche, c’est encore mieux ! Je peux te dire que j’ai été bien surprise de retrouver Craquotte dans son lit avec son doudou entre les jambes, ça m’a fait bizarre en tant que Maman et je ne m’y attendais pas. Et pourtant, finalement rien de plus normal…

Donc pour les enfants à cet âge-là, il n’y a rien de « mal », au contraire, ils se rendent compte qu’il se passe des trucs dans cette zone et que c’est plutôt agréable.
Le tout c’est de ne pas avoir une réaction un peu vive à leur égard. En effet, ils construisent déjà leur vie sexuelle future… il ne faudrait pas leur renvoyer l’image que ce qu’ils font c’est mal.
Il faut plutôt essayer de mettre des mots dessus et leur expliquer gentiment que c’est normal mais qu’il vaut mieux faire ça tranquillou dans sa chambre plutôt que dans le salon devant mamie Gertrude !
Capture (2)
Et puis vers 4/5 ans, ils vont aussi se poser des questions sur le sexe opposé ! Ils sont quand même curieux parce qu’ils voient bien qu’en face c’est pas pareil que chez eux… C’est donc le moment où ils vont vouloir jouer au docteur avec les copains et les copines…
Encore une fois, c’est normal. Même si ça peut surprendre, il ne faut pas leur dire que c’est une bêtise mais plutôt les orienter sur un autre jeu… Bien sûr c’est normal dans une certaine limite hein… il faut que les enfants aient à peu près le même âge et donc le même développement psychologique. Il faut que ça reste de la curiosité et du jeu, si l’un des deux force l’autre ou qu’il lui fait des choses qu’un enfant de 5 ans n’est pas censé connaître…
Mais sinon, c’est un comportement tout à fait normal et il faut s’y attendre en tant que parent !
Apparemment leur renvoyer une image négative de ce qu’ils font avec leur corps pourrait ensuite provoquer des blocages dans leur vie sexuelle adulte.

Enfin, j’aimerais insister sur le fait, même si ce n’est pas facile, j’en conviens, qu’il ne faut pas que tout ça soit tabou dans une famille ni que ça apparaisse comme sale, il ne faut pas qu’ils puissent ressentir de la honte ou de la culpabilité. Il faut essayer de poser des mots sur ce que l’on voit, expliquer aux enfants qu’il y a aussi des limites. Se toucher, pourquoi pas, mais pas en public. Toucher les autres, ben euh… c’est pas forcément une bonne idée, même si c’est un jeu et c’est de la curiosité et que surtout il ne faut jamais le faire si l’autre en face ne veut pas.
1512229731
Et moi en tant que prof de bio qui tente de faire un peu d’ « éducation sexuelle » à ses élèves de 4ème (à partir du programme sur la reproduction), je me rends un peu compte des ravages des non-dits… ils ne savent pas ce qu’est un pénis ou un vagin, en revanche bite et chatte, oui ! Pourquoi ? Tout simplement parce que leur référence c’est la pornographie ! Si vous saviez ce que j’entends en classe… J’ai malheureusement oublié le chiffre exact mais plus de la moitié des enfants de 10 ans ont déjà vu un bout de film porno… et bien sûr cette proportion ne cesse d’augmenter…
Ce serait quand même bien qu’ils sachent que la vraie vie c’est pas le porno, non ?
Maintenant, je ne dis pas non plus qu’il faut les prendre entre 4 yeux à 5 ans et leur expliquer tout ! Mais il faut tenter de répondre aux questions simplement quand elles arrivent, en essayant de les adapter à leur âge…

Si tu veux en savoir plus, tu peux aller lire le blog de Mes Blablas de Maman qui en parlera tous les mardi !

En tout cas, merci à Sandrine pour ce moment super intéressant, en plus on a été reçues comme des princesses !

12 réflexions au sujet de « La sexualité des enfants »

  1. Corinne niel

    Dit donc un article qui fait bouger ma pensée. Mon deuxième de 3 ans a souvent un doudou entre les jambes au matin. Maintenant je comprends… Merci de cet article..

    Répondre
  2. desm

    Bravo pour cette article , très instructif vraiment !
    Je suis étonné par si peu de réactions de tes lecteurs , et un peu déçu pour toi ,c’est dommage . C’est pourtant une bien belle initiave !
    En tout cas merci à toi d’avoir pris le temps de parler de ce sujet « tabou »

    Répondre
    1. mamourblogue Auteur de l’article

      Ah effectivement, je suis un peu d’accord avec toi, je pensais qu’il y aurait vachement plus de réactions… j’étais un peu déçue effectivement… du coup je sais pas si c’était pas intéressant ou si en fait, tout le monde savait déjà tout !
      Mais bon, c’est pas grave, si toi ça t’a intéressée jsuis contente 😉

      Répondre
  3. Adeline w

    J’avais déjà eu l’occasion de lire des articles à ce sujet.
    C’est très intéressant et encore une fois, on constate que le dialogue adapté est le meilleur des « remèdes » contre l’ignorance.

    Répondre
  4. M&S

    J’arrive un peu après la bataille, c’est vrai je n’ai pas commenté sur le coup…
    En réalité je savais déjà tout (tout, tout vous saurez tout sur le… hem, pardon). Je ne sais plus pourquoi ni comment mais j’ai déjà été renseignée sur le sujet, et puis j’ai des souvenirs d’enfant, aussi.
    Je n’ai pas observé de comportement de type sexuel (ou que je qualifierais en tant que tel) chez ma fille pour le moment, mais depuis ton article j’ouvre l’œil un peu plus grand. Par contre depuis 2 jours j’ai droit à un truc chelou qui doit venir de l’école… Elle met son doigt dans sa culotte et elle me dit « sens ! ça sent bon ? » Classe !

    Répondre
  5. Amande

    Merci pour ces infos. On ne sait pas tout même si on lit parfois des articles sur le sujet ça reste encore très tabou. Le truc du doudou j’ai jamais remarqué par contre souvent les jeux dans le bain avec ma fille (3 ans) j’ai souvent vu ca. La première fois je lui ai posé la question « qu’est ce que tu fais avec tes mains? (sur le ton de la curiosité). Elle m’a rien dit et a juste rigolée alors j’ai compris. Je lui ai dis « tu joues? » réponse « oui » et, moi d’insister parce que malgré tout ce tabou on reste curieux. « pourquoi? » sa réponse: toute simple celle d’une fille de 3 ans « parce que c’est rigolo! ». Du coup j’ai conclu simplement en lui disant je sais plus comment que c’était ok mais que quand elle est seule dans son bain ou dans sa chambre. Et voilà.. D’ailleurs maintenant que j’en parles ca fait longtemps qu’elle est passée à d’autres jeux disons moins sexuels.
    Deuxième phase actuellement: suite à son aide lors du changement de la couche de son petit frère (4 mois): « c’est quoi ca? » « ca c’est un zizi pcq les garcons ont des zizis. » « pourquoi il a un zizi mon petit frère? » et là on tourne en rond « parce que c’est un garçon! » « pourquoi les garcons ont des zizis? » « eh bien c’est pour faire pipi! » bon, la ou j’ai eu le plus de mal à répondre c’est à : « pourquoi les filles n’ont pas de zizis? » du coup j’ai contourné le sujet en partant de ce qui est pour elle une évidence « tu sais qu’il y a des filles et des garcons? eh bien les filles n’ont pas besoin de zizi pour faire pipi c’est comme si leur zizi était caché dans le ventre et les garcons ben ils ont un zizis. Ca me permet de vous poser une question comment appellez vous la vulve de vos filles? parce que de notre époque c’etait tabou donc on savait pas comment l’appeler. et puis après on a connu d’une facon ou d’une autre toutes les manières de nommer cet endroit où l’on fait pipi… Sauf que pour éviter de reproduire le tabou je souhaiterais trouver un nom ni trop technique même si je trouve normal d’apprendre les bons mots aux enfants du type chien chèvre et non toutou ou biquette je me vois pas lui dire qu’il s’agit de sa vulve!!! Même là en écrivant ca me parait bizarre de le dire comme ca! bref, les mots pour s’adapter à l’enfant et à son âge sans tabous ni gagatisation ben ils sont pas simple à trouver!
    autre point que j’ai appris dans cet article les bébés garçons ont des érections! et moi qui lors d’un change de mon fils qui hurlait à mort (jamais vu ca meme avec les fesses rouges) j’ai trouvé qu’il avait le sexe gonflé je me disais peut etre que je lui ai trop « pincé » lorsque j’ai voulu le nettoyer!!! bref merci beaucoup pour cet éclaircissement je pensais que ca n’arrivait que vers 3-4 ans pas avant les érections!
    oulala je vous ai écrit un roman à moi toute seule… alors je vous laisse et j’espère ne pas trop vous ennuyer avec ma vie!

    Répondre
    1. mamourblogue Auteur de l’article

      Non non, tu ne m’ennuies pas du tout ! Au contraire 🙂
      Ici on dit la zézette ! Ça ressemble à zizi et ça passe bien !
      Ma fille en regardant le zizi de son frère nous a dit que son zizi pousserait quand elle serait grande, que c’était parce qu’elle était plus petite que lui qu’elle en avait pas encore ! On lui a donc expliqué que non mais ça nous a bien fait rire 🙂

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.