A Chypre, il fait chaud mais c’est beau !

cyprus.gif

Nous sommes enfin partis en vacances le 26 août. Et pas n’importe quelles vacances… Des vacances à Chypre !
Maximus participait à une conférence sur cette petite île… Alors Minus et moi, on a aussi sauté dans l’avion !

Nous sommes arrivés là-bas à 22h, on a récupéré notre minuscule Kia Picanto chez Europcar, sans siège adapté à Minus… Je ne leur dis pas bravo, on avait réservé y’a plus d’un mois et quand on arrive y’a pas ce qu’il faut, inutile de dire qu’on avait déjà payé et surtout que c’était un peu dangereux. Car à Chypre, ils conduisent à gauche et le volant est à droite… Pas facile de conduire tout en étant stressé parce que le ptit est pas super installé.

Bref, on sort de l’aéroport et là, grosse suée… Oui, à Chypre il fait entre 30 et 35°C, de jour comme de nuit.
Le trajet jusqu’à l’hôtel se passe sans problème, Maximus se débrouille comme un chef et moi comme une copilote de choc. On arrive donc à Limassol, au sud de l’île, où a lieu la conf, on avait pas le choix pour cette première semaine.

C’est un peu moche à Limassol, une grosse ville, des barres d’hôtels le long de la plage… rien de génial.
On a beaucoup profité de la piscine et de la clim à fond avec Minus, il nous fallait bien ça pour nous rafraîchir.
Heureusement Maximus a quelques après-midi de libres, donc on peut visiter un peu le coin.
On commence par le site archéologique de Kourion. On arrive là-bas à 18h, c’est super. Y’a plus personne, il fait une chaleur supportable et le soleil se couche (Il fait nuit à 19h30…). Il y a un grand théatre, des ruines et mosaïques. Minus a adoré courir et se cacher derrière les vieilles pierres.

DSC_0745.JPG

Plus tard, on va à Omodos, un petit village de montagne, dans le Troodos. C’est le plus joli village qu’on ait vu à Chypre. Ils produisent du vin par là-bas. Et puis, il fait un peu plus frais là-haut, ça monte à plus de 1500m.
DSC_0818.JPGDSC_0819.JPG

On reste donc une semaine à Limassol, puis on on va à Paphos, à l’ouest de l’île. Et là, c’est beaucoup plus joli et les vraies vacances commencent. Maximus a fini sa conf, on reste 5 jours de plus.
On a réservé un appart’hôtel. On a donc une cuisine dans notre appart et on peut enfin faire à manger à Minus, qui nous a fait un cirque pas possible pour manger toute la première semaine. C’est quand même beaucoup plus pratique et ça nous coûte 60€ la nuit. On peut dire que ça va.

On reprend les visites tout en se réservant toujours une demi-journée pour la baignade.
On commence par Pétra Tou Romiou et son Rocher d’Aphrodite. C’est là que cette dernière serait née, en sortant du rocher…
La plage est très belle et c’est très sauvage, pas de constructions autour.

DSC_0863.JPG  DSC_0877.JPG

On visite aussi le site archéologique de Paphos. Il est inscrit au patrimoine mondial par l’Unesco pour ses magnifiques mosaïques particulièrement bien conservées. C’est vrai que c’est très beau et c’est au bord de la mer…

DSC_0889.JPG  DSC_0895.JPG
DSC_0902.JPG
Le dernier jour enfin, on va vers le Nord de l’île, dans le parc naturel de la péninsule d’Akamas. Encore une magnifique plage, sur le chemin on se croit en Afrique. Il n’y a même plus de route.

DSC_0927.JPGDSC_0929.JPG

DSC_0934.JPG

On finit par une balade aux Bains d’Aphrodite à côté de Polis. Une petite piscine d’eau douce avec une cascade où Aphrodite avait l’habitude de venir se baigner. De nombreux chemins de randos au-dessus de la mer partent de ce point. On ne les a pas fait, il faisait beaucoup trop chaud.

DSC_0952.JPGDSC_0957.JPG

C’était des bonnes vacances mais je crois que je les aurais plus appréciées s’il avait fait moins chaud… On aurait dû partir au printemps en fait ! (et si Minus nous avait fait moins de crises aussi…)
On a pas du tout visité la partie est de l’île qui est turque, il nous fallait des passeports et Minus n’en a pas.
Côté gastronomie, on a pas découvert grand-chose. Minus ne mangeait rien au resto donc on n’y est pas allés… On a juste goûté l’haloumi grillé, un fromage qui est très caoutchouteux, et le tahini, de la purée de graines de sésame à l’ail, à étaler sur du pain comme l’houmos ou le tarama. On a bien aimé ça.
On parle quasiment pas le français à Chypre, que le grec et l’anglais. D’ailleurs Minus a appris les bases, hello, bybye et thank you !
Pour plus de renseignements, vous pouvez visiter le site de l’office de tourisme de Chypre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *