Petit nécessaire de survie pour les Urgences Pédiatriques

Urgence
Les Urgences, c’est bien connu, quand tu y vas, tu y passes à tous les coups des heures, voire la journée… Sauf si éventuellement tu arrives pour un arrêt cardiaque, tu auras peut-être la chance de passer devant tout le monde.
Les Urgences Pédiatriques n’échappent donc pas à cette règle. De plus, quand tu y vas, tu ne sais pas si tu en ressortiras ! Ben ouais, si ça se trouve, ils vont te garder plusieurs jours…
Et si aller aux Urgences pour soi c’est déjà pénible, y aller pour un enfant c’est un ptit peu beaucoup très chiant…

Comme tu le sais, je suis une pro des Urgences depuis que j’ai dû emmener Craquotte deux jours de suite alors que Maximus était à 400 km de là, en train de faire la fête ! Alors je vais te faire une jolie liste de ce que tu ne dois pas oublier si malheureusement un jour tu dois y emmener ton drôle.
Cette liste tu vas te l’imprimer (bah ouais parce que j’imagine que tu auras moyennement le temps d’allumer ton ordi pour venir relire mon article le jour où tu en auras besoin…) et te la coller sur le front dans ton sac à langer, prête à l’emploi !
Ça te prendra 5 min de la relire mais ça peut te sauver…

Pour ton enfant :
LE DOUDOU ! Limite si tu devais emmener qu’une seule chose c’est ça ! Le doudou de Craquotte ne sort jamais de son lit. Mais là, je me suis dit que ça la rassurerait de l’avoir. J’ai drôlement eu raison.
IMG_20140122_220010
Des couches : a priori ils devraient en avoir, mais tout le monde est occupé dans un hôpital, tu n’auras ptêtre pas une infirmière sous la main quand tu voudras changer ton enfant qui aura forcément fait un cacatomique…
Des lingettes : Pour nettoyer le cucul de ton bébé…
Le goûter/repas : Avec l’accord des infirmières, tu pourras donner à manger à ton enfant. Toujours pareil, souvent ils ont ce qu’il faut, mais c’est ptêtre pas ce que ton enfant aime. Craquotte a refusé leurs yaourts par exemple…
Des gâteaux pour grignoter : J’ai emmené des cracottes, mais finalement ça ne m’a pas servi, mais on sait jamais, ça peut faire tenir…
Un biberon d’eau ou une bouteille avec une tétine vissée dessus, super pratique.
Quelques jouets : Je ne le dirai pas assez, c’est long, il va falloir l’occuper ! Alors quelques petits jouets, des livres sont les bienvenus. Si ton enfant est plus grand, des crayons/feuilles, un lecteur DVD portable ou un ordi avec dessins animés…
Une veilleuse pour rassurer ton petit si tu restes la nuit.
Un change : Craquotte a vomi une partie de sa purée après les aérosols, heureusement que j’avais tout amené en double. (malheureusement le doudou a pris cher…)
Une gigoteuse : Souvent il n’y a que des draps, si ton enfant n’aime pas ça…
Le carnet de santé est indispensable !
Un extrait d’acte de naissance : On me l’a demandé, je l’avais pas… C’est un peu la carte d’identité de ton enfant tant qu’il en a pas une vraie. Apparemment il faut l’avoir, c’est mieux.
IMG_20140120_194430
Pour toi (ben ouais, toi aussi tu restes !) :
Ton chargeur de téléphone (avec le téléphone) ! Geek un jour…
Ta carte vitale (enfin celle où figure l’enfant).
Un paquet de gâteau, le repas de ton enfant sera ptêtre prévu, le tien pas du tout !
Une bouteille d’eau.
Des pièces pour la machine à café…
Un change pour toi, si tu dois rester la nuit.
Ton traitement si tu en as un (thyroïde par exemple), ta pilule.
Un paquet de mouchoirs.
Ton maquillage, Doug Ross te rendra ptêtre visite… Rho ça va, on peut rire un peu !

Je crois que j’ai tout dit… Après si tu restes plus longtemps, tu pourras te faire apporter d’autres choses par ta tendre moitié. Maximus m’a apporté mes repas et du chocolat tous les jours…
IMG_20140121_213253
J’ai l’impression que c’est énorme mais en fait ça rentrait dans le sac à langer ! Et quasiment tout m’a servi.
Si tu vois d’autres choses à emmener, n’hésite pas à m’en faire part, je les rajouterai.

10 réflexions au sujet de « Petit nécessaire de survie pour les Urgences Pédiatriques »

  1. VaneSS

    Il me semble que tu as en effet oublié un indispensable dans la valise :
    LES PAQUETS DE MOUCHOIRS ! ! !
    J’ai moi aussi effectué un séjour d’une semaine à l’hôpital d’Orléans pour mon fils en novembre, et je peux te garantir que se moucher dans les essuie mains de l’hôpital n’est pas du tout agréable.
    Quand les mauvaises nouvelles arrivent ou quand on verse sa petite larme à cause de la fatique, ça fait du bien de sortir ses kleneex tout doux…

    Répondre
  2. Anaïs

    Je connais également le service des urgences pédiatrique. J’y suis allée pour mon fils quand il avait 3 mois pour une simple radio un samedi et finalement, suspiçion de maltraitance, ils nous ont gardés jusqu’au mardi après-midi ! je retourne au CHU pour une opération prévue pour mon fils dans 15 jours, je suis parée pour nos valises car on reste 3 jours, le pied ! Je rajouterais la veilleuse si bébé en a une et une serviette de toilette pour laver bébé.

    Répondre
    1. mamourblogue Auteur de l’article

      Ah oui la veilleuse je l’avais en plus (je rajoute) ! (bon elle m’a pas servi tellement y’avait de lumière où j’étais). La serviette de toilette j’y pensais plutôt pour les trucs à ramener plus tard si on reste plus qu’une nuit… (avec une autre pour nous, brosse à dents, gel douche…)

      Répondre
  3. Maman luzoù

    Du café !!!! Tu as oublié du café, depuis les hospitalisations de Tit cul on en a TOUJOURS en stick au cas où 😉
    Et la lampe dynamo pour pouvoir surveiller ta loupiote la nuit et tu la passe aux infirmières quand elle viennent faire des soins à ton enfant (ras-le-cul qu’elles allument les grandes lumières) surtout que la plupart du temps ton enfant dort et qu’il n’a pas besoin d’être réveillé 😉

    Répondre
    1. mamourblogue Auteur de l’article

      Tu chipotes j’ai mis les pièces pour la machine à café et la veilleuse 🙂
      En fait là où j’étais y’avait des lumières toute la nuit… bon on était tellement crevées qu’on dormait quand même hein !

      Répondre
  4. babymeetstheworld

    ici j’ai du ramener couverture et oreiller pour moi car on a pas de lit les parents, seulement un fauteuil qui s’allonge mais sans rien. Par contre il y avait une salle de jeux immense et ça c’était top ! en plus juste a coté de la chambre de Mister A ! sinon aucun repas, café ou autre pour le parent et normalement tu pouvais même pas utiliser la salle de bain de la chambre qui est censé être réservée aux enfants !! bon yen avait une à quelques mètres mais elle ne fermait pas à clefs. je suis restée qu’une nuit c’était juste l’horreur. le bruit constant dans les couloirs, tu as l’impression que les infirmières en on rien a foutre que tout le monde dorme. En plus les visites sont autorisées jusqu’à 22h !! le seul coté positif c’est qu’on avait une grande chambre pour nous.

    Répondre
    1. mamourblogue Auteur de l’article

      La première nuit j’étais aux urgences j’avais un fauteuil qui s’allonge aussi. Après dans la vraie chambre j’avais un lit de camps avec des draps et un oreiller, mais Maximus m’a rapporté une couverture. Et la salle de bain était dehors aussi, une pour tout l’étage !
      Et le bruit, oui, la lumière… c’est clair qu’on risque pas de se reposer…

      Répondre
  5. la mère au foyer qui en chie

    Le 25 décembre on a fait la douloureuse expérience des 4h d’attente aux urgences pédiatriques et comment dire vu le monde il n’y avait plus de place pour s’assoir. Du coup on été bien content d’arriver direct d’un repas de famille car on avait écharpe (pesn) et magicbeb. Personne m’a râlé quand on a ouvert le magicbeb pour que bébé puisse jouer et tout le monde nous a posé des questions sur la pesn tellement bébé était bien dedans, on a fait séance essayage on se serait cru à un atelier portage ^^ et heureusement qu’on lavait cette pesn parce que rester debout et porter bébé à bout de bras on aurait pas tenu.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.