Le pull perdu

Screenshot_20170524-153348
Jusqu’à présent, j’avais eu pas mal de chance, mes enfants ne perdaient jamais leurs affaires à l’école.
Bon j’avais bien marqué les vêtements de Minus quand il était en petite section et puis j’ai vite abandonné par la suite parce qu’il faisait plutôt attention. Ses affaires ne se sont jamais retrouvées dans le grand panier des objets perdus et je le retrouvais toujours avec son pull et son manteau.

Idem pour Craquotte cette année. Aucun soucis ! Elle a juste perdu un gant mais je pense qu’il a dû tomber de sa poche quand Maximus l’emmène en vélo à l’école ou alors quand on rentre à pied et j’ai pas fait attention.

Mais depuis cette année Minus ne fait plus du tout attention à ses fringues !
Il m’a déjà perdu une veste en début d’année et je ne l’ai pas retrouvée… forcément, les enfants se servent des pulls et/ou manteaux pour faire les buts quand ils jouent au foot après la cantine. Et quand ça sonne, ben ils filent en classe en laissant tout sur place.

J’ai cherché la veste sur les porte-manteaux, dans les vêtements trouvés mais pas de trace de la veste ! J’imagine qu’un autre enfant l’a embarquée en pensant que c’était la sienne et comme il n’y a pas son nom… tant pis hein !
C’est juste que cette année, il nous coûte cher en fringues le bougre… oui parce qu’il me troue systématiquement ses pantalons aussi ! Le revêtement de la cour doit être plus coriace à l’école élémentaire parce qu’en 3 ans de maternelle, je n’ai jamais eu un pantalon troué mais là ils le sont tous ! Genre on doit en être à 6 ou 7 pantalons troués quoi… (avec l’été qui arrive et donc les shorts, j’imagine pas l’état de ses genoux bientôt)

Bref…

Et l’autre jour, je passe à côté des porte-manteaux et je vois un pull. Le même que l’un des siens. Et d’un coup je me dis que ça fait longtemps que je l’ai pas vu celui-là…
Je les laisse choisir leurs vêtements le soir et souvent ils rangent eux-mêmes les vêtements propres, du coup j’ai moins le nez dans les tiroirs qu’avant… ou alors c’est juste que je suis, comme je le disais hier, tellement débordée que je fais plus attention à ce qui rentre et sort du tiroir !
Mais du coup, impossible de savoir si c’est bien le sien ou si le sien attend sagement plié à la maison. Oui parce que c’est un Cyrillus que j’ai acheté en 3ème démarque, c’est pas ultra rare donc un autre enfant aurait très bien pu avoir le même.

Minus lui ne sait pas non plus, évidemment. Alors dans le doute, je l’embarque en me disant que si c’est pas le sien, je le rapporterai le lendemain.

Et bingo, pas de pull chez nous ! Alors depuis combien de temps il était là, malheureux sur le porte-manteau… mystère !
Screenshot_20170524-153548
Par contre, je suis bien dégoûtée parce que je ne sais pas ce qu’il s’est passé avec ce pull mais il était dans un état… je l’ai passé à la machine et je n’ai pas réussi à le ravoir. J’ai les boules parce que je le trouvais super joli avec sa tête de capitaine en forme de poisson…
Mais on dirait qu’il a été décoloré, taché… bref, il est foutu !
Et je m’en veux aussi beaucoup parce que si je l’avais marqué avec son nom, ptêtre que quelqu’un lui aurait rapporté.

Surtout avec tout ce qui existe pour marquer les fringues des enfants… Il y a quelques mois j’avais même reçu, le plus pratique de tous les systèmes à mon avis, les étiquettes autocollantes de C-MonEtiquette.
Plus besoin de fer à repasser maintenant (ça évite de cramer un blouson parce que ça passait pas trop au fer en fait… ce n’est pas du tout du vécu…) ! Il suffit de coller les étiquettes sur l’étiquette du vêtement (soit celle dans le cou, soit celle sur les côtés) et le tour est joué ! Tiens regarde :
Ça résiste au lave-linge et au sèche-linge, c’est super pratique et facile. En une seconde c’est réglé et ça m’aurait évité de retrouver un pull complètement mort…
Bon celles que j’avais étaient au nom de Craquotte je sais donc maintenant qu’il faut que je continue à en faire pour Minus…
CMONETIQUETTE
Et puis comme toujours chez C-MonEtiquette, il y a plein de choix pour faire les étiquettes : 2 lignes de textes, 8 polices d’écriture, 9 couleurs de texte et 32 couleurs de fond… et on peut toujours mettre une petite illustration, là aussi le choix est énorme… 112 dessins ! De quoi donc avoir une étiquette complètement personnalisée qui plaira à ton enfant.
En plus elles pas chères du tout, 3€ les 10 ! Ça fait donc l’année !
Enfin au CP je ne me vois pas marquer ses pantalons et ses slips, j’imagine qu’il les garde sur lui quand même… donc 10 étiquettes devraient être suffisantes pour marquer ses pulls et ses manteaux.
Les étiquettes arrivent en quelques jours chez toi, dans un petit carnet. Franchement je ne sais si y’a plus pratique ! C’est bien pour ça que j’ai légèrement envie de me mettre une claque de ne pas lui en avoir fait !
CMONETIQUETTE2
Il ne reste plus qu’un mois d’école, j’espère qu’on ne va rien perdre d’autre…

6 réflexions au sujet de « Le pull perdu »

    1. mamourblogue Auteur de l’article

      Oui c’est vrai… ce sera toujours mieux que de le jeter mais bon, jamais bien le dessin… sniiff

      Répondre
  1. Emilie

    En parfaite fainéasse du fer à repasser je me suis précipitée pour acheter ces étiquettes dès qu’elles sont sorties.
    Je marque TOUS les vêtements qui partent à l’école ou au centre depuis ma mésaventure d’il y a 2 ans. Mon fils est revenu du centre avec un jean de fille. Et le sien ? Un Catimini payé un bras ? Sur les fesses d’un autre enfant. Les animatrices avaient mélangé après la sieste.
    On a mis un mois à le récupérer.
    Depuis j’achète, j’étiquette.

    Répondre
    1. mamourblogue Auteur de l’article

      Oui pendant la sieste effectivement ça arrive ! Le mien en CP ne fait plus la sieste donc ça devrait aller 😉
      Mais c’est fou aussi que les enfants ne reconnaissent pas leurs vêtements ! Il était aussi revenu avec un truc pas à lui quand il était en maternelle, ben ça le choquait pas ^^

      Répondre
  2. Fanny

    Ce serait plus clean que j’utilise les étiquettes plutôt que ma méthode actuelle : notre nom au bic ou au marqueur directement sur l’étiquette du vêtement 😉 c’est la méthode des « matins pressés » !!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *