La liberté d’importuner…

Bon… je suis en colère. OULALALA JE SUIS COLÈRE !

Du coup, je préviens, comme à chaque fois que je suis en colère, il n’est pas exclu que ça parte dans tous les sens…

Alors pourquoi je suis en colère ? C’est bien simple… j’arrête pas de voir passer le manifeste paru dans Le Monde il y a 2 jours je crois. Colonne signée entre autres par la grande Catherine Deneuve…
Mais finalement, peut-on en être étonné quand ça vient de quelqu’un qui soutient et défend Polanski depuis des années ?

Cette colonne visait grosso modo à dénoncer les hashtags Me too et Balance ton porc et à redonner aux hommes leur liberté à importuner.
Bon alors déjà là j’ai envie de hurler. Mais si y’avait que ça… parce que ce que j’ai pu lire ensuite m’a donné envie de vomir, mais on y reviendra plus tard…

Donc, la liberté d’importuner ? SERIOUSLY ?
À quel moment c’est cool et sympa d’importuner ?
Déjà ma chère Catherine… depuis quand n’as-tu pas pris le métro ? C’était quand la dernière fois que quelqu’un a eu la possibilité de t’importuner vu que tu es dans des voitures avec chauffeur et garde du corps (ce que je peux comprendre bien sûr) ?
Ces femmes ont parlé de liberté sexuelle et de flatterie… Pardon mais moi je ne me suis pas sentie libérée quand un connard s’est frotté à moi avec insistance pendant un concert. Je ne me suis pas sentie flattée quand un groupe de 3 mecs m’a mis une main au cul dans l’escalator du métro en rigolant.
Des exemples de ce type, j’en ai beaucoup et est-ce que j’ai été flattée ?
Nan, j’ai été gênée, j’ai eu honte, j’ai parfois eu peur et j’ai été en colère. Mais en aucun cas je ne me suis sentie valorisée, jolie et flattée. JAMAIS !

Les signataires pensent que du coup on ne peut plus se faire draguer, olala c’est bien malheureux quand même d’en arriver là ! Pauvres de nous !
Mais Catherine (et les autres) ? Tu nous prends pour des connes ? Tu crois qu’on ne sait pas faire la différence entre de la drague, de la galanterie et du harcèlement ?
J’ai été draguée souvent dans ma jeunesse, mon mari m’a draguée évidemment. Et il y a un fossé énorme entre flirt et harcèlement. Ces hommes ont arrêté en voyant que je n’étais pas intéressée ou ont continué quand je suis rentrée dans leur jeu. J’étais d’accord et c’était agréable !

Je suis vraiment désolée mais il va falloir m’expliquer ce qui est normal et agréable dans le fait de se faire tripoter par un inconnu dans le métro ? Ou même de se faire siffler par des mecs qui auraient pu être mon père quand j’étais au collège ? Parce qu’effectivement je dois être conne car je ne comprends pas.
S’entendre dire qu’on est bonne n’a rien de valorisant, et ça l’est encore moins quand ensuite on se fait traiter de pute ou de salope parce qu’on a préféré ne pas répondre à ces douces avances…

Je crois mesdames qu’il va falloir descendre de vos tours dorées et vous reconnecter avec la réalité. Celle que vit le commun des mortelles !
Et chère Madame Sophie de Menthon, vous avez déclaré que si votre mari ne vous avait pas harcelée un petit peu vous ne seriez peut-être pas son épouse, je vais peut-être vous surprendre, mais la grande majorité d’entre nous (je l’espère) n’est pas mariée avec son harceleur. Il est possible de tomber amoureuse de quelqu’un sans qu’il nous harcèle !
Je sais c’est incroyable…

Ou alors ? Ah mais oui… c’est peut-être ça… VOUS êtes les connes en fait ! C’est VOUS qui ne savez pas (ou plus) faire la différence entre drague et harcèlement !
C’est vous qui n’avez pas compris que ces hashtags ne servaient pas à dénoncer des personnes directement, même si ça a parfois permis à certaines de le faire alors qu’elles s’étaient tues trop longtemps.
Non ils servaient à dénoncer des situations intolérables, à montrer que presque chacune d’entre nous a vécu une de ces situations, de la plus simple à la plus dramatique.
Ils avaient pour but d’ouvrir les yeux à certains hommes qui ne se rendaient pas compte que c’était à ce point-là.
Et ils avaient pour but de montrer aux femmes qu’elles n’étaient pas fautives et que ce n’était pas normal.
C’est donc vous les stupides, vous qui n’avez rien compris.
D’un coup je suis rassurée sur mon état et mon intelligence… pfiou, tout va bien pour moi ou presque.

Et je suis confortée dans mon intelligence et votre connerie sans limite avec ce que j’ai pu voir et lire hier… Ce que certaines d’entre vous ont pu dire pour défendre cette colonne… c’est là que j’ai eu envie de vomir.

Il y a eu celle qui a dit qu’elle regrettait de ne pas avoir été violée (oui oui, tu as bien lu) car elle aurait enfin pu prouver qu’on s’en remet… car oui, c’est le corps qui est violé alors c’est pas grave. L’esprit ne l’est pas et s’en remet.
Mais comment peut-on dire ça ? Mais quel mépris pour toutes les femmes victimes de viol et d’agressions…

Et puis Brigitte Lahaie… bon d’un côté on peut l’excuser, si elle était connue pour son génie ça se saurait hein, qui a balancé à Caroline de Haas (elle-même victime de viol) qu’on pouvait même avoir un orgasme lors d’un viol !
Mais ? Ah bah oui ça va alors, si on éprouve « du plaisir » alors qu’on ne le voulait pas, on a pas tout perdu hein, c’était pas si mal finalement !
Est-ce qu’elle imagine seulement la douleur et la culpabilité des femmes qui ont eu un orgasme à ce moment-là ?
Je précise que oui, ça peut arriver car c’est parfois mécanique, on ne peut pas le contrôler, c’est exactement comme les hommes qui sont violés, ils ont une érection et éjaculent mais contre leur gré.
Donc on ne peut pas dire que ce soit un moment de bonheur hein… et dire ça c’est juste vraiment vraiment gerbant (et je précise aussi que je suis loin d’être fan de Madame De Haas, mais quand même, quel manque de décence…).

J’en tremble encore de rage en écrivant ça.
Y’a des fois où je me dis qu’il faudrait très clairement condamner de tels propos.

Donc voilà je suis en colère. Et je suis triste. Vraiment. Parce qu’aux Etats-Unis, de belles choses et actions sont apparues depuis l’affaire Weinstein, les actrices américaines se serrent les coudes et luttent ensemble. Les hommes sont condamnés et leurs carrières sont pour certains finies (en espérant qu’ils ne réapparaissent pas dans quelques années).
Et ici, non. Au lieu de se serrer les coudes, un groupe d’écervelées pointe du doigt celles qui essaient tant bien que mal de faire valoir les droits des femmes. Mais quelle tristesse.
La femme peut vraiment être le meilleur ennemi de la femme apparemment.

Alors taisez-vous bande de nouilles et laissez-nous faire valoir nos droits.
Laissez-nous montrer aux hommes qu’ils ne sont pas tout puissants, laissez-nous nous battre pour ne plus subir de harcèlement, nous battre pour être payées autant qu’eux, nous battre pour enfin être leurs égales.
Ravalez vos horreurs et prenez plutôt exemple sur le fabuleux discours qu’Oprah Winfrey a prononcé lors des Golden Globes. Il m’a donné des frissons et j’ai eu la larme à l’œil. C’est ça que je veux pour mes filles pas Deneuve.
Je vous le mets, regardez-le :

Le chemin est encore long mais on y arrivera, je garde confiance…

20 réflexions au sujet de « La liberté d’importuner… »

  1. Egalimère

    Voilà, je crois que dans ton article, tu exprimes le fond de ma pensée. Mais qu’est-ce qui a bien pu leur passer par la tête pour en venir à rédiger une tribune comme celle-ci ? Il faut vraiment vivre dans un autre monde pour penser que c’est mignon de se faire harceler, mettre une main au cul, et regretter de ne pas avoir subi un viol ou même avoir joui pendant un viol.
    Le combat est encore bien long pour réussir à faire valoir nos droits…

    Répondre
    1. mamourblogue Auteur de l’article

      Très très long ! Je pense souvent à toi quand je vois passer des trucs sur Twitter… avant-hier j’ai vu « qui est Cécile Cassel, l’ex de chépuqui ? » alalala ça m’a hérissé le poil ! Surtout que je connaissais Cécile Cassel et pas son ex !!! La pauvre Cécile, ex de, fille de, sœur de… enfin bref…
      En tout cas ça me fait vraiment mal de voir que des femmes puissent encore dire et écrire des conneries comme ça… et pas n’importe lesquelles en plus… Bon ensuite quand on voit que Morano les soutient, ça perd tout de suite de la crédibilité, c’est toujours ça ^^

      Répondre
  2. Nicefrany

    Superbe texte. Je valide à 100%. Je ne peux pas trop écrire à cause de mon opération de la myopie il y a seulement qqes heures mais bravo pour ce coup de gueule.
    Nicefrany aka quotidien de Frany sur IG

    Répondre
    1. mamourblogue Auteur de l’article

      Merci beaucoup !
      C’est cool l’opération, il parait que ça change la vie et ça se ressent dès le lendemain je crois !
      Repose toi bien en tout cas 😉

      Répondre
  3. Djahann

    J’avoue être outrée par ce manifeste. Vouloir donner le droit aux hommes de nous importuner… par définition,importuner une personne c’est atteindre sa liberté, la déranger, empiéter sur son territoire….De quel droit ces dames voudraient qu’on accepte d’être importunées ? Non non, moi je refuse d’être importunée !
    Madame Lahaie qui dit que les femmes qui se sentent mal face à une homme qui se masturbe devant elles ou les frotteurs, c’est parce qu’elles sont mal à l’aise avec leur sexualité… Ah bon ?! Je pesais plutôt que c’était ces hommes qui avaient des comportements inappropriés dans un espace public, mais finalement, c’est ma faute si je suis gênée dans cette situation ?! Non mais on marche sur la tête !
    On est assez intelligentes pour faire la différence entre de la drague (aussi lourde ou maladroite soit-elle) et des agressions.
    Ces dames qui vivent dans un monde privilégié ne doivent jamais prendre les transports en commun, ne connaissent personne dont la vie a été détruite suite à viol…. Leurs propos sont une honte. Il n’a jamais été question de haïr les hommes ou de les mettre tous dans le même panier. Heureusement, la majorité d’entre eux se comportent bien !
    Quant à la jouissance durant un viol, je l’ai déjà entendu, et c’est tout à fait possible. Mais c’est tout à fait mécanique et n’a aucun rapport avec un quelconque plaisir (qui est forcément inexistant dans le cas d’un viol). Donc l’autre qui insiste là dessus pour limite discréditer les victimes de viol….Scandaleux
    Bref, on n’a pas le cul sorti des ronces….
    Merci pour ton article… J’avoue voie mal dormi cette nuit car j’écrivais un article dans le même genre dans ma tête ! Puis finalement, crevée, je n’ai pas eu le courage de l’écrire aujourd’hui et je vois que d’autres l’ont fait donc ouf ! Je ne suis pas pas la seule à être furieuse !

    Répondre
    1. mamourblogue Auteur de l’article

      Exactement dès qu’on prononce le mot « importuner » déjà ça ne va pas !
      Je crois que finalement elles ne sont pas très libérées non plus ces femmes… elles sont toujours sous la domination des hommes et de LEUR sexualité à eux en fait…
      En tout cas, non, tu n’es pas la seule à être furieuse…

      Répondre
  4. Evelyne

    C est de pis en pire…il y a quelques semaines une petite fille de 11 ans était déclarée consentante face à son violeur lors du jugement…maintenant cette stupidité relayée par des actrices (plus très jeunes pour certaines) qui ne sont et ne seront jamais à la place de celles « importunées », violées…
    Simone Veil doit se retourner dans sa tombe, paix à son âme!!!
    Je comprends ta colère…

    Répondre
  5. Babidji

    Rien à ajouter à ta colère … je partage ta sidération face à tant de connerie. J’en parlais déjà à la Toussaint sur le blog … de sentir trahies par ses « sœurs » c’est pire que tout #gerbe

    Répondre
  6. PetitDiable

    Ce m’a tellement énervée que je n’ai opas voulu creuser ni m’y intéresser, ça fait monter ma tension, c’est pas bon pour ma santé. Sans déconner, cette bande de collabotes me fait vomir.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *