Je crois que je deviens con…

Oui oui, tu as bien lu… Je crois que je deviens con ! Mais pas con genre « hahaha, t’es con, tu me fais rire » ! Non, plutôt con dans le genre « non mais allô quoi ! »…
Nabila
Ouais tu l’as compris, c’est grave quand même…

Attention, je n’avance pas ça pour que tu viennes me faire des câlins en me disant « mais non, t’es super intelligente… et super belle aussi… » (enfin si t’as vraiment envie, tu peux quand même, je t’en voudrais pas), j’ai des preuves !
Voui je me rends compte chaque jour des trous qui se forment dans mon cerveau. Il y a une fuite quelque part, un trou quasi invisible par lequel tous mes neurones se font la malle !
Ou alors je les ai donnés à mes enfants à chaque grossesse, je sais pas… Si c’est le cas, les marmots jvous conseille d’avoir les vôtres parce que les miens étaient déjà bien usés, ils vont pas vous servir longtemps…

Je me suis souvent sentie plus débilos que les gens qui m’entourent, je ne sais pas d’où vient ce complexe d’infériorité. Peut-être des quelques échecs scolaires que j’ai rencontrés (han la grosse nouille, elle a retapé sa 1ère au lycée, puis elle a perdu une année à la fac !). Mais aussi à cause de mes échecs successifs au CAPES que j’ai dû passer 4 ou 5 fois avant de l’obtenir alors que beaucoup de mes potes l’ont eu du 1er coup.
geluck_con
Et puis aussi, je suis mariée avec un enseignant-chercheur en maths ! Ouais mon mari est une grosse tête (et un beau gosse aussi, je t’aime mon amour !). Il a eu son agreg du premier coup et quand je passais des soirées avec ses potes et qu’une conversation déviait sur le dernier cours de maths, je ne comprenais plus rien du tout… Bon, on peut considérer que c’était pas mon domaine, moi aussi je pouvais leur parler de génomique, de transgénèse et de sédimentation et ils auraient rien capté, nanméo !

J’ai toujours eu l’impression que les gens autour de moi utilisaient des plus jolis mots, des mots plus recherchés, plus justes. Ou alors qu’ils savaient plus de choses que moi.

Et aujourd’hui, j’ai l’impression que c’est encore pire…

Est-ce parce que je suis jeune maman ?? Maman en congé parental en plus ?
Maintenant j’ai l’impression, de plus en plus, que j’ai du mal à tenir une conversation, je cherche mes mots et quand je les trouve, ils n’expriment pas exactement ce que je voulais dire…
C’est assez bizarre comme sensation… Même lorsque j’écris ici, j’ai du mal à dire exactement ce que je ressens !
Par exemple, je lis beaucoup. Alors j’aimerais bien te faire partager mes lectures, te dire ce que j’ai pensé de chaque livre… Ben je peux pas ! Quand j’ai essayé, c’était nul, tellement nul que jamais tu n’aurais eu envie de lire ! Bon, tu vas me dire que critique littéraire c’est un métier, ça ne s’improvise pas. C’est pas faux, mais quand même… Ils sont où ces mots que je voudrais utiliser ? Pourquoi je n’arrive plus à les mettre dans le bon ordre ?
Pareil quand je lis certains articles, jme dis « ah bah j’aurais pu l’écrire celui-là… enfin si je savais écrire comme ça ! »

Et puis, j’oublie tout ! Avant le moindre truc qu’on me disait restait gravé dans ma mémoire, je connaissais tous les numéros de téléphone de mes copines, tous les anniversaires. Je n’avais pas besoin d’agenda pour noter des RDV, je m’en souvenais sans problèmes.d515b8b759f3d1c83ece65617fea33e38d67b6e9
Je deviens presque incapable de faire plusieurs choses à la fois…
Je vais pas tarder à devoir faire des listes de tout ce que je dois faire pour ne pas en oublier la moitié !
Je me rassure en me disant que c’est dû à la fatigue… Et ça doit être vrai en grande partie. Mais des fois, j’ai un peu peur aussi que ce soit parce que je ne travaille plus. Mon cerveau fonctionne moins, c’est certain. Il est moins stimulé alors il végète ?
Pourtant mes journées sont bien pleines, on peut pas dire que je m’ennuie !
Mais dès que je me retrouve avec d’autres adultes, j’ai l’impression que je n’ai rien à dire, que je ne sais plus parler ! Alors je parle peu… C’est con ça aussi hein, ça va pas faire avancer le schmilblick !

Alors peut-être que mes neurones ont migré ailleurs dans mon corps, genre vers mes mains, pour tout faire plus rapidement ou alors se sont transformés en neurones de la patience (ouais je sais ça existe pas) pour pas étriper mon fils tous les jours… C’est l’explication qui me convient le mieux, celle qui me rassure un peu… Ça voudrait au moins dire que je ne deviens pas con, mais juste que je développe une autre forme d’intelligence…

Mais s’ils se sont vraiment barrés et que vous les voyez, RAMENEZ-LES-MOI !! (C’est un ordre)

20 réflexions au sujet de « Je crois que je deviens con… »

  1. maman2tilou

    Coucou,
    Ooohh..j’aurai pu écrire exactement la même chose!!!
    Moi qui avait une très bonne mémoire (études longues..!!), je m’aperçois que j’oublie de plus ne plus de trucs, chose impensable avant!si je note pas, c’est cuit!
    je crois que je n’entraîne plus ma mémoire comme au temps où j’avais des pages et des pages à retenir!!
    ça me fait chier de souffrir du SNU (syndrome du neurone unique lol!!)
    et le fait aussi de chercher mes mots, et de plus savoir écrire plus de 2 phrases alors que j’ai fait 3 mémoires..bref j’arrête là!!
    si mes neurones veulent bien revenir, suis là!!
    bises

    Répondre
    1. mamourblogue Auteur de l’article

      Quel ptit con ce SNU !
      C’est ça, on manque d’entrainement… mais en même temps j’avoue que j’ai pas envie de retourner au temps où je devais retenir des pages et des pages pour le concours…
      Enfin jte propose quand même qu’on lance un avis de recherche pour nos neurones 😉
      Bises

      Répondre
  2. Maman louzoù

    Ben t’écris tes articles entier quand même, comme celui-là, faut le faire déjà …
    Pour les critiques littéraires, je ne suis pas douée non plus, mais avec notre rdv (avec Emilie) je me force en fait :p

    Répondre
    1. mamourblogue Auteur de l’article

      Ben justement ça me force à chercher mes mots, à écrire à peu près correctement…
      Et moi je les aime bien vos critiques littéraires avec Emilie 🙂

      Répondre
  3. Maximus

    Moi aussi je t’aime mon amour !
    En ce qui me concerne, j’ai jamais rien retenu (à part peut-être mes cours…), donc je pense que j’ai toujours été un peu con ! … et que je le resterai, na !

    Répondre
  4. Elise

    🙂 Maximus trop mignon ! (Enfin peut-être que Marjolaine t’a fait écrire ces mots sous la torture, elle a peut-être plus de cerveau mais beaucoup de force ? Hihihi !)
    Bon sinon moi aussi j’aurais pu écrire ces mots, complexe d’infériorité et toussa (en plus mon métier, que j’adore, est une autoroute vers le complexe d’infériorité, car j’ai beau être prof, avec CAPES, 15h de cours/semaine, et tout, personne – à part les élèves en fait – ne me prend pour une prof. Et personne ne me prend pour une doc non plus. Hyper valorisant quoi)
    Je crois que la fatigue y est pour beaucoup pour la fuite du cerveau, vraiment, et les neurones de patience 🙂 mais c’est vrai que depuis que je suis en congé parental j’ai un tout petit peu l’impression d’avoir ralenti du cerveau, en même temps, je crois que dans mon cas c’est vrai (mais moi je blogue pas, donc à part les remerciements pour les cadeaux,des trucs sur FB, et des chèques, j’écris pas, j’ai lu 2 livres en 6 mois, et par contre je me suis mise à regarder le tour de France ^^… Tu vois tu as de la marge !!!)

    Répondre
    1. mamourblogue Auteur de l’article

      Oui j’ai beaucoup de muscles… sous ma graisse 🙂
      Le tour de France ? Nan mais là c’est plus possible !! (bon ok je regarde 4 mariages pour une lune de miel… shame on me…)

      Répondre
  5. Élise R

    Sont ils pas mignons ces deux la!
    Allez Marj c’est sur que notre cerveau ne fonctionne pas de la même façon a garder nos enfants qu’à aller bosser. Mais je suis sûre que ça reviendra quand tu retourneras au boulot. Certes c’est pas tout de suite
    Bisous

    Répondre
    1. mamourblogue Auteur de l’article

      J’espère que je vais récupérer mes neurones un jour… Sinon va falloir que je m’acheter une DS et que je joue au jeu « Dr je sais plus quoi » pour me faire réfléchir… 🙂
      Bisous

      Répondre
  6. Melanie Boulanger (melmatlena)

    je me retrouve dans ton texte, je ne sais pas non plus si c’est le fait de ne pas travaillé et du coup de voir beaucoup de monde qu auparavant. J ai perdu confiance en moi alors qu avant j avais une grande confiance que ce soit pour mes etudes …
    c’est pour sa que je laisse rarement traces de mon passage sur les blogs, je clic pour écrire un commentaire et je cherche mes mots …
    MERCI pour cette article bonne soiree

    Répondre
    1. mamourblogue Auteur de l’article

      De rien 🙂
      Je pense, du coup, qu’il faut se forcer un peu à écrire, discuter, lire pour ne plus avoir ces blocages, ou moins les avoir en tout cas…
      Bonne soirée aussi !
      Bises

      Répondre
  7. Maman au balcon

    Tout pareil alors que je bosse et que gérer une boite demande de bien bien réfléchir. Mais j’ai plutôt du mal à rester longtemps concentrée et dès que je manque de sommeil (lol) je ne trouve plus mes mots donc mes phrase font : « tu sais pour le truc du client machin, euh… oui donc je disais le truc mais si tu sais on en a parlé la dernière fois qu’on était à la cantine. » Autant dire que j’ai du mal à me faire comprendre ^^

    Répondre
  8. Mina

    Ben, t’as vu comment t’écris ?
    C’est super bien ! Écrire un blog comme celui-ci n’est pas du tout compatible avec la connerie ! Ce que tu écris est souvent profond, bien analysé. De plus ton style est agréable, les expressions sont percutantes et ton français particulièrement maitrisé.
    La communication n’est pas une science exacte. Certains sont à l’aise dans la parole, d’autres dans l’écrit, d’autres encore dans l’action, et encore d’autres peignent avec talent… et il y a sans doute d’autres formes d’expression ! Et puis, il y a des périodes dans la vie où on est plus ceci et d’autres plus cela.
    Alors, je ne crois vraiment pas que tu deviens con.

    Répondre
    1. mamourblogue Auteur de l’article

      Oui mais pour écrire ici, ça me prend du temps, je choisis mes mots. C’est surtout pendant une discussion que j’ai l’impression d’avoir perdu des neurones 😉
      Mais merci pour les compliments !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.