Insultes et incivilités…

IMG_20160510_180358
C’est l’histoire d’une nana qui rentre de l’école avec ses 3 enfants dont un en poussette (toute ressemblance avec une personne existante ne serait que pur hasard)(bon ok c’est moi).

Je vois un peu plus loin sur le trottoir un monsieur d’une soixantaine d’année se garer SUR le trottoir et proche du mur. Il sort de sa voiture et me voit arriver. Il fait donc le tour de la voiture et évalue l’espace entre son bel et gros engin bien lustré (c’est presque cochon ça non ?) et le mur… il voit bien que je ne vais pas passer avec la poussette mais c’est pas grave il ne bouge pas.

Pas de problème… j’arrive et j’avance… et j’avance… et… BAM ! Oh bah mince, ma poussette n’est pas passée et je suis rentrée dans la voiture qui brille ! Je me suis retournée vers le monsieur qui était là et qui me regardait en disant « ah bah mince, ça passe pas ! »

Attention mesdames et messieurs, la mauvaise foi dans toute sa splendeur : « Mais VOUS auriez pu voir que ça allait pas passer non ?! »
Sous vos applaudissements !

Je lui ai bien évidemment répondu que lui il avait vu et qu’il avait pas bougé ! Il a donc rétorqué : « Ouais je sais que j’ai pas à me mettre là, mais j’ai une carte d’invalide derrière le pare-brise ! » (J’ai haussé les sourcils en lui disant que je voyais pas le rapport) « Ouais t’en as rien à foutre CONNASSE ! ».

Voilà ! Donc il semblerait que quand on a une carte d’invalide on peut, d’une part, empêcher tout le monde de passer sur le trottoir (les autres invalides y compris hein), forcer les gens à passer sur la route avec leurs enfants (normal) et d’autre part, insulter une mère de famille devant ses enfants !
Elle est pas belle la vie ?
13227562_10209303005474848_5205566299649908158_o
Je t’assure qu’au fond de moi, je bouillonnais. Mais je ne l’ai pas laissé paraître pour plusieurs raisons.
D’abord, je dois vieillir, mais j’ai remarqué que de rester le plus calme possible en face de ces gens-là, ça les énervait encore plus. Je n’ai donc pas bougé d’un millimètre et j’ai attendu qu’il déplace sa voiture.
Ensuite parce qu’en touchant sa voiture avec ma poussette, j’avais fait ce qu’il fallait pour l’emmerder.
Et puis parce que je sais que si je commence à m’énerver vraiment, je vais mettre un temps infini à me calmer (ça se compte en heures pour moi, je suis très nerveuse comme personne) et il n’en vaut pas la peine.
Et enfin parce que même si je n’en pensais pas moins, je ne veux pas être celle qui se met à insulter les autres comme ça en plein milieu de la rue. Ce n’est pas l’exemple que je veux donner à mes enfants, je ne veux pas que ça leur semble normal.

Oui parce que comme je l’ai dit sur Snapchat, qu’il m’ait insultée, en fait je m’en fous… même si la phrase que j’ai prononcée m’a un peu « choquée » après coup:
« Me faire traiter de connasse je m’en fous, on m’a déjà traitée de salope, de p’tite pute, de grosse, d’intello (à l’école), de bourge (à l’école aussi, mon prénom fait bourge il semblerait), de radine (quand je voulais pas donner mes clopes à des inconnus), de sale gouine (quand on nous voyait de dos avec mon mari qui avait les cheveux longs) alors un de plus… »

Ça m’a finalement choquée parce que ça arrive tellement souvent que ça en devient presque normal ! Mais euh, merde quoi… C’EST PAS NORMAL !
À quel moment on s’est dit qu’on allait insulter les gens à tout va, dès que quelque chose ne nous convient pas ?
C’est une agression verbale, c’est passible d’une amende ! On m’a d’ailleurs dit que j’aurais dû porter plainte… je voulais pas, parce que finalement c’est moi qui vais perdre beaucoup de temps pour pas grand-chose. Mais après-coup je pense que j’aurais dû… ou déposer une main courante. Juste histoire de rappeler la loi à ce monsieur (et le code de la route).
De toutes façons, j’ai le même problème à chaque fois que je prends la poussette, j’en avais d’ailleurs déjà parlé ici, il y a 3 ans ! À l’époque c’était donc Craquotte qui était dans la poussette et je me faisais déjà insulter… (du coup je viens de le relire, j’étais très très en colère sur ce billet !)
Apparemment ça n’a pas beaucoup changé, les trottoirs sont pour les voitures garées n’importe comment pas pour les piétons qui marchent.
trottoir1
Je suis un peu triste finalement de constater que ce monde est égoïste (je sais je vivais chez les Bisounours avant). Ces insultes qui fusent pour tout et n’importe quoi me hérissent le poil.
Mais d’ailleurs, m’aurait-il insultée si j’étais un homme ? Franchement je ne le pense pas, mais c’est un autre débat.
Il n’y a qu’à voir comme les réseaux sociaux sont aussi des champs de bataille régulièrement !
Et j’ai appris l’existence de Periscope hier. Un réseau où les jeunes posent et répondent à des questions en direct… en peu de temps il semblerait que ça parte dans tous les sens et que la personne répondant aux questions se voit rapidement humiliée. Mais pourquoi s’infliger ça ?

Les femmes enceintes doivent régulièrement « se battre » pour faire valoir leurs droits à la caisse prioritaire ou dans les transports en commun (moi j’ai abandonné quand j’étais enceinte de Bulotte) et il en va d’ailleurs de même pour les handicapés…
Est-on devenus si cons ? Il ne faut pas regarder plus loin que le bout de ses chaussures et penser qu’à soi ? Ne jamais aider les autres, rendre un service ? Et dès que quelqu’un nous fait remarquer notre bêtise il faut l’envoyer chier (dans le meilleur des cas, parce que de nos jours il est facile de se prendre un coup de couteau).
Et quand on marche pas assez vite dans le métro, est-il normal de se faire bousculer, voire même de nous faire tomber ?
IMG_20160416_131244
Je tente tant bien que mal d’élever mes enfants dans un autre esprit mais c’est pas facile et surtout je ne sais pas ce qu’ils feront plus tard…
je suis bien placée pour le savoir : on a toujours dit à Minus de ne pas taper et faire mal aux autres enfants et depuis cette année il tape sur les autres régulièrement…
J’ai quand même espoir que mes enfants comprennent qu’on parle correctement aux autres, qu’on est pas violent (sauf s’il faut vraiment se défendre) et qu’on respecte les règles de vie ! Que ce n’est pas parce que les autres font n’importe quoi qu’il faut faire pareil… mais bon, je m’aperçois que c’est pas gagné, j’ai un peu peur de l’effet de groupe, de l’influence des autres.

Bref, je continuerai dans mon coin à faire respecter mes droits dans le calme. Je continuerai à élever mes enfants dans le respect des autres et des règles imposées par la vie en société. Je continuerai à leur pointer du doigt les mauvaises attitudes, les mauvais mots et gestes… et, ma foi, advienne que pourra !
Et puis à tous les excités du cerveau, détendez-vous du string hein ! Ralentissez, prenez le temps de respirer, de marcher et de réfléchir à ce que vous allez dire, surtout devant les adultes de demain… et si vous n’y arrivez pas, ben imaginez que ça pourrait être votre mère en face de vous quand vous la gratifiez de ces jolis noms d’oiseaux !

14 réflexions au sujet de « Insultes et incivilités… »

  1. M&S

    Les gens, sitôt qu’ils mettent leurs warnings ils pensent qu’ils ont le droit de tout faire…
    L’autre jour j’ai exprès cogné dans une voiture garée sur le trottoir, parce que tu comprends, je suis enceinte je maîtrise mal ma circonférence et ça me rend maladroite :-p
    La nana n’a pas bougé, elle était au téléphone dans sa belle voiture toute neuve. Et ce qui me tue c’est que deux bagnoles de gendarmerie et police sont passées à côté sans que personne ne lui dise rien…
    Les incivilités on en voit partout et tout le temps. Ça va du connard qui ramasse pas la crotte de son chien (trottoir ou plage, même combat) juste devant ton nez, à celui qui se gare comme un abruti pour ne pas faire 10m à pied, ou aux vieux qui se sentent obligés de foncer devant toi pour passer plus vite à la caisse (alors qu’ils peuvent faire leurs courses n’importe quand quoi !)
    Et après toi tu essaies d’expliquer à tes gosses comment bien se comporter…
    Bref, je partage ta colère.
    Des bisous !

    Répondre
    1. mamourblogue Auteur de l’article

      Et là y’avait même pas de warning !
      Ça ne m’étonne pas, c’est tellement normal que même la police ne fait rien ! C’est toléré…
      Et pour aller à l’école, y’a une des rues qu’on prend, c’est un boulevard de crottes ! Dire que je me retrouve à engueuler mes enfants parce qu’ils ne font pas gaffe à là où ils marchent… c’est vraiment pas normal non plus.
      Bisous !

      Répondre
  2. Maman au Balcon

    Pffff j’ai eu ça il y a 2 mois mais j’étais en bagnole avec Mouette. Un mec (vieux) me grille la priorité au rond point et je kaloxonne un ptit coup (les vieux quoi). Le gars commence à me faire des signes dans le rétro. Moi je m’en fou je tourne. Lol le mec à tourné aussi pour me dire de repasser mon permis parce que c’était ma faute j’avais qu’à mettre mon clignotant. Ca m’a fait halluciné. Je lui ai répondu en rigolant qu’il ferait mieux de réfléchir à son attitude et à sa politesse et que le permis il allait surement pas le garder longtemps.
    Franchement si j’avais été seule j’aurais pu lui dire des choses beaucoup moins jolies mais là avec Mouette j’avais honte qu’il voit comme les gens sont cons. Bref je compatis.
    (PS quand j’avais 20 ans une meuf a qui je venais de refuser une clope (j’en avais pas) est revenue sur ses pas et m’a foutu une baffe derrière la tête. Juste pour ça. Et en plus ça m’a collé la honte) bref bref bref

    Répondre
    1. mamourblogue Auteur de l’article

      T’as pas à avoir honte quand t’es avec Mouette, c’est bien qu’il voit qu’il y a des cons et que sa mère est pas du tout comme ça 😉
      Par contre moi aussi j’ai souvent eu honte plus jeune quand on m’insultait comme ça… c’est très humiliant… enfin bon, espérons que nos enfants fassent les bons choix…

      Répondre
  3. Djahann

    « détendez vous du string » …. j’adore ! Je dis toujours à ma mère « j’aime pas les gens, ils sont trop cons ». Alors elle me dit « mais non, y a aussi des gens biens ». Ouais mais en fait, plus je lis des blogs, plus je vais dehors, et plus je me dis amèrement que les cons sont quand même une majorité !
    Triste constat…

    Répondre
  4. Aurélie/ Caneli2512

    Mon homme a la carte handicapée, on ne compge plus le nombre d’incivilités
    Quand il est au volant de sa voiture, son handicap ne se voit pas et les gens ne voient qu’un homme plutôt jeune se garer sur une place réservée donc il a déjà eu droit à toutes les insultes et remarques possibles du « ça va, pas trop handicapé? » (Ben si justement) au « connard je vais appeler les flics pour qu’ils virent ta caisse »
    Je ne parle même pas des gens qui se garent sur une pmace réservée juste cinq minutes pour chercher le pain, des cigarettes. …
    Quand j’étais enceinte, en pleine canicule, la seule fois, où j’ai voulu passer à une caisse prioritaire un charmant homme m’a dit « qu’est ce qui me dit que vous n’êtes pas juste grosse! »
    Ou alors dans ce wagon bondé quand j’ai voulu m’asseoir moi la femme enceinte de 7 mois un monsieur d’un âge certain a refusé de se lever « on ne vous a jamais appris le respect des aînés  »
    Bref je reste cependant persuadée que la gentillesse fait tâche d’huile , si on poli et courtois,les autres le deviendront aussi et même si ce n’est qu’un voeu pieux, je préfère donner cet exemple là à mes garçons

    Répondre
  5. Fanny

    Bon tu me rassures pas là, on espérait justement ne plus connaitre de telles situations en venant à Bordeaux ;p
    Malheureusement moi j’ai encore du mal à garder mon calme face à ces gens là. J’essaie au moins de leur expliquer que quand ils se garent comme ça ça me dérange (pour toutes les raisons que tu évoques) mais que malgré tout je peux toujours contourner ou trouver une solution (dangereuse, certes, mais qui me permet de passer quand même), ce qui ne serait pas le cas d’une personne en fauteuil roulant qui passerait par là !
    Ce qui me tue c’est que même mes enfants dès 2,5 ans me disent quand ils en voient « oh encore un qui est mal garé » alors que eux, adultes, ne sont pas capables de s’en rendre compte (ou, pire, s’en foutent !!!)

    Répondre
    1. mamourblogue Auteur de l’article

      Ben quand même honnêtement, je trouve que c’est moins pire à Bordeaux, on s’est fait la réflexion dès qu’on est arrivés ici ! Mais bon, des cons y’en a malheureusement partout !
      Les miens aussi me font souvent remarquer que telle voiture est mal garée…

      Répondre
  6. pegpuce

    Moi aussi je viens du monde des bisounours mais l’atterrissage a été dur pasque tu connais le dicton:
    Les cons ça ose tout et c’est à ça qu’on les reconnnaît…
    Pfff le monde est vraiment dinguo

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *