Un week-end à la neige #2, côté verre à moitié vide

IMG_20150201_161529
Et voilà, je sais, vous l’attendiez tous avec impatience, voilà le récit de notre WE mais de l’autre côté ! Le côté pessimiste, celui qui me représente le plus en fait !
(Si tu veux lire/relire l’autre version, voir des vidéos et les autres photos, c’est par ici…)

Alors nous sommes vendredi, Maximus a pu finir une heure plus tôt, on part donc vers 17h pour Gourette. Mais quelle bonne idée de partir à cette heure-ci ! C’est pile le moment des bouchons sur la rocade… Si les ptits sont assez mignons quand ça roule, ils deviennent assez relous quand on avance pas… Et là on met 45min à se traîner… le week-end commence bien !

Puis on se paume un peu autour de Pau, le GPS dit n’importe quoi, on perd du temps, il commence à faire nuit, il pleut…
On arrive enfin à la montée de Gourette, il neige déjà pas mal, on met les chaînes et on monte tout doucement.
IMG_20150130_212342
Quand on arrive dans le studio il est 22h ! On mange trèèèès vite, on essaie de caser tous nos lits dans un minuscule espace et hop tout le monde au dodo ! Les ptits sont un peu excités mais bon, ils s’endorment quand même pas trop mal.
Moi je ne dors pas bien, comme à chaque fois que je ne suis pas chez moi. Et puis très tôt le matin, j’entends le ballet incessant des déneigeuses et autres camions… bref je dors plus…

À 8h le réveil sonne et je me rends compte que je me sens pas hyper bien… Je me relève et baaaaaaaam gros coup de massue. C’est cette connasse de migraine qui m’a sauté dessus… Pour les non-migraineux, juste pour que vous ayez une idée, c’est les nausées des 3 premiers mois de grossesse cumulées à la douleur d’un accouchement d’un bébé de 6kg sans péridurale. Tu vois à peu près ? (Non j’exagère à peine pour une fois, ceux et celles qui en ont pourront confirmer.)
On a donc un jour et demi à passer à la montagne et je sais déjà que le premier sera ruiné.
Oui parce que quand c’est comme ça, je peux plus bouger. Je peux à peine ouvrir les yeux tellement la lumière me fait mal. Dans ces moments-là je serais capable de me jeter contre un mur.
VOILA ! Et nous sommes 4, dont 2 enfants qui sautent, crient, jouent, dans 20m²… tu vois l’enfer ?
IMG_20150131_140256
Et en plus de ça, je me dis surtout que je vais rater la première séance de ski de Minus, les premières boules de neige de Craquotte… et ça, ça me fout vraiment les boules…

Donc ils partent tous… je reste seule sous la couverture. Je me relève juste le midi pour manger avec eux et je me recouche. Craquotte a remarqué que son papa me massait les tempes alors elle vient me voir et fait pareil. Elle est choupi !
On fait la sieste toutes les deux et à 17/18h je suis enfin capable de me lever. On va jouer un peu dans la neige, je vois enfin mon Minus descendre une pente et Craquotte lui courir après. Ils sont rigolos mes 2 bibendums rouges…
DSC_0794bDSC_0812b
On rentre et on mange des pâtes bolo. La sauce est dégueu… c’est bien la peine d’acheter de la Barilla !
On commence aussi à se rendre compte que les routes sont impraticables, qu’on est un peu coincés ici et que c’est pas sûr du tout qu’on puisse redescendre le lendemain.
On se couche et de nouveau je n’arrive pas à m’endormir, c’est sûr d’avoir traîné au lit toute la journée ça aide pas ! Du coup j’écoute Minus ronfler comme un camionneur, je pense à demain, je ne suis pas sûre qu’on survive tous dans ces 20m² quelques jours de plus !
Et puis je me rends compte que j’ai froid dans le lit à côté de la fenêtre. Mais je peux pas me lever sinon je vais réveiller tout le monde.
Quand je commence enfin à sombrer, Minus se met à pleurer dans son sommeil ! Ça lui arrive de temps en temps, et on a du mal à le calmer. Il est endormi… Je finis par m’endormir tant bien que mal, mais je suis de nouveau réveillée très tôt par le bruit dehors !
DSC_0802b
Le dimanche, ça va mieux, j’ai un peu le bide en vrac mais ça va. Les routes sont pour l’instant toujours bloquées. Mais comment on va faire ?! En plus pour une fois, j’avais emmené pile de quoi manger pour notre séjour, on a donc plus rien à part du pain de mie !

On s’habille et on va faire de la luge avant que Minus ne prenne son cours de ski. Craquotte et Minus adorent, ils arrivent même à en faire tous les deux !
DSC_0816b
On laisse Minus à l’ESF et Craquotte en a finalement vite marre, ça caille et la neige qui lui tombe dans la bouille ça la saoule un peu… (temps passé par moi-même à l’extérieur de l’appartement pendant ce séjour : 1h30 !)
Je rentre avec elle et on prépare les bagages au cas où on pourrait repartir…

Pendant ce temps-là Maximus va aux infos, il faudra attendre 14h pour savoir… Il va récupérer Minus à l’ESF, sauf qu’il y a pas de Minus ! Un bon ptit coup de stress, en fait un des moniteurs les avait emmenés faire un tour pour patienter (ils ont fini plus tôt) sauf que personne ne savait où ils étaient !

À 14h Maximus va se renseigner, il va y avoir des convois, mais ils ne savent pas encore à quelle heure. On met tout dans la voiture et les ptits et moi on attend au maximum dans le studio, au chaud, pendant que Maximus patiente dans le parking. Vers 15h ça semble se débloquer, il faut qu’on vienne. Sauf qu’en fait on ne partira qu’à 16h15… on reste donc 1h15 à se cailler les miches dans le parking sous-terrain. Heureusement les deux ptits finissent pas s’endormir !

On commence la descente à 10km/h… ils nous faudra donc 1h30 pour arriver en bas… et il nous reste toute la route pour aller jusqu’à Bordeaux…
IMG_20150201_160901
On rentre à 21h, vraiment fatigués… Les enfants sont quand même contents d’avoir vu la neige, Minus est fier d’avoir fait du ski et veut aller en faire dans la montagne comme les grands !
C’est quand même le principal… Mais moi, on ne peut pas dire que je sois super ravie de mon WE !

EPILOGUE (Quand y’en a plus, y’en a encore) :
Lundi soir, Maximus rentre du boulot en me disant qu’il a perdu sa carte bleue… En fait, il l’a oubliée à Gourette quand il a payé le loueur de ski/luge..
Mardi matin, moi je vais faire des courses, quand je commence à rouler avec la voiture, je me dis que quelque chose ne va pas. Effectivement, on a crevé sur le chemin du retour ! Le garage nous a dit que ce n’était pas réparable, le pneu est foutu…

18 réflexions au sujet de « Un week-end à la neige #2, côté verre à moitié vide »

  1. Melle Lili

    Les boules quand même !
    Les migraines se pointent toujours quand il ne faut pas..
    Si ça peut te consoler j’en ai eu une quand j’ai amenée Lorenzo à Disney.
    Le premier jour, au bout de 3 attractions il a fallu aller à l’hôtel.
    supplier le réceptionniste pour qu’il nous donne la clé avant l’heure et que je me cache sous les draps pendant que le petit, dépité, regardait Mickey à la télé …
    Mais on relativise avec le verre à moitié plein hein! Lol

    Répondre
  2. Maman au balcon

    Ha je l’attendais ! Bon j’avoue c’est un peu cata mais quand on regarde du mauvais côté de la lorgnette c’est toujours plus facile de trouver des trucs qu’y vont pas si ? Ha et t’as pas oublié un truc parce ski + pneu crevé = fauché non ? Heureusement février c’est un tout petit mois :p

    Répondre
    1. mamourblogue Auteur de l’article

      Ben pour un WE ça va encore, c’est pas la ruine… pour le pneu je sais pas, on va récupérer la voiture tout à l’heure… je pleurerai dans 1h…

      Répondre
  3. Olga

    Ces migraines arrivent toujours au mauvais moments, je compatis moi aussi j’en ai assez souvent (moi c’est plutot des migraines ophtalmique )
    C’est vraiment pas de chance 🙁

    Répondre
  4. Les Pavés Bordelais

    Cette fois-ci malgré toute ma bonne volonté, je n’ai pas réussi à en rire… mais je suis certaine qu’il y aura plein plein d’autres moments en mieux que celui-ci. Après je suis une éternelle optimisme et puis je sais pas pourquoi notre cerveau humain a souvent tendance à se rappeler des choses positives. Alors dans quelques temps.

    Je me dis aussi qu’on a eu un bol fou de partir une semaine plus tôt, il y avait forcément pas énormément de neige toute la semaine, ce qu’il faut quoi, mais des ciels bleus et surtout pas le stress de devoir mettre les chaines (quand on est re-parti le vendredi midi ça commençait tout juste à tomber mais en 3h15 on était chez nous).

    Répondre
    1. mamourblogue Auteur de l’article

      Nan mais on en gardera quand même un bon souvenir parce qu’il y a eu des premières fois pour nos enfants et eux ils ont aimé, c’est le principal 🙂
      On avait justement peur de pas avoir de neige nous, ben on a été gâtés, on peut pas se plaindre !!

      Répondre
  5. Petite ombre

    bah zut, vous avez la chance d’aller en montagne…. vois le positif! Mais bon la migraine, la carte perdue et le pneu ça doit pas aider

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *