Quand ton pédiatre est tout pourri, fuis !

C’est logique hein… Ben pas tant que ça pour moi…

28902_214742412002865_269526775_n

Pour Minus, nous sommes allés chez une pédiatre qu’on a détestée… et on y est restés pendant au moins 6 mois !
Par défaut, j’accorde une confiance absolue au corps médical, c’est comme ça. C’est leur boulot, moi j’y connais rien, donc ils ont forcément raison. Et elle avait très certainement raison cette femme.
Sauf qu’elle était désagréable au possible.
Elle nous demandait à chaque RDV si on avait des questions et quand on en avait une, elle ne nous répondait pas ! Elle nous envoyait balader… Qu’est-ce que ça pouvait m’énerver… En plus, elle pensait qu’on savait toujours tout, alors que c’était notre premier bébé, comment on pouvait savoir ? On a fini par s’en aller.
Sur les conseils de la nounou de Minus, nous sommes allés en voir un autre. Celui-là, il m’a clairement fait comprendre que ça lui plaisait pas que j’arrive que maintenant chez lui ! Ben, il ne m’a jamais revue ! On a fini par aller chez un généraliste qui était génial avec Minus, qui nous expliquait tout ce qu’il faisait mais sans nous prendre pour des débiles. Un bonheur… Il nous manque beaucoup !

Quand on est arrivés ici, une collègue de Maximus nous a conseillé une pédiatre. On était soulagés parce que c’est pas facile quand on arrive de trouver quelqu’un. Et c’est vrai qu’elle était bien. Quand Craquotte est née, c’était évident qu’on retournerait chez elle. Sauf que quand j’ai appelé pour son RDV des 15 jours, elle était partie ! Horreur !

J’ai pris RDV avec le Docteur C. C’était celui qui était libre à ce moment-là… Dès le 1er RDV, je l’ai pas senti… J’ai quand même attendu le RDV du 1er mois pour me décider… Et j’ai fui !! J’ai eu raison parce qu’après j’en ai trouvé une presque parfaite… Pour illustrer mon propos, voici un petit comparatif entre Docteur C. et Docteur A. :

La première fois que je les ai vus, ils m’ont demandé s’il y avait des maladies dans la famille. J’ai répondu qu’il y avait une rétinite pigmentaire du côté de mon mari mais que lui ne semblait pas être touché. Réaction des 2 docteurs…

IMG_20130421_155901T’as un bel œil tu sais…

Doc C. : « Oula, alors il faut faire dépister vos enfants quand même. »
Moi : « Ah bon ? Même Craquotte ? Elle est pas trop petite pour aller chez l’ophtalmo ? »
Doc C. : « Non non, je vais vous donner l’adresse d’une collègue. »

Doc A. : « Oui, si votre mari est pas touché normalement c’est bon. »
Moi : « Ok… Pas besoin que je les fasse dépister dès maintenant ? »
Doc A. : « Oh non, si petite, c’est pas possible, ça sert à rien. On verra éventuellement quand elle sera bien plus grande… »

Doc C. avait donc envie que j’aille voir sa chère collègue…

Concernant le souffle de ma ptite Craquotte. Tu te souviens que Doc C. m’avait direct envoyée faire une écho cardiaque et tout le bazar… Eh ben Doc A., elle, m’a dit de faire l’écho de contrôle dans 5 mois, mais j’ai bien vu que c’était plus par respect pour ce qu’avaient dit ses collègues plutôt que par conviction… Avec le recul, je m’étais bien dit que Doc C. m’avait fait paniquer pour pas grand-chose… Enfin pas grand-chose, je me comprends. Je veux dire qu’on aurait bien pu attendre un peu avant de lancer les examens puisque ça pouvait tout à fait se refermer ! Mais on dirait que Doc C. avait envie de m’envoyer voir son ami écho-cardiologue !

Puis il y a eu l’histoire du muguet de Craquotte. Depuis le début presque, elle a une petite couche blanche sur la langue. Il m’a demandé si elle l’avait tout le temps ou si c’était qu’elle venait de manger. Elle venait effectivement de manger mais je lui ai dit qu’il me semblait qu’elle l’avait tout le temps. Mais je ne savais pas si c’était du lait, parce qu’elle régurgitait souvent, ou si c’était autre chose… Il m’a dit que ça devait être du lait…
Chez Doc A., elle m’a posé les mêmes questions. Sauf qu’elle m’a dit « On va vite savoir, je vais gratter un peu, si c’est du lait, je vais en avoir sur le grattoir, si c’est du muguet, il n’y aura rien. » Et hop, il n’y a rien eu sur le grattoir ! Ma fille se trimballait donc un muguet depuis 2 mois mais lui, il avait même pas fait ce mini test ! Sûrement pas assez coûteux…

59761_212664712210635_1703780993_n

Lui qui se vantait d’être conventionné et de ne pas faire de dépassement d’honoraires, il a voulu m’envoyer voir 2 spécialistes alors que ce n’était pas utile… À se demander s’il ne touche pas un pourcentage à chaque fois qu’il arrive à envoyer quelqu’un chez eux…

Et le dernier point, qui a fait que je l’ai détesté dès le premier RDV… Il a essayé de me faire culpabiliser.
J’ai horreur de ça.
J’ai confiance quand on m’explique les choses clairement pas quand on me prend pour un bébé et qu’on essaye de me faire peur !
En cause le vaccin du BCG. Attention, je ne suis pas du tout contre les vaccins. Mais quand ils ne sont pas obligatoires pourquoi les faire ?
Craquotte ne va pas à la crèche, elle reste avec moi, on est pas du tout dans une « zone à risque », alors pourquoi la piquer une fois de plus ? Et avoir un truc purulent sur le bras pendant 6 mois ? Eh ben au lieu de m’expliquer, il m’a dit un truc du genre « oui ben vaut mieux la piquer plutôt qu’elle soit gravement malade…  »
Puis il m’a fait l’ordonnance pour les autres vaccins, obligatoires ceux-là, en me disant « et ceux-là, vous allez les faire hein ou vous êtes contre aussi ? »
C’est à ce moment précis, que j’ai su qu’il ne nous reverrait pas !

Tout ça pour dire, que si on ne sent pas un médecin, et qu’on a le choix, fuyons ! La santé c’est quand même le plus important, il faut avoir quelqu’un en qui on a pleinement confiance, sinon, on est jamais tranquilles…
Je ne suis pas quelqu’un de stressée, pour moi, je peux aller chez n’importe qui, je m’en fiche. Mais pour mes enfants, c’est pas possible… Alors oui, malheureusement, Doc A. pratique le dépassement d’honoraires… Mais en même temps, j’ai bien compris qu’elle n’allait pas m’envoyer faire des examens chez tous ses potes pour rien… Donc finalement, jpense qu’elle ne me reviendra pas plus cher !

Illustrations de Fanala du blog Bb en route

25 réflexions au sujet de « Quand ton pédiatre est tout pourri, fuis ! »

  1. Adèle

    La pédiatre de ma soeur voulait vacciner ma nièce contre la coqueluche. Ma soeur a demandé à la pédiatre en quoi ce vaccin était important. La pédiatre a répondu : c’est vachement dangereux quand même! Ma soeur lui a dit qu’il lui faudrait plus d’arguments que ça pour faire vacciner sa fille avec un vaccin qui porte à controverse. Elle n’y est jamais retourné!
    Enfin si tu as trouvé le bon médecin tant mieux. Nous c’est médecin de famille qui est homéopathe. Pas de vaccins pour l’instant mais prévu pour la rentrée car on ira aux bébés nageurs.

    Répondre
    1. mamourblogue Auteur de l’article

      Oui parfois, ils manquent d’arguments, ils les font par habitude !
      Mais bon, moi jsuis pour les vaccins quand ils sont vraiment obligatoires… Mais là, c’est pas le cas, alors à quoi bon ?

      Répondre
  2. Elise

    Ici la pédiatre est top et on l’adore 🙂 pour les vaccins je les fais tous (même les chers/pas remboursés/efficacité non prouvée, comme la gastro !), j’ai trop peur, et je suis comme toi, je fais trop confiance aux médecins en général !

    Répondre
  3. Maman au balcon

    Nous on a commencé par un pédiatre qu’on avait choisi à cause de son nom qui était marrant pour un pédiatre (logre !) mais il ne prenait pas 5 minutes pour qu’on ait fini de rhabillé le baby avant de nous briefer. Du coup je ne me souvenais jamais de rien ça me stressait. Au 3ème mois on a été à la PMI et depuis on alterne PMI et super généraliste qui trouve toujours un créneau en cas de maladie !
    Joli blog 😉

    Répondre
    1. mamourblogue Auteur de l’article

      Hahaha J’adore vos critères de choix !!
      Moi aussi j’ai horreur de ça quand ils te parlent en même temps que tu t’occupes de tes enfants ! C’est pas possible de faire les 2 à la fois 🙂
      Merci… il est presque fini jpense…

      Répondre
  4. Mama Gege

    Ah c’est toute une histoire avec les docteurs… Moi je n’ai jamais pris de pédiatre, toute façon, doit pas en avoir beaucoup par ici donc pour mes bouts, c’était notre médecin leur médecin. Et on a commencé notre vie à 3 avec un médecin formidable mais devant déménager (et ne pouvant pas l’emmener dans les valises 😉 ) , j’ai mis des années à retrouver quelqu’un avec autant de douceur, d’attention et sachant expliquer clairement les choses; en fait j’ai mis 6 ans . Maintenant, j’ai un médecin femme qui fait aussi dans la psycho, et ça peut servir …

    Répondre
    1. mamourblogue Auteur de l’article

      Moi jsuis un peu stressée pour les ptits, jme dis, sûrement à tort, qu’un pédiatre sera mieux pour les enfants vu que c’est sa spécialité ! Mais qu’est-ce que c’est dur de trouver quelqu’un de bien !! Mon généraliste est pas mal, mais j’ai pas assez confiance pour mes enfants… (bon sauf quand Minus a un truc banal) Moi j’y vais juste pour renouveler mon ordonnance, y’a rien de compliqué, donc ça va…

      Répondre
  5. [Encore un] Blog de Mère

    C’est tellement ça ! Notre pédiatre pourtant, elle avait été la seule à nous écouter quand bébé souffrait de RGO, est tjs disponible (même si du coup elle prend un retard énorme), même si parfois certaines reflexions je m’en passerais bien. Le problème est autre maintenant : Liloute l’a prise en grippe et hurle à chaque consultation. Il y a quelques mois, pour cause de gastro nous avions vu notre généraliste, qui l’a auscultée dans nos bras, en nous disant que ct peut être plus embêtant pour lui mais que ça la sécurisait. Résultat : pas un pleur ! On a un rappel de vaccin (oups, un peu en retard) à faire, et je crois bien que c est lui qui va officier !

    Répondre
    1. mamourblogue Auteur de l’article

      Oui c’est ça aussi ! Il faut que nous on soit à l’aise avec lui mais il faut aussi que l’enfant soit à l’aise ! Ça rajoute une difficulté 🙂

      Répondre
  6. la patate douce

    Tout pareil ici… Premier pédiatre, on l’a expédié au bout de 6 mois, parce qu’il nous expédiait aussi, à chaque RDV fallait jongler entre les pleurs de la petite et ses explications hyper speedées… chaque RDV me stressait à mort surtout si j’étais seule pour tout gérer…

    2e pédiatre : expédié au bout de trois mois. Il n’expliquait RIEN à la puce, l’auscultait sans la prévenir, lui fourrait son bâtonnet dans la bouche sans lui dire ; forcément, elle pleurait tout du long, et lui la culpabilisait : « Bah alors, pourquoi tu pleures ? tu pleures pour rien, la girafe elle pleure pas, elle ». Et le pompon : il lui donnait un BONBON à la fin de chaque consulte pour la calmer. Dès ses 1 an. Un bonbec.

    Finalement, depuis deux mois, on va chez un généraliste fantastique. Qui s’adresse plus à ma fille qu’à moi puisque la consulte la concerne. Qui lui explique tout, qui lui montre ce qu’il fait, qui ne prescrit pas des médocs à tout va si ce n’est pas utile. Résultat : c’est pas compliqué, elle ne pleure plus DU TOUT. Même quand il ausculte sa gorge. CQFD.

    Répondre
    1. mamourblogue Auteur de l’article

      J’ai vraiment horreur de ça ! Je peux pas rhabiller mon bébé qui râle et écouter en même temps ce que dit le pédiatre ! C’est pas possible…
      Un bonbon ? Hahaha, il est pas commun celui-là !
      Jpense que si on était pas venus ici, elle serait allée chez notre généraliste que j’adorais… Mais celui qu’on a maintenant, il est bien je pense… Mais j’ai pas assez confiance pour lui amener la ptite ! Minus y va quand il a ptit truc pas grave. Mais Craquotte est trop ptite !

      Répondre
      1. la patate douce

        Ouais, devoir jongler entre le rhabillage de bébé tout en enregistrant tout ce que te dit ce crétin de pédiatre qu’est pas fichu d’attendre 5 secondes que t’aies fini de transpirer en remballant tout ton barzac, ça m’exaspère aussi !!

        Moi je vais chez un généraliste pour ma dernière, qui a 10 jours, il va nous faire tous les RDV de contrôle habituels, genre tous les mois, il est top avec les enfants. À la mater, ils m’ont confirmé qu’on pouvait aller sans souci voir un généraliste du moment que celui-ci acceptait les tout-petits of course ; on m’a juste conseillé d’aller chez le pédiatre une, deux fois dans l’année, histoire d’avoir un contrôle plus poussé.

        Répondre
        1. mamourblogue Auteur de l’article

          Ouais pour Minus on faisait ça quand on était encore en région parisienne. Mais là, j’ai pas assez confiance en mon généraliste pour emmener la ptite !

          Répondre
  7. Amélie Epicétout

    Pfiou c’est fou la différence de « professionnalisme » entre deux médecins, ici je jongle entre la pédiatre pour les visites obligatoire et le généraliste pour les bobos de tous les jours qui explique beaucoup mieux les choses et qui ausculte toujours très bien ma Chouquette. La pédiatre a l’air très bien mais comme elle ne parle pas très bien français la conversation reste limitée et ça, ça me bloque un peu.

    Répondre
    1. mamourblogue Auteur de l’article

      Incroyable hein ?! Pas facile d’avoir confiance quand on voit ça ! c’est un peu pareil ici mon fils va chez le généraliste pour les bobos et chez la pédiatre pour la visite annuelle. Mais ma fille va que chez la pédiatre pour l’instant 🙂
      Oui c’est un peu chiant quand tu peux pas vraiment discuter… C’est plus difficile pour poser des questions en cas de doutes…

      Répondre
  8. Ondine

    C’est clair que certains sont « encourager » à te faire faire plein d’examens inutiles. Cela a l’air d’être un business assez complexe et bien rodé.
    Je sais que pour le passage de scanners par exemple, les hôpitaux ont des cotas de personnes à atteindre s’ils veulent conserver leur pôle et rentrer dans leurs frais.
    Donc il n’est pas rare qu’en fin de mois, ils téléphonent aux médecins de la ville ou du département pour leur dire de ne pas hésiter à envoyer des patients passer un petit scanner ou IRM si le cotas n’est pas atteint.
    Pour les spécialistes comme ils ont tendance à disparaitre dans certaines villes ou certains départements (ce qui est un vrai problème) certains médecins n’hésitent pas à leur envoyer du monde pour encourager leur maintient dans la région. (et dans les grandes villes pour aider à vivre leurs amis victimes de la concurrence )
    Et nous en tant que patient, la plupart du temps ils jouent avec nos angoisses sans se prendre la tête. C’est tout bénèf, puisque si on est stressé ils nous prescrivent des petits cachets sponsorisés par des labos qui leur offrent des petits séjours au bord de la mer…
    Pas facile de leur faire confiance de nos jours.

    Répondre
    1. mamourblogue Auteur de l’article

      Ouais c’est bien ce que je me disais qu’il y avait des magouilles !
      C’est vraiment pas rassurant quoi…

      Répondre
  9. Zozomum

    Tu as bien eu raison de fuir. Rien de plus désagréable. Jamais eu de soucis pour les petits. Par contre pour mes grossesses …. Aie aie

    Répondre
    1. mamourblogue Auteur de l’article

      Eh ben moi l’inverse… Que des nases pour les ptits et des plutôt bien pour les grossesses 🙂
      Dans tous les cas, faut chercher quoi… Pas facile de tomber sur un bon du premier coup !

      Répondre
  10. Jaye

    Moi aussi j’ai eu une mauvaise expérience avec un pédiatre, mais comme je suis du genre râleur, voir pitbull quand un truc m’énerve, ça n’a pas duré…

    12h après la naissance de ma fille qui a eu une fente labiale, ce fameux pseudo-pédiatre sort à ma femme : « vôtre fille a régurgité du lait, il faut la mettre en pédiatrie » et ma femme lui est rentrée dans le lard. (il faut dire que ma fille avait régurgité 3 gouttes, et d’après elle, ça arrive à tous les bébés).

    Le lendemain, il revient voir ma fille pour le contrôle de ses réflexes et tout ça… Je le vois prendre ma fille par les mains, la faire se mettre debout comme ça, puis la lâcher… Bah c’est PAS les réflexes de ma fille qu’il a testé, mais les miens.

    Bref, moi quand mon pédiatre est tout pourri, je ne fuis pas tout de suite, je le corrige avant.

    Répondre
  11. Jaye

    et j’ai un pote qui a été papa avant moi, le pédiatre voulait prélever un bout du colomb de son fils (pour se faire, il aurait fallu lui rentrer un tuyau dans l’anus) pour déterminer si le petit avait le colomb irritable. Sauf que, si le petit avait le colomb irritable, il n’y aurait pas eu de traitements. Hé bah mon pote a bondi lui aussi, il s’y est opposé. Sa femme disait  » oui mais il est médecin, il sait ce qu’il fait, il sait pourquoi tati-tata… » Moi je suis désolé mais je suis d’accord avec mon pote.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.