Mon enfant du milieu

IMG_20170208_163049_297
Je l’ai souvent entendu et ma sœur me l’a souvent dit aussi, la place du milieu c’est pourri dans la fratrie.
Moi je pense qu’il n’y a pas vraiment de bonne place, l’aîné essuie les plâtres, je sais pas si c’est mieux ! Et puis ça doit aussi dépendre de l’attitude des frères et sœurs ainsi que des parents… c’est un tout probablement.

Mais bon, je dois bien dire que c’est compliqué pour Craquotte. Je crois que l’arrivée de Bulotte a un peu trop fait trembler sa bulle…
20161123_142953b
Ma fille qui était si pleine d’entrain s’est un peu ternie. Je ne vais pas dire qu’elle s’est éteinte ça serait vraiment exagéré mais elle a perdu de sa luminosité, ça c’est sûr. Y’a des jours où je me dis même qu’elle est un peu malheureuse.
Elle adore sa sœur y’a pas de doutes mais elle a un peu perdu son frère en route. Eux qui étaient si complices, si proches, c’est maintenant toujours la guerre. Et Minus est vraiment dur avec elle. Il lui fait mal, passe son temps à lui dire qu’elle est moche et qu’il ne l’aime pas. Honnêtement ça me brise le cœur. J’ai déjà essayé d’en parler avec lui mais rien à faire.

Et puis évidement j’ai moins de temps à lui consacrer… maintenant ils sont 3, il faut que je m’occupe des 3. Sauf que j’ai l’impression que c’est avec elle que j’en passe le moins.
Screenshot_20170209-144952
Alors forcément elle nous le fait payer. Elle est devenue aussi chiante avec son frère qu’il est chiant avec elle, normal hein tu vas me dire…
Et avec nous… pfffiou… mais qu’est-ce qu’elle nous en fait baver aussi. Elle n’obéit plus à rien, elle n’est jamais contente alors qu’avant tout lui faisait plaisir, elle est désagréable, fait la comédie pour tout… c’est dur dur !
Résultat on a l’attitude inverse à celle qui faudrait. On s’énerve. Ouais je sais c’est nul. Et comme on s’énerve, ben on a moins envie de faire des trucs avec elle, c’est un cercle vicieux. (C’est encore plus nul)
Mais avoir quelqu’un en face de soi qui couine pour tout du matin au soir, ça tape sur les nerfs, tu en conviendras…

En plus la période de travaux a été un peu chiante à gérer. Car quand Maximus bossait l’électricité, il fallait forcément que je m’occupe des enfants. Et si je sortais je ne pouvais pas juste emmener Craquotte, je devais emmener aussi Bulotte. Ça a donc été plus compliqué de passer du temps avec seulement un enfant. Heureusement mi-avril tout ça sera derrière nous, les gros travaux seront finis, on sera tranquilles !
DSC_0378b
Du coup, je ne sais pas exactement comment inverser la tendance… je suis un peu (beaucoup) en colère.

D’abord contre moi ! De ne pas arriver à gérer ça, à la rassurer assez pour qu’elle se sente enfin bien, comme avant. Pour l’aider à trouver sa place.
Je suis aussi en colère contre Minus au fond. Tout n’est pas de sa faute hein. Mais je suis quand même en colère qu’il se comporte comme ça avec sa sœur. Et je suis en colère qu’on passe autant de temps à s’occuper de lui alors qu’il est aussi chiant. Les activités qu’on continue à faire avec lui parce que c’est le plus grand et qu’il y a plus de trucs adaptés à son âge. Ces RDV psy pour tenter de régler son attitude…
Y’a des fois où je me dis qu’on passe beaucoup trop de temps sur son cas au détriment de Craquotte qui en aurait elle aussi bien besoin.

Vendredi soir, je l’emmène à un spectacle mais il y aura aussi Minus et son amoureuse. Et ce WE, je pars à Angoulême avec lui… et je regrette un peu, je crois que j’aurais dû l’emmener elle plutôt. Malgré tous nos efforts Minus dit toujours qu’on ne fait rien avec lui, alors bon, là au moins ça serait justifié !
DSC_0376b
J’ai prévu de l’emmener au ciné le WE du 8 du coup. Il faut absolument qu’on resserre nos liens et qu’on répare cette relation qui s’effiloche un peu trop…

Si tu as des astuces pour que tout se passe mieux avec l’enfant du milieu, je suis toute ouïe !

32 réflexions au sujet de « Mon enfant du milieu »

  1. Nat

    Bonjour.
    Ça fait un bien fou de constater que l on n est pas seule …. Même situation chez moi, parfois avec mon mari nous mettrions bien les voiles !!! Pas de recette miracle, du temps, un max d amour et de partage en tout genre.
    Bon courage à vous

    Répondre
  2. Carine Piault

    Ooh lala pas de solution miracle ici Manon est plus que pénible. Alors les 2 grands jouent ensemble même si ils se chamaille un peu.
    Manon veut jms manger, pleure pr un Oui pour un non et se comporte comme un bb.
    Alexis 8 ans veut que je lui tienne la main leur d’une randonné scolaire alors qu’il a tjs été indépendant et pas vraiment câlin
    Et ma petite Zoé imite les grands avec son caractère de cochon et sa tête de chien…
    Bon courage
    Bises

    Répondre
    1. mamourblogue Auteur de l’article

      Les grands c’est la guerre à plein temps… En gros ils doivent jouer ensemble 1h par semaine, tout cumulé !
      La ptite aussi a un sacré caractère 😉
      Bon courage alors <3

      Répondre
  3. Mélanie

    J’aurais pu écrire (en moins bien ) ces mots… et pourtant je suis moi-même l’enfant du milieu et pourtant je m’identifie tellement à lui (oui moi c’est un numéro 2 et non une), et pourtant je n’arrive pas à gérer, à le comprendre, à y faire quoi…
    Moi aussi je veux bien des conseils !!

    Répondre
    1. mamourblogue Auteur de l’article

      Oui c’est vraiment pas facile… parce que le comprendre c’est déjà bien mais c’est quand même tellement dur à arranger…
      Vraiment pas facile d’être parents…

      Répondre
  4. Agnès

    Bonjour !!
    Maman de cinq de papas différents j’avoue ne plus trop savoir qui s’est senti au milieu dans cette fratrie recomposée…

    J’ai instauré « le jour d’enfant unique »; chacun y avait droit : ce jour était pour lui et lui seul. Une sorte au resto, 1 (petit) cadeau, puis une sortie selon la saison et le temps… Shopping ou parc du château de Versailles. Je faisais cela une fois par mois et chaque mois je changeais d’enfant. Ce qui fait qu’en gros deux fois par an, hors anniversaire bien entendu, c’était un tête à tête avec Maman.

    Et ça a fonctionné !! Bises à Craquotte.

    Répondre
  5. marjorie

    Mon angoisse du moment.
    Mon grand (3 ans et demi) nous pose beaucoup de souci de comportement. J’essaye de faire plein de chose avec lui, au détriment de ma 2e (2 ans et demi) qui est si facile et toujours contente de ce qu’on lui propose, tellement pleine de vie. Et j’arrive à terme dans 3 semaines. J’ai peur de délaisser encore plus ma n°2 et qu’elle perde son petit sourire qu’elle a toujours au coin des lèvres

    Répondre
    1. mamourblogue Auteur de l’article

      Oui je pense que c’est la peur de tous les parents… mais je te rassure je suis sûre que ça n’arrive pas chez tout le monde 😉

      Répondre
  6. Anais

    Dans quelques temps ce sera pareil chez nous. Mais étant l’aînée d’une fratrie de 3 je me suis toujours dit « jamais de chiffre impaire ! « . Et pourtant ça le sera ou du moins au moins un bon bout de temps. Il va falloir trouver du temps pour chacun.

    Répondre
    1. mamourblogue Auteur de l’article

      ah c’est marrant je suis aussi l’aînée d’une fratrie de 3 et je me suis toujours dit que j’en voulais 3 ! ^^

      Répondre
  7. Sophie-Mum

    oh mince j’espère que vous trouverez une solution. essayez de discuter avec elle pour qu’elle retrouve ça joie de vivre .
    Prend du temps pour lui mettre du vernis aux pieds et/ou au mains, ou de lui faire une coiffure différente de d’habitude, un peu de shopping style un t-shirt qu’elle a choisi elle même voilà de petits choses simple, ou met lui ton parfum préféré sur son manteau par exemple
    voilà mes petits trucs que je fais avec emma et la fille de l’amoureux

    Répondre
  8. Suzanne

    Pas simple d’être l’enfant du milieu même si je ne l’ai pas ressenti comme ça enfant (sans doute à cause de la différence d’âge : j’ai 6 ans avec ma soeur ainé et 2 ans et 4 mois avec mon pt frère).
    Cela dit, même avec deux filles de 27 mois d’écart c’est le bazar, elles sont souvent jalouses l’une de l’autre ! Quand la deuz est née, nous avons passé chacun une journée avec la grande et c’est bête à dire on n’a plus recommencer depuis mais sinon pour l’histoire du soir, on alterne (à les écouter ça serait que Maman qui devrait raconter l’histoire lol).
    Bref, c’est difficile mine de rien de trouver sa place au sein d’une fratrie…
    Mais c’est vrai que l’idée « le jour de l’enfant unique » est pas mal du tout !!

    Répondre
    1. mamourblogue Auteur de l’article

      Oui c’est vraiment difficile… moi j’étais l’aînée, je me plaignais toujours d’être plus brimée que les autres ^^
      Mais c’est vrai, c’est pas facile de d’avoir sa place…

      Répondre
  9. Veronique - Poupette World

    Je peux pas t’aider, je suis arrivée 2e ex-aequo !! Mais je te rassure (ou pas), ce n’est pas plus évident pour trouver sa place au milieu d’une fratrie.
    Et moi, je n’ai qu’un seul enfant, mais elle arrive à cumuler tous les rôles (aîné, petite dernière et enfant du milieu) et à m’épuiser autant que si j’en avais trois !!!
    Bref, je trouve que tu es une super maman et rien que le fait de t’interroger, ça signifie que tu as déjà fait la moitié du chemin pour lui redonner sa place.
    Bises

    Répondre
    1. mamourblogue Auteur de l’article

      Oui je crois qu’il n’y a pas de bonne place en fait… enfin c’est pas une question de place quoi…
      Bises 😉

      Répondre
  10. Thomas julie

    Bonsoir chez nous on est 4 je suis l’aînée et la seule gonzesse les deux petits on eu beaucoup de mal à la maison à se sentir à leur place mais surtout le 3e, on a pas mal de différence d’âge (aujourd’hui : 26/20/15/11 ans) se qui aide pas et lui était ni un des grands ni un des petits, il était super chiant. Au final il a fallut que je parte pour que lui aille mieux, aujourd’hui à 15 ans ça roule pour lui, c’est d’autres problèmes d’ados qui arrivent, et le dernier est redevenu bébé depuis ce jour jusqu’à ce que j’ai ma fille, il a compris que tonton c’etait un rôle de grand. Quand c’est fini avec l’un ça reprend avec l’autre, tout s’arrange avec le temps, Faut pas culpabiliser les parents font de leurs mieux, c’est aux frères et sœurs de s’entraider se rassurer s’aimer c’est leurs rôles. Bonne soirée

    Répondre
    1. mamourblogue Auteur de l’article

      Hello ! Oui c’est vrai que quand ça finit avec l’un ça reprend avec l’autre ! ^^
      Moi j’aimerais bien qu’ils se rassurent et s’entraident, mais ici ils passent leur temps à se disputer et se battre… c’est pas facile !
      Mais en tout cas merci pour ton témoignage 😉

      Répondre
  11. Doudou

    Je ne répond jamais au blog mais je ferais une exception
    J’ai aussi trois enfants 4 ans , 3 ans , 6 mois ( que des filles )
    Tout comme dans ta famille, mon aînée prend beaucoup de place et peut faire plus activités grâce à son âge.
    Rapidement j’ai senti que ma cadette était un peu déçue et elle a commencé à s’inventer des maux divers et variés. Puis elle a commencé à vouloir être porté, à vouloir qu’on lui donne à manger , mais d’un autre côté elle voulait aussi tout faire seule comme une grande.
    J’en ai donc déduit ( peut être à tord ) , qu’elle ne savait pas si elle devait agir en grande ou petite. Aussi j’ai décidé de lui indiquer sa place. Je lui fais faire des choses de grands, comme lui donner des responsabilités par rapport à sa petite sœur ( me donner les crèmes pour le change , vérifier qu’il y a ce qu’il faut dans le sac à langer, la laisser me prévenir si sa sœur se réveille ou pleure ) mais aussi faire de petites courses ou choisir le dîner. Mais comme elle aime aussi tout ce qui est papouillages , je lui donne une place de petite en lui massant les jambes avec de la crème, je lui ai acheté une panoplie de barrettes pour qu’elle choisisse sa coiffure le matin …. parfois elle a même droit à un cocktail miracle ( à base d’ eau .. mais c’est un secret ) qui soigne à peu près tout, juste pour répondre à sa demande d’attention.
    Je ne sais pas si je fais bien mais pour l’instant tout est redevenu normal.
    J’espère que cela pourra aider ta fille a trouvé une place confortable

    Répondre
    1. mamourblogue Auteur de l’article

      Mais il faut répondre aux blogs !! On aime bien nous lire vos ressentis 🙂
      Si tout est redevenu normal c’est que tu fais bien 🙂
      Elle ne cherche pas à faire la petite ici, au contraire… elle plutôt tout faire comme son grand frère !
      Du coup, tu as raison, je devrais peut-être lui donner plus de missions « de grande »…
      En tout cas, merci pour tes idées, je les garde !

      Répondre
  12. Lanimee

    Je suis l’enfant du milieu, que je n’ai pas spécialement bien vécu (entre « les grandes vous rangez » et « les petites vous allez au lit », j’avais le sentiment d’être toujours associée à une de mes sœurs…). Mon mari est aussi l’enfant du milieu, et on se disait « surtout pas 3 enfants « . Résultat j’attends ma 3ème fille et ce sera la dernière !

    Donc je me projette un peu… pour le moment mes « grandes » jouent beaucoup ensemble, elles ont peu d’écart donc j’ai aussi peur que la dernière se sente mise à l’écart… je me dis aussi que je risque de tellement me projeter sur ma 2ème que je vais en faire trop avec elle au détriment de ses sœurs pour « compenser »… bref on verra bien avec le temps mais chaque place est difficile je pense selon son tempérament et son évolution…

    Répondre
    1. mamourblogue Auteur de l’article

      Oui, il n’y a pas de « bonne » place à mon avis, c’est un tout…
      Mais effectivement en étant celle du milieu ptêtre que tu comprendras mieux que moi ce que ta fille ressent 😉

      Répondre
  13. PetitDiable

    Je ne sais pas trop, je n’ai pas de trucs particuliers, mais je ne ressens pas ça avec Cromignon. Peut-être est-ce aussi une question de tempérament, de différence d’âge, de pleins d’autres trucs…

    Répondre
    1. mamourblogue Auteur de l’article

      Nan mais c’est sûr je pense que ça dépend de plein de choses 😉
      Et tant mieux si ça se passe bien pour ton Cromignon, c’est mieux comme ça 🙂

      Répondre
  14. Fanny

    Comme souvent je vis un peu les mêmes choses que toi sachant que moi j’en ai 2 d’enfants du milieu et du coup les attitudes et les rôles sont partagés … je retrouve chez chacun de mes enfants des parties de caractère de chacun des tiens … pas facile à gérer en effet
    J’espère que d’être juste tous les 2 ce week end avec Minus vous a permis de vous « retrouver » et d’apaiser un peu la colère que tu peux ressentir envers lui ; pour ma part ca nous fait du bien quand j’arrive à passer un peu de temps avec 1 tout seul (chose que je ne fais que depuis très récemment donc que je n’ai fait qu’une fois avec chacun pour le moment – sauf ma dernière avec qui je suis seule quand les autres sont à l’école – mais c’est seulement quelques heures à chaque fois car difficile d’organiser sur une plus longue durée …)

    Répondre
    1. mamourblogue Auteur de l’article

      Ça nous a fait du bien oui… mais dès qu’on est rentrés à la maison, la routine s’est remise en place et tout est redevenu comme avant ! C’est fou…

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *