L’enfant de janvier perd-il une année ?

IMG_20150804_112343
Cette question je me la pose depuis quelques semaines…

Quand ton enfant est né en milieu d’année la question ne se pose pas, il rentre l’année de ses 3 ans et puis voilà.
Mais quand il est né en janvier… quand à 3 semaines près il aurait pu aller à l’école, la question vient à l’esprit ! Surtout quand tout le monde t’en parle devant l’école, à base de « oh mais elle est grande, elle va pas à l’école ? » ou mieux « ah bon ? Mais elle va s’ennuyer avec vous ! » (jte demande si ta sœur elle bat le beurre ?).

Bref ça m’a quand même fait réfléchir un peu…

Il y a un mois de ça, je disais tout simplement que de toutes façons, elle portait toujours ses couches donc la question ne se posait même pas.
Sauf que voilà, la gamine est farceuse, elle a viré les couches, de jour comme de nuit, comme ça du jour au lendemain ! Donc cet obstacle ne tient plus.

Craquotte est grande pour son âge, elle fait largement la taille des enfants de petite section (voire même de certains de moyenne section), Craquotte parle parfaitement, Craquotte est « propre »… Donc en fait, elle se sentirait très bien dans une classe de petite section.
Ouais mais elle est trop jeune de 3 semaines, voilà !
IMG_20150704_212742
Alors je me dis quand même que c’est dommage. Dommage que pour 3 petites semaines elle soit obligée d’attendre toute une année.
Evidemment, je comprends bien qu’il faille fixer une limite, sinon c’est la foire, tout le monde rentre n’importe quand. Et puis si on accepte ceux de janvier, pourquoi pas de février, puis mars… ?
Mais quand même, il pourrait y avoir un peu de souplesse… Ici il n’y a même pas de toute petite section et aucune possibilité de rentrer en janvier.
Par exemple pour Minus, je ne pense pas que j’aurais pu le mettre à 2 ans et demi. Il était propre, oui, mais il était un peu moins débrouillard et ne parlait pas bien du tout encore.
À aucun moment je ne me suis dit qu’il aurait pu aller à l’école plus tôt.

Mais là… non pas que je pense que Craquotte soit un ptit génie hein, pas du tout, mais je pense que le fait d’avoir eu un grand frère ça l’a stimulée un peu. Et puis elle est pas trop sauvage, elle va bien vers les autres enfants.
Bref, il me semble que ça lui aurait plu. En plus, elle aurait eu son frère dans la même école, c’était rassurant.

En fait, c’est juste une question de maturité. Elle l’est assez pour y aller, elle s’y serait plu, c’est sûr. On ne m’enlèvera pas de la tête qu’elle n’aurait absolument pas plus galéré qu’un enfant né en décembre par exemple. Mais encore une fois, je comprends qu’il faille fixer des limites et je m’y plie sans soucis. Moi qui ai tellement de mal à lâcher mes enfants, je ne tiens pas à tout prix à ce qu’elle aille à l’école plus tôt ! Je suis juste persuadée qu’elle aurait aimé. Et elle aimera l’année prochaine !

Bon, je ne pense pas qu’elle s’ennuie avec moi, mais je ne suis pas maîtresse. Je ne sais pas lui proposer des activités comme elle le ferait à l’école. Et en même temps, je ne le souhaite pas non plus, c’est pas la peine qu’elle s’ennuie à l’école par la suite.
IMG_20150623_172130
Finalement, je n’irais pas jusqu’à dire qu’elle perd une année, c’est pas tout à fait ça. En revanche elle en aurait clairement gagné une.
Mais bon, c’est pas si grave, on va profiter de cette dernière année ensemble et on ne sera pas malheureuses !
Et puis de toutes façons, elle, elle ne s’en rendra même pas compte. Alors rien de grave !

Par contre, comme on est complètement couillons, on a refait un enfant qui naîtra en janvier…

63 réflexions au sujet de « L’enfant de janvier perd-il une année ? »

  1. Julie Podecolle

    C’est pour ça que j’avais bien calculé : Juin pour le premier, octobre pour la deuxième hûhûhû. Cela dit je suis née en décembre et c’est vrai que j’étais rentrée à l’école à 2 ans et demi, j’ai jamais été traumatisée sauf quand au lycée y’en avait qui avait 2 ou 3 ans de plus que moi à cause des redoublements, là ça faisait un bon écart. Et puis elle a tout le temps d’être dans le système scolaire cette craquotte, qu’elle profite de maman 🙂

    Répondre
    1. mamourblogue Auteur de l’article

      Pour Craquotte ça ne m’avait même pas effleuré l’esprit ! Mais pour Bulot on s’est un peu foirés j’avoue 😉
      Moi aussi je suis de décembre, j’étais quasiment toujours la plus jeune et ça ne m’a jamais gênée non plus !
      Mais bon, effectivement elle a le temps et ça se passe bien à la maison donc bon…

      Répondre
  2. leeloo95

    LOL j’ai bien ri pour le petit mot de la fin du petit troisième qui va naître en janvier… Moi aussi mon fils est de janvier (du 23 exactement) et je ne pense pas non plus qu’il soit un génie mais clairement il aurait aussi pu aller à l’école dès l’année dernière (propre en juin 2014 et pipelette depuis ses 14 mois, il parle très très bien pour son âge me dis t-on). J’ai eu la mauvaise surprise de voir les listes affichées samedi matin, et de constater que mon fils de janvier 2012 était en petite section et pas mélangé avec les moyens car sur-effectifs (5 enfants de PS sont mélangés au MS)Un mail au directeur (moderne l’école dis donc) et c’était réglé le lundi. Mon petit grand a fait sa première rentrée en PS/MS ce matin donc et il était grand temps surtout avec sa petite sœur qui était aussi chez la nounou il avait tendance à copier les petits… Sa cousine du 2 janvier et dont les profs sont instits a également refait une année de nounou. Une toute petite section serait géniale pour les enfants de janvier comme les nôtres…
    Voila voila ^^ bonne journée à vous ! Bises

    Répondre
    1. mamourblogue Auteur de l’article

      Oui ça existe dans certaines villes mais pas chez moi ! Mais bon, je crois aussi que les places y sont chères… c’est bien logique, beaucoup de parents veulent arrêter de payer la crèche et les mettre à l’école, je les comprends, du coup c’est vite pris d’assaut !

      Répondre
      1. leeloo95

        Sans parler d’argent même si mes deux enfants chez la nounou m’ont fait mal, très mal … si l’enfant est prêt c’est dommage… bon je me rassure en me disant qu’il est avec des moyens et des « petits » de janvier 2012 comme lui 🙂 Pas de toute petite section dans ma commune non plus, mais sur-effectif en petite section donc bon y a peut être un truc à faire quoi !

        Répondre
        1. mamourblogue Auteur de l’article

          Ah ça y’a sûrement des trucs à faire… mais tout est tellement compliqué à mettre en place. C’est pas facile !
          Ptêtre qu’un jour… On sait jamais pour le 3ème !

          Répondre
          1. leeloo95

            On va attendre que ma deuxième rentre à l’école hein double nounou encore un an ça ira bien :p En plus j’ai bien travaillé ma puce est née le 23 Août !! 3 ans PILE à l’école lol (en vrai je suis pas calculatrice hein !!)

          2. mamourblogue Auteur de l’article

            LOL ! Bon là je parlais surtout de mon prochain qui va donc naître en janvier comme sa sœur ! Ptêtre que les choses auront changé d’ici là 😉
            23 août parfait !

  3. Faust'in

    Moi je dis qu’on devrait faire comme dans certains pays anglo-saxon (la NZ pour ne pas la citer) et les faire rentrer a leur date anniversaire. S’il y arrivent je ne vois pas pourquoi pas nous. Car je comprends exactement ton ressenti. Ma Loute se débrouille parfaitement dans pleins de domaines, mais 2/3 mois de plus (le temps d’arriver à ses 3 ans) n’aurait pas été de refus dans mon cas surtout pour la propreté. Le pipi c’est bon (quoique ce matin elle a fait deux fois à l’école dans son pantalon donc bon …), mais pour le reste et les siestes c’est pas ca. Autant elle a marché tôt (10 mois) et parle très bien, autant dans ce domaine c’est pas le top. Mais bon ça peut changer du jour au lendemain stimulée par les autres. Mais tout ça pour te dire que je trouve ça bête, selon les enfants, de ne pas rentrer quand ils s’en sentent capable. Il devrait y avoir un entretien au cas par cas. Et quand on sait que les aides pour les crèches et nounous s’arrêtent à la 3ème année c’est un peu paradoxale.

    Répondre
    1. mamourblogue Auteur de l’article

      Ben ouais ce serait bien !
      Mais bon, on est bien toutes les deux, et puis elle, elle s’en rendra finalement pas compte. C’est surtout moi qui cogite…

      Répondre
  4. babymeetstheworld

    Mon bébé Luciole est de fin d’année. Il va donc rentré en crèche bientôt dans le groupe des moyens car les groupes des petits c’est pour les bébés à partir de Janvier 2016. Mais je le trouve si petit pour être dans le groupe des moyens qui pour la plupart marcheront ! Lui il fait encore des siestes le matin mais la classe n’est pas adapté vraiment pour lui. J’aurai préféré qu’il soit dans le groupe des bébés mais hélas ça n’est pas possible. Pas de flexibilité comme tu le dis si bien. D’un autre côté il n’ira à la crèche que deux ans au lieu de 3 si il était né en Janvier et ça c’est top car c’est cher la crèche !! Il rentrera donc en maternelle à – de 3 ans ! Comme il a un grand frère je me dis que comme ta craquotte il se débrouillera bien plus vite que son grand frère n’aura pu le faire. Je n’aurais pas imaginé mon Mister A à la crèche plus jeune que maintenant ! Je pense que le mieux c’est vraiment d’être en milieu d’année comme ça pas de pépin. Mais bon on ne fait pas toujours comme on veut 😀

    Répondre
    1. mamourblogue Auteur de l’article

      Ah oui ça, ça fait bizarre d’avoir son ptit bébé avec des grands qui marchent… Mais bon, ça va vite se gommer aussi, ils évoluent tellement vite à ces âges là !
      Mais le milieu d’année c’est vraiment le mieux !

      Répondre
  5. Lionel

    Je me rappelle avoir lu une statistique (sérieuse) sur les enfants de décembre (dont la mienne fait partie). De manière générale, ils réussissent moins bien leurs études. Pourquoi ? Parce qu’ils abordent l’école avec quelques mois de maturité en moins, qui à cet age fait une énorme différence. Ils réussissent moins bien, sont moins valorisés et ont par conséquent une expérience moins positive de l’école.
    Pour avoir un enfant de décembre, j’ai pu constater que les 1ers mois étaient souvent difficiles. Le pallier qu’on lui demande de franchir est plus dur pour elle. Heureusement, cela se gomme avec les années. Mais pour certain, le mal est fait.
    A mon avis, pas de regret à avoir.

    Répondre
    1. mamourblogue Auteur de l’article

      Je ne connais pas cette étude mais bon… je suis née en décembre ! Je ne me souviens pas si les premiers mois ont été difficiles (mais je n’ai jamais entendu ma mère dire que c’était le cas) et je pense avoir plutôt bien réussi à l’école ! Donc bon…
      Mais de toutes façons, je ne regrette pas, en revanche je me pose des questions… mais pour le coup, je n’aurais jamais de réponses 😉

      Répondre
  6. Marie

    Ici, la question ne se pose pas de la même faćon parce que les garçons sont d’août et septembre et je suis moi-même de septembre. Le décallage entre année civile et scolaire conduit à certaines incohérences. Il y a par exemple un vrai écart de maturité entre Little B et ses camarades nés 9 mois plus tôt en janvier. Et pourtant, on leur demande la même chose. Des enseignants te diront que des enfants nés en décembre sont plus facilement en échec scolaire et redoublent plus que les autres. Idéalement, il faudrait plus de souplesse en maternelle et permettre une rentrée en tps dès septembre pour les enfants nés en début d’année qui le souhaitent. La rentrée en janvier, je comprends que ce soit compliqué à mettre en place pour les enseignants.

    Répondre
    1. mamourblogue Auteur de l’article

      Ouais, comme je disais je suis née en décembre et j’ai plutôt bien réussi ! Encore une fois je pense que ça dépend pas vraiment de l’âge de la maturité de l’enfant… Comme je disais j’aurais pas vu Minus rentrer à 2 ans et demi, alors que pour Craquotte je pense que ça se passerait super bien !
      Après c’est sûr qu’il y a un décalage de fou… elle, elle sera la plus grande de sa classe et il y aura ptêtre des enfants de décembre avec elle, ils auront donc 11 mois d’écart, c’est évidement énorme à cet âge là !
      Mais oui plus de souplesse ça serait quand même pas mal !

      Répondre
  7. Bérangère

    Complètement d’accord avec toi et dans le même cas à peu de choses près puisque ma puce est de début février. Quand à mon fils qui est de janvier ben c’est quasiment le plus grand de sa classe du coup.

    Répondre
  8. beaucoupdequestions

    Coucou, Je ne commente pas souvent mais voilà bien une question que je me pose aussi depuis assez longtemps. J’ai connu ou vais connaitre les 2 cas de figure (enfant de la toute fin d’année et enfants du tout début). Etant du 30 décembre, ma « grande » est rentrée en maternelle l’an dernier à 2 ans et 8 mois. A 2 jours prets, elle « perdait un an ». Parce que, la concernant, maintenant c’est comme ça que je le vois. Quand elle était toute petite, je me disais qu’elle serait peut être encore « petite » pour rentrer « si jeune », et ça me faisait presque de la peine pour elle. Mais finalement, le moment venu, elle était tout a fait prete à rentrer à l’école: physiquement grande, parfaitement propre depuis longtemps (22 mois), et elle parlait très bien pour son age. Si elle avait du rester un an de plus chez la nourrice, elle se serait certainement un peu ennuyée puisque les « grands » étaient à l’école et qu’il n’y avait plus que les bébés, elle se serait aussi peut être plus ennuyée en classe vu que dans ce cas, elle aurait été la plus « vieille » de sa classe et n’aurait peut être pas autant aimé l’école que c’est le cas maintenant etc… bref, c’est très bien tombé comme ça finalement. Mais la question se reposera pour mes loustics qui sont nés mi janvier et devraient en toute logique rentrer à l’école à presque 3 ans et 8 mois. J’ai encore largement le temps (3 ans!) mais je me demande déjà si ca sera une chance pour eux de pouvoir être coocoonés un an de plus chez nounou ou s’ils commenceront comme leur grande soeur à avoir besoin d’autre chose. Certaines années (selon les effectifs) l’école de ma fille accepte les enfant nés en janvier un an plus tôt que la « normale », je devrai donc forcément me poser la question à un moment ou à un autre, et je ne sais pas si ce choix sera facile à faire. Et que faire si je sens l’un prêt à entrer à l’ecole et pas l’autre? Conclusion: On se pose trop de questions… et c’est parfois plus facile de ne pas avoir le choix! Bisous. PS: et je ne parle même pas de l’aspect financier. Les aides de la caf pour faire garder son enfant quand les 2 parents travaillent baissent au 3 ans de l’enfant quelle que soit la situation (qu’il rentre à l’ecole à 2 ans et 8 mois ou un an plus tard). Dans le deuxieme cas, faire garder son petit (ou ses!!!) a un réel cout financier. Pourquoi ne pas faire correspondre cette aide avec l’ « age legal » d’entree en maternelle? Ca me semblerait plus logique tout de même.

    Répondre
    1. mamourblogue Auteur de l’article

      Ah bah c’est bien, tu vas pouvoir comparer !! huhu
      Et encore même pas, ça dépend tellement des enfants… Minus n’aurait pas été prêt à rentrer à 2 ans et demi alors que Craquotte si…
      L’âge légal ça serait pas mal, mais ça doit demander une organisation de fou puisque du coup, y’a des enfants qui commencent sur toute l’année… il peut plus vraiment y avoir de classe dans ce cas…
      Quant aux aides… je me demande si un jour ils feront quelque chose de logique ! C’est pareil pour le congé parental qui s’arrête aux 3 ans de l’enfant ! Donc à 3 ans pile, en janvier, je ne peux théoriquement plus garder Craquotte et je dois retourner au boulot (enfin pas là puisque je serai en congé maternité, mais j’aurai le même problème dans 3 ans du coup) sauf qu’elle va pas à l’école ! Donc faut trouver une nourrice pour 6 mois et sans aides… NORMAL !
      Enfin bon, on est bien ensemble quand même !

      Répondre
    2. beaucoupdequestions

      Je n’ai pas du être claire. Quand je parlais d’age légal ca n’était pas pour que les enfants entrent à l’école le jour de leur 3 ans. Je ne suis pas sure que ce soit bien pour des petits d’arriver en milieu d’année dans une classe qui a déjà ses habitudes etc… C’est arrivé à mes frère et soeur et à moi quand on était petits et bien personne ne garde de très bon souvenir de cette année là (alors que par ailleurs on adorait tous l’école). Après c’était aussi un peu particulier puisqu’on a aussi dû quitter précipitamment l’école française de Pekin où on était scolarisés à cause des evenements de Tian’anmen et rentrer en France. Mais le simple fait d’etre nouveaux dans une classe en cours d’année c’était je crois pas facile à gérer pour les petits qu’on était. Bref, ce que je voulais dire c’est qu’il faudrait que les aides durent jusqu’au mois de septembre de l’année des 3 ans de l’enfant… comme l’age légal d’entrée en maternelle.
      Quant à faire la comparaison entre ma grande de fin décembre et mes petis de mi janvier, en réalité c’est même pas pertinent. Ca depend tellement de chaque enfant. Mais évidemment je ne peux m’empêcher (et les gens aussi d’ailleurs) de le faire, et pas seulement sur l’entrée à l’école: « A cette age là la grande faisait déjà ça », « En ce moment Choupette fait ci mais pas Tchoupi » et inversement… Bref, on compare et on se pose beaucoup de questions alors que ca n’a aucun interet bien souvent. Mais on est tous comme ca, je crois.

      Répondre
      1. mamourblogue Auteur de l’article

        Oui oui, je l’ai compris après avoir écrit ma réponse mais j’avoue que j’ai eu la flemme de tout effacer et recommencer 😉
        C’est ce que je disais, on peut pas comparer, les enfants sont tous tellement différents, on ne peut pas se baser là-dessus. Même si évidemment c’est inévitable ! On a forcément des points de repère avec ce qu’ont les plus grands…

        Répondre
    1. mamourblogue Auteur de l’article

      Merci ! Mais bon, encore une fois, je pense que c’est plus une question de maturité… mais je ne suis pas chercheuse au CNRS…

      Répondre
  9. Christelle / Il était une fois la pâtisserie

    Je suis née le 7 janvier et je me suis souvent demandée si mes parents n’auraient dû me mettre à l’école plus tôt, j’aurais « gagné » une année. Mais d’un autre côté, faire partie des plus mûrs de la classe permet aussi de se retrouver dans les premiers de la classe et de gagner confiance en soit, en tout cas par rapport à ses capacités. J’aurais peut-être eu plus de mal avec des enfants d’un an de plus ! Là, l’école m’a toujours paru facile, donc au final on va dire que c’était bien comme ça 🙂

    Répondre
    1. mamourblogue Auteur de l’article

      Ouais je sais pas… moi jsuis née en décembre, j’étais donc la plus jeune mais j’étais quand même la meilleure et ça m’a aussi paru facile jusqu’au lycée 😉
      Franchement, je sais pas ce qui vaut mieux. En fait je crois que eux, ça les change pas beaucoup ! On cogite trop nous 😉

      Répondre
        1. mamourblogue Auteur de l’article

          C’est ça ! La question restera toujours en suspend ! En fait j’aurais bien voulu qu’elle essaie quoi. Soit ça se passe bien et elle reste soit on abandonne et elle revient l’année prochaine ! Mais bon, c’est pas à la carte donc bon… on se fera des câlins à la maison, ça sera bien 😉

          Répondre
  10. Veux pas !

    Je suis d’accord avec toi c’est pas top pour les enfants de janvier. Dans l’école où je travaille, il y a des tout petits (de 2ans) et des petits de 3ans. Ici pas de date précise de rentrée, ils arrivent quand ils sont propres et prêts : septembre, decembre, janvier, mai, juin… Peu importe! Mais j’ai bien conscience que peu d’écoles fonctionnent comme ça malheureusement…. D’ici les 3ans de ton petit dernier, les choses auront peut être bougé dans l’éducation nationale 🙂

    Répondre
  11. Elise

    Bon moi je ne suis pas spécialiste non plus mais je pense que de la souplesse, ou la généralisation des TPS serait chouette, comme tu dis ! Là clairement je n’aurais pas vu Antoine rentrer en petite section (encore un peu bébé, pas tout à fait propre), mais je ne l’aurais pas vu non plus rester avec moi ou en nounou : il est parfaitement bien chez les grands à la crèche, parce qu’il y est habitué. Il y est tellement bien que pour ne pas l’en priver je ne vais pas prendre de congé parental pour little A., car autant je serais folle de joie de garder à la maison mon tout petit quelques semaines de plus, autant je sais que ça priverait Antoine de la crèche, puisque nous perdrions sa place définitivement. Bref, chaque situation est vraiment différente, et je pense que tu résumes parfaitement bien en te disant que c’est toi qui cogite, après tout, elle, elle est super heureuse comme elle est ! (mais sinon pas de possibilité de halte garderie pour elle ? notre petite voisine née début janvier y est allée 2 matinée/semaine l’année dernière, sa maman ne travaillait pas, mais ils l’encouragent dans ma ville pour « sociabiliser » les enfants avant la PS)(même si Craquotte est sociable, hein ^^)

    Répondre
    1. mamourblogue Auteur de l’article

      Je sais pas pour la halte garderie, il faudrait que je me renseigne parce que ça me dirait bien cette année. Mais bon, je me connaît je vais laisser traîner et elle ira jamais quoi…

      Répondre
  12. Virginia

    Mon Loulou né le 1er janvier 2014 à 0:37 je vais tenter ma chance pour une rentrée l’année prochaine. On parle de 37 minutes…….

    Mais en lisant les commentaires je me dis que ça va être cuit. Bon j’essaierai de faire mieux pour le deuxième surtout qu’on pense attendre la rentrée en maternelle pour tenter bb2.

    Répondre
  13. coraliecca

    Ah tiens je me pose souvent la question aussi puisque la mienne est de début février et qu’elle aurait aussi été prête à aller à l’école (l’excuse du pipi a été balayé cette semaine également…bon pas encore celle du caca!)
    Je me pose encore la question de la rentrée en milieu d’année, mais je ne suis pas forcément pour…difficile de rentrer dans une classe qui a ses repères et ses habitudes et j’imagine la galère de la maitresse si elle a un nouvel élève tous les mois !
    Cela fait plusieurs jours qu’on lui explique qu’elle n’ira pas à l’école cette année, mais ce matin je crois bien qu’elle aurait aimé y rester !!
    Et comme ma fille est une géante, elle mangera sur la tête de ses camarades l’an prochain !

    Répondre
    1. mamourblogue Auteur de l’article

      Oui le milieu d’année, je sais pas trop quoi en penser… y’a du pour et du contre…
      Mais bon c’est pas grave, effectivement nos filles mangeront sur la tête des autres et personne les embêtera 😉

      Répondre
  14. El

    J’ai vécu exactement ça avec ma fille née tout début janvier. Impossible qu’elle y entre plus tôt même si elle était prête et demandeuse.
    Résultat :
    – première année : maman il y a trop de bébés dans la classe.
    – deuxième année : maman je n’ennuie à l’école .
    – troisième année : elle déprime et se renferme…
    – cp : elle y entrer et sait déjà lire depuis longtemps. La faire passer en ce1 impossible car trop d’effectifs. ( révoltant car ou est le bien être de l’enfant dans ce système )
    – ce1 : ultra facile . Elle prend l’habitude de ne pas avoir à faire trop de travail. Aide beaucoup les copains en classe. La changer de classe? Toujours impossible. .. mêmes raisons….
    – ce2 : la notre vie change et on déménage et change de pays. On la laisse dans son niveau  » normal » sans annoncer la couleur. Quelques semaines après la rentrée son enseignant nous demande si elle n’a pas déjà fait cette classe avant et si il ne serait pas souhaitable de la passer en cm1 en cours d’année pour la stimuler davantage et qu’elle s’habitue à travailler. Donc passage en cm1 en cours d’année et tout à roulé. Rentrée en cm2 maintenant et tout roule.
    Moralité : pas un souci le fait qu’elle soit de début d’année mais il nous a fallu changer d’école et de pays pour que quelqu’un s’aperçoive de ce qui était préférable pour elle depuis le début de sa scolarité…

    Répondre
    1. mamourblogue Auteur de l’article

      Ouais c’est dommage… Il faudrait vraiment prendre en compte chaque enfant, surtout en maternelle, ils changent tellement vite.
      Mais c’est toujours le même problème, ça demanderait beaucoup plus d’encadrement, d’effectifs… et ya pas de sous !!

      Répondre
  15. cybarna

    Bonjour, je réponds car en te lisant, j’ai eu l’impression de me voir il y a quelques années. Mon grand de 15 maintenant est né le 25 janvier. Moi on les acceptait à l’école, du coup il y est allé à 2 ans 1/2. Je le sentais demandeur pour jouer avec les autres et pour jouer tout court 🙂 Et comme il était chez une nounou, je me suis dit « il sera bien avec d’autres de son âge ». il est donc entré en TPS très petite section… Mais avec le recul… il a fait 4 ans de maternelle au lieu de 3 et la dernière année il en a eu marre car il avait l’impression de faire la même chose que l’année d’avant, période un peu difficile alors que son copain né en décembre, lui est allé au CP 🙁 Mais je te rassure dès le CP, tout s’est bien déroulé car « enfin » il avançait avec d’autres. Il vient d’avoir son brevet, passe en seconde et n’est pas le seul de sa classe à être de janvier 😉 😉 Bon courage!

    Répondre
    1. mamourblogue Auteur de l’article

      Oui je pense effectivement que 4 ans de maternelle c’est ptêtre un peu long en fait… j’aurais aimé qu’elle fasse juste 3 ans. Mais bon, c’est pas grave du tout 😉

      Répondre
    2. Clélie

      C’est exactement comme ça que cela se passe la plupart du temps. Je suis enseignante et dans le secteur où je travaille quand les enfants entrent en TPS ils font 4 ans de maternelle ce qui se révèle parfois trop long pour ceux qui justement avancent très vite dans les apprentissages, au regard du caractère répétitif de ceux ci. Par ailleurs, je trouve affolant de penser l’entrée en maternelle comme une avance ou un retard… c’est tout de même bien souvent la vanité qui nous fait vouloir cette entrée précoce à l’école non ? et c’est une maman d’enfant de janvier qui a pesté elle aussi contre l’arrêt des aides aux 3 ans qui vous le dit…

      Répondre
      1. mamourblogue Auteur de l’article

        En fait, je ne sais pas très bien comment je dois prendre ce commentaire…
        Vanité ? Si y’a bien un défaut que je n’ai pas c’est celui-là !
        La vanité ça aurait été de faire un esclandre pour que ma fille rentre à l’école tellement ses capacités sont énormes ! Ce qui n’est pas le cas, tant pour ses capacités que pour l’entrée à l’école que je n’ai même pas demandée hein ! Je me pose juste des questions !
        Quant aux aides, ce n’est pas moi qui en ai parlé et je n’en tiens pas compte pour élever mes enfants même si ça peut être un aspect non négligeable. Je vais avoir un 3ème enfant, pour lequel je prendrai également un congé parental mais qui ne sera absolument pas rémunéré puisqu’en ayant fait 3 enfants assez rapprochés je n’ai pas assez travaillé ces dernières années pour avoir une indemnité. Donc bon, c’est pas ça qui va me décider à vouloir mettre mes enfants à l’école !
        Je pense juste que ça serait pas mal que ce soit fait au cas par cas (mais impossible car moi-même enseignante, je sais que les moyens ne sont pas nécessaires !), car il y a manifestement des enfants nés en décembre 2012 qui ne sont pas tout à fait prêts à rentrer à l’école et des enfants nés en janvier 2013 qui le serait, c’est tout !
        Maintenant, comme je l’ai dit plusieurs fois, c’est pas un problème, on est bien toutes les 2, c’est pour m’occuper d’elle que j’ai pris mon congé…

        Répondre
        1. Clélie

          Loin de moi l’idée de te penser vaniteuse ! pardon si j’ai été maladroite dans mon commentaire, je voulais juste généraliser (mais en m’incluant en fait) sur ce problème qui est récurrent . Dans un monde idéal on pourrait accueillir les enfants quand ils sont prêts et s’adapter mieux à ceux qui ne le sont pas ! Concernant les aides je voulais juste insister sur le fait que les enfants nés en début d’année (c’est le cas de mon aîné) sont clairement défavorisés par le système puisque les aides pour l’emploi des nounous s’arrêtent à ans. J’ai fait partie des parents pour lesquels cela impacte le budget familial, et c’est une discrimination réelle sur la date de naissance il me semble ! Maintenant pour revenir au sujet, je pense tout de même qu’il existe -pour tous les enfants- un écart entre leurs compétences (qui sont parfois en effet très en avance sur d’autres, c’est une réalité- et ce qu’on attend d’eux à l’école maternelle en terme de vie en collectivité, fatigue , stress !

          Répondre
          1. mamourblogue Auteur de l’article

            Y’a pas de mal… c’est le problème de l’écrit, ça peut porter à confusion des fois ^^ !
            Je suis tout à fait d’accord que cette histoire d’aides est mal faite aussi. Comme je disais dans un autre commentaire, je serai sensée reprendre en janvier 2019 du coup (pour le prochain bébé) sauf qu’il va falloir effectivement que je trouve une nounou pour 6 mois et sans aide, ça va être une sacrée galère. Cette histoire de congé parental est pas très bien faite non plus… ça devrait s’arrêter à l’entrée à l’école et pas à la date anniversaire de l’enfant, parce que du coup tout ceux nés entre janvier et septembre se retrouve sans rien… c’est bizarre.

  16. Maaademoiselle A.

    La mienne est trop jeune de 8 petits jours ! Comme toi je comprends qu’il y ait besoin de limites, « on ne prend que les enfants de 2012, et pas d’entrée en cours d’année ». Je trouve ça aussi dommage, car elle serait vraiment prête. Puis je me dis qu’elle a encore un an a profiter d’un rythme sans école, elle qu’elle y rentrera à trois ans bien passés (presque 4 ans quoi) et que ce sera moins dur pour elle, elle pourra suivre facilement. Même si j’ai un peu peur qu’elle s’ennuie. Enfin bon, on a pas trop le choix ! En attendant j’essaierai bien de lui proposer des activités, les chiffres et les couleurs, ça commence à bien l’intéresser ! 😉

    Répondre
    1. mamourblogue Auteur de l’article

      T’as tout à fait raison, ils ont bien le temps de se plier au rythme de l’école ! Elle est bien à la cool à la maison 😉
      Ici les couleurs c’est fait, son frère l’a bien entraînée ! Elle reconnaît quelques lettres : les initiales de la famille en fait ! Et le P et Le M pour Papa et Maman 🙂
      Et elle soit dénombrer jusqu’à 3 (merci encore le grand frère !)… c’est bien pour ça que je me dis que quand même elle est mûre ! Mais c’est pas grave, elle sera nickel pour l’année prochaine !

      Répondre
  17. Lucile

    Ahahah après deux enfants nés en janvier (le 5 et le 18), j’avais juré qu’on ne m’y reprendrait plus : la troisième naitra entre novembre et décembre de cette année.
    J’ai bien connu cette galère cette année pour mon fils de 2 ans et 9 mois (qui rentre à l’école demain, après des mois de bras de fer avec l’administration et la direction de l’école) et je donc bien comprends ton désarroi. Bon courage pour cette année.

    Répondre
    1. mamourblogue Auteur de l’article

      Ben je me dis qu’elle aurait aimé, mais bon, je me dis aussi qu’elle est cool à la maison, à son rythme…
      On verra à la fin de l’année si vraiment elle s’est ennuyée mais je pense pas quand même !

      Répondre
  18. Maman au Balcon

    Pour l’enfant je pense que ça ne joue pas trop sauf s’il vit mal le fait de ne pas aller à l’école comme son ou ses aîné(e)s.
    En revanche pour le parent qui fait garder son enfant c’est clairement galère car à partir des 3 ans de l’enfant la CAF n’aide plus à payer la nounou et là ça coute UN BRAS. J’essaierais de calculer si je faisais un deuz (je sais c’est pas glamour mais bon) pour qu’il naisse entre mai et décembre quoi 😉

    Répondre
  19. Laura

    Les enfants de janvier sont les meilleurs mouahahah (moi de janvier!?! Absolument pas…. 😉 )
    Ici la question était plutôt dans le sens inverse! Mon fils est de mars,à l’école il y a la toute petite section donc on s’est dit on est des fous on l’inscrit! Il est pas propre on verra plus tard! La propreté a vraiment commence vers juin/juillet (à l’heure actuelle plus de couche la journée mais encore la nuit et les siestes ça dépend….) et par chance il a eu sa place à l’école donc on n’arrêtait pas de se dire est ce que c’est pas trop tôt… 2 ans et demi… mais bon attendre un an de plus…3 ans et demi ça fait tard…. La rentrée en janvier c’est quand même un bon compromis dommage que ça ne soit pas fais partout!!!
    Craquotte passera encore de bons moments avec sa môman et Bulot (quand bébé sera là 😉 )
    Eh pis notre « bebe » à l’école on a juste l’impression de prendre 10 ans dans la figure!

    Répondre
    1. mamourblogue Auteur de l’article

      Oui elle jouera à la maman avec avec Bulot ! Elle fouine déjà dans son armoire pour voir ce qu’elle pourra lui refiler ! Ça me fait bien rire 🙂

      Répondre
  20. la Cigale ou la Fourmi

    Coucou,
    Ma fille est également née en janvier.
    Elle a donc fait un an de plus à la crèche, là où elle était prête pour la petite section.
    Seulement, les écoles parisiennes étant pleines, on a du attendre la rentrée suivante.

    Maintenant qu’elle est en CE1, je vois le bon côté des choses: elle est parmi les plus grandes de sa classe, donc assez mature pour comprendre ce qui se fait en classe. Et les résultats suivent et sont excellents.
    Il est là, le côté positif !
    Bises

    Répondre
    1. mamourblogue Auteur de l’article

      Oui mais bon, je ne suis pas sûre qu’elle n’aurait pas d’excellents résultats si elle était née en décembre comme sa mère 🙂
      Enfin bon, on saura jamais !
      De toutes façons on est bien à se lever à 9h tranquille le chat nous !!

      Répondre
      1. La cigale ou la fourmi

        Oui c’est vrai ce que tu dis en même temps…
        Tu la feras sauter une classe si vraiment elle en a besoin.
        Bisous la veinarde de 9h du matin!!

        Répondre
  21. Morgane

    Mon fils est de décembre, et parait toujours en retard par rapport a ceux de début d’année. A cet age là quelques mois/semaine ca se voit encore .
    Par exemple les diagonales ne sont détectés que vers 5 ans et bien ca coincait pour lui

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *