La malédiction du cheesecake

cheesecakeb
Si tu as suivi un peu l’histoire sur Facebook, tu sais que ces derniers jours, je n’ai vécu que pour le cheesecake.
J’avais envie de faire un cheesecake… Un bon gros épais cheesecake comme aux States…

La première fois que j’en ai fait un, c’était à notre retour de New York. Forcément j’en avais mangé là-bas, forcément, j’avais envie d’en remanger…
Eh ben…
Ce fut un échec monumental. Il était tout plat, tout humide, tout pas bon quoi… À cette époque, je blogguais pas, je n’ai donc pas de photo pour te montrer le désastre… (sache que j’avais un invité ce jour-là… qu’il rentrait lui aussi tout juste de NY…)
Et comme à chaque fois que j’essuie un échec culinaire (cuisant l’échec…), j’abandonne.

Ça faisait donc 5 ans que j’avais doucement abandonné l’idée de faire ce gâteau.

Et puis j’ai eu subitement envie de recommencer. J’ai acheté un livre de recettes exclusivement américaines. Et dedans il y a bien sûr le cheesecake. J’ai bavé et je me suis dit qu’il fallait que je retente le coup.
livre cuisine
J’ai acheté un moule à charnière. Il est resté 3 mois dans le garage…

Puis un jour, je me suis dit « allez, cette semaine, tu le fais ! ».

Je vais faire les courses, je me souvenais à peu près de ce que je devais acheter mais pas correctement des doses.
J’appelle Maximus pour être sûre :
– « Philadelphia 800 gr »
– « Ouais ça je me souvenais, j’irai tout à l’heure »
– « Ptits beurre 200gr, sucre, farine… etc… citron, extrait de vanille »
– « Ouais c’est bon, vanille on en a, ok merci ! »

Et je rentre des courses…
J’avais prévu de faire le cheesecake le lendemain, tranquille le chat…
Dans la soirée j’ai une lumière…
J’AI PAS ACHETÉ LE PHILADELPHIA BORDEL !
Nan mais la honte quoi ! Il en faut 800gr, le cheese du cake quoi…

Ok ce sera pour la semaine prochaine…

Cette semaine donc, j’ai réussi à acheter ma dose de Philadelphia, par barquettes de 120gr, mon frigo est blindé.
Il ne peut plus rien m’arriver maintenant.

Lundi, 17h30, je me lance !
J’ai les deux marmots dans les pattes, ils sont de mauvaise humeur… Ça devient difficile…
Heureusement Maximus rentre du boulot et s’occupe des deux. À moi la cuisine ! Les Américains n’ont qu’à bien se tenir…

Je vide mes 12 barquettes de Philadelphia. Je dois fouetter vivement.
Mon fouet est en plastique. Tu as essayé de fouetter un truc hyper dur avec du plastique mou ? Ben n’essaie pas…
IMG_20140312_150558
Je passe à la cuillère, ça marche un peu mieux. (note pour moi-même, au bout de 10 ans, il serait bien d’acheter un vrai fouet)

Ajouter farine, sucre et œufs un par un. OK !

Ajouter le zeste du citron… RAHHHHHHHH entre-temps on a utilisé le citron ! Bon pas de panique, c’est pas hyper important…

Ajouter l’extrait de vanille… Mais bordel où il est ce con d’extrait de vanille ?? Ah bah, en fait j’en ai pas… OK… Tout est sous contrôle, on va dire que c’est pas hyper grave…

Ajouter la crème fraîche… Nan mais c’est pas vrai, il veut pas s’ouvrir ce pot… skouik, AIIIIIIE ! Je me suis coupée avec le pot en plastique ! Nan mais sérieux quoi !! Je me vide de mon sang (sans exagération aucune), je compresse, je vais me chercher un joli pansement jaune avec des animaux dessus et je continue. Rien ne peut m’arrêter…
IMG_20140312_140015
Tout est fini, je verse le cheese sur la base ptit beurre, je mets au four.
IMG_20140310_181253
Ça cuit tranquille.

15 min avant la fin, je dois mettre un glaçage à base de crème liquide, sucre et extrait de vanille (mais j’en ai toujours pas).
Ok, je sors le gâteau, je verse.
Le cheesecake craque en plein milieu…
Et tout le glaçage passe par en dessous et coule à travers le moule… Oh bah dis-donc, c’est quand même bizarre ce moule…

Bon, tant pis hein, je remets au four…

La cuisson est finie, je laisse refroidir dans le four. Puis je le sors, il a l’air beau…
IMG_20140310_204338
Hier matin, je tente un démoulage…
Je n’arrive pas à ouvrir la charnière !!!! Peut-être qu’elle est collée à cause du glaçage qui a coulé partout, j’en sais rien, mais ça s’ouvre pas…
Je perds un peu mon sang-froid, je tape le moule sur le coin de la table pour le décoincer… ben ça marche pas of course…

Heureusement j’avais mis du papier sulfurisé ! J’arrive à extraire le gâteau comme ça, sans le casser… Il est toujours beau ! Pas assez épais, pas aussi épais que la photo du livre (toujours des photos mensongères, c’est moche).
Mais il faut que j’attende le soir pour le déguster avec Maximus…
IMG_20140311_134105
Et hier soir, enfin, je peux manger mon cheesecake ! Et il est bon les gars !
Je le trouve quand même un peu trop compact, dense mais il est bon !
IMG_20140311_211122IMG_20140312_135610

 

 

 

 

 

 

Bref, j’ai fait un cheesecake…

24 réflexions au sujet de « La malédiction du cheesecake »

  1. Carlota

    Haha on a tous vécu des péripéties en cuisine je crois :p
    Non mais là ton cheesecake il me donne trop envie :p
    Toi et Céline faut que vous arrêtiez avec vos photos de cheesecakes ^^ lol

    Répondre
    1. mamourblogue Auteur de l’article

      Ben d’ailleurs c’est aussi à cause de Céline que je me suis dit qu’il fallait vraiment que j’en fasse un !
      Il était bon, je suis quand même contente 😉

      Répondre
  2. Marie

    Quelle patience !! Je pense que j’aurai abandonné il y a loooongtemps à ta place… Donc bravo !! Sur ta photo, il a l’air super bon en plus :-). Bises.

    Répondre
  3. sweetdood

    Moi aussi j’ai galéré pour trouver THE texture, et je trouve ça trop écoeurant avec du fromage type philadelphia,du coup le mien je le fais avec une base aux spéculoos (une tuerie) et de la faisselle…il a un succès fou…je mettrai la recette la prochaine fois que je le fais…et dernièrement j’en ai fait un au citron et mascarpone avec palets bretons pour le fond, une méga top tuerie…J’adore ce gâteau…je vais à NY en juin, je sens que je vais me faire péter le bide de ce genre de choses…

    Répondre
    1. mamourblogue Auteur de l’article

      Ça marche la faisselle ? Le premier que j’avais fait c’était avec du fromage blanc… catastrophe 🙂
      Oui oui profite à NY !!

      Répondre
  4. sonia

    Ahahah j’ai adoré c’est tellement vrai.
    C’est ce qui m’arrive toujours (ne pas avoir les ingrédients, les bobos, …)
    En tout cas je n’ai jamais fais de cheesecake je n’aime pas (bouhh) mais le tiens est canon!

    Répondre
    1. mamourblogue Auteur de l’article

      Ah ben justement je me suis demandée si quelqu’un n’aimait pas le cheesecake ! Tout le monde autour de moi et sur fb en fait une folie, j’ai ma réponse !
      Nan mais là, j’ai vraiment eu la lose, un concentré de poisse !!
      J’espère que ça ira mieux pour le prochain 🙂

      Répondre
  5. Chag

    Mes potes sont les rois du cheesecake (ils sont gay, ça doit aider) ! Le meilleur étant celui à la framboise et une pointe de chocolat blanc. Sinon, dernièrement, ma sœur en a fait un ananas/speculoos. Une tuerie.
    Le cheesecake, c’est le gâteau qui te punit la hanche dès que tu le regardes (par contre, il te fait jouir des papilles à distance).

    (ah, et je te hais d’être allée à New-York, hein)

    Répondre
    1. mamourblogue Auteur de l’article

      Oula attends, j’apprends à en faire un simple et après je me lancerai dans l’exotisme hein !
      Oui NY… On était logés chez un pote, c’était trop cool ! Et mon mari m’a demandée en mariage là-bas, en haut de l’Empire State Building, voilà !
      À part ça, c’est vraiment génial comme ville, on a adoré et on a pas eu le temps de tout voir, forcément…

      Répondre
  6. Céline

    Eh bien, quelle aventure ! Je n’avais pas suivi cette longue épopée pour en arriver à ce beau cheesecake qui m’a fait salivé sur Instagram. J’avoue que tout comme toi avant cette réussite, je suis dans le renoncement lorsque j’échoue sur une recette, je mets du temps à m’en remettre (frustration, frustration) !

    Répondre
    1. mamourblogue Auteur de l’article

      J’ai raté une mousse au chocolat quand j’étais petite… j’en ai jamais refait… C’est mon mari qui s’en occupe ! Et en règle générale, je fuis toutes les recettes à base d’œufs en neige. Je suis traumatisée 🙂

      Répondre
    1. mamourblogue Auteur de l’article

      Ouais ça fait cher le cheesecake !! Bon là j’en ai racheté en promo (à Auchan donc !), faut juste que je trouve le temps d’en refaire un 🙂

      Répondre
    1. mamourblogue Auteur de l’article

      Eh bien merci à toi ! Grâce à ton commentaire (qui m’a fait très plaisir !) j’ai relu cet article et je me suis bien marrée moi aussi ! (je n’ai d’ailleurs jamais refais de cheesecake !)

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.